Maroc-Royaume-Uni : les travaux du câble sous-marin démarrent bientôt

1er février 2022 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

La société britannique Xlinks a lancé un appel d’offres pour la réalisation d’études géophysiques et géotechniques en vue de l’installation du câble électrique sous-marin de 3 800 kilomètres qui reliera le Maroc et le Royaume-Uni.

La société britannique veut charger un bureau pour réaliser des études techniques afin de disposer des informations détaillées sur les caractéristiques géologiques des fonds marins espagnols, portugais et français que traversera le câble sous-marin. Au cours de cette mission qui va durer 12 mois, il sera également procédé à un balayage magnétométrique du fond marin pour détecter d’éventuelles armes explosives encore actives. La date limite de réception des offres est fixée au 22 février.

À lire : Maroc-Royaume-Uni : un pas de plus vers la construction du câble électrique sous-marin

Le câble sous-marin à haute tension (HVDC) reliera la centrale solaire et éolienne que Xlinks prévoit de construire à Guelmim sur une superficie de 150 000 hectares, avec le Royaume-Uni. D’une capacité prévisionnelle de 10,5 gigawatts, elle permettra de fournir de l’énergie renouvelable à sept millions de foyers britanniques d’ici 2030 et pourra répondre à 8 % des besoins d’électricité du pays.

À lire : Le Maroc intensifie ses investissements dans l’énergie renouvelable

Mardi dernier, la ministre marocaine de la Transition énergétique et du développement durable, Leila Benali, a annoncé que le Maroc allait revoir à la hausse son ambitieux objectif d’atteindre 52 % de production d’énergies propres d’ici 2030. Actuellement, les autorités marocaines ont prévu d’investir 5,3 milliards de dirhams (550 millions d’euros) dans 61 projets déjà en cours et qui vont générer 4,6 gigawatts, a précisé la ministre.

Sujets associés : Energie solaire

Aller plus loin

Le câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni sera construit plus tôt que prévu

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, s’active pour la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni...

Maroc-Royaume-Uni : le câble électrique sous-marin opérationnel d’ici 2030

Le projet de construction d’un câble sous-marin reliant le Maroc au Royaume-Uni se précise. Il permettra de fournir de l’énergie au Royaume-Uni depuis une centrale solaire et...

Energie : un câble de 3800 km entre le Maroc et le Royaume-Uni

Un câble sous-marin de 3 800 kilomètres sera réalisé pour relier le Maroc au Royaume-Uni. À la manœuvre, Xlinks, une société britannique spécialisée dans les énergies...

L’Espagne réactive le projet de construction d’un tunnel sous-marin avec le Maroc

L’Espagne a réactivé le projet de tunnel ferroviaire sous-marin la reliant avec le Maroc dans le détroit de Gibraltar. Les deux pays étudient ce projet depuis plus de quatre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Energies renouvelables : le renforcement de la coopération internationale, une priorité pour le Maroc

L’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN) œuvre pour le renforcement de sa coopération dans le domaine des énergies renouvelables. Dans ce sens, elle a récemment signé deux mémorandums d’entente (MoU) avec respectivement l’Institut coréen de...

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

« Le Maroc peut décarboner l’économie européenne »

Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des Politiques publiques affirme que le Maroc est capable de décarboner l’économie européenne.

Le Maroc, nouveau leader mondial des énergies renouvelables ?

Le Maroc se positionne en leader mondial des énergies renouvelables. C’est du moins ce qu’affirme le think tank Policy Center for the New South (PCNS).

L’OCP décroche un gros financement pour ses projets solaires

Le plan ambitieux de l’OCP visant à alimenter l’ensemble de ses installations industrielles en énergie verte d’ici 2027 prend forme. Le géant marocain des engrais a décroché un gros financement.

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de Ouarzazate où des dégâts « mineurs » ont été constatés et déjà réparés.

Découverte au Maroc d’une nouvelle source d’énergie propre

En valorisant les déchets de l’huile d’olives, des chercheurs marocains ont réussi à produire un carburant propre. Un progrès significatif pour le Maroc qui entend porter sa capacité de production d’énergies renouvelables à 52 % du mix énergétique...

Programme Noor Atlas : lancement d’un appel d’offres

L’agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) est à la recherche d’un ou des constructeurs EPC du programme solaire Noor Atlas, pour une capacité d’environ 260 MW. Un appel d’offres a été lancé à cet effet.