La construction d’un câble de 3800 km entre le Maroc et le Royaume-Uni se précise

26 septembre 2021 - 17h20 - Economie - Ecrit par : S.A

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, s’active pour la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni.

D’ores et déjà, Xlinks a présenté au gouvernement britannique les composantes du projet de construction du câble électrique sous-marin de 3 800 km qui reliera le Maroc et le Royaume-Uni, rapporte The Edge Markets. Le coût global du projet s’élève à 16 milliards de livres sterling (21,9 milliards de dollars américains). L’entreprise britannique construira une centrale électrique de 10,5 GW (7 GW pour le solaire, et 3,5 GW pour l’éolien) au Maroc. Le câble de transmission sera composé de quatre câbles. Le premier câble sera actif au début de 2027, tandis que le reste devrait être lancé en 2029.

À lire : Energie : un câble de 3800 km entre le Maroc et le Royaume-Uni

Cette énergie sera vendue au Royaume-Uni par le biais du câble de transmission à courant continu haute tension (CCHT), qui reliera le Maroc à plusieurs sites au Pays de Galles et dans le Devon, au Royaume-Uni. Xlinks fixe le coût moyen d’un mégawattheure à 48 £, soit un peu plus de la moitié du prix convenu par le gouvernement pour la centrale nucléaire Hinkley Point C. « L’énergie provient d’une région (Maroc, NDLR) qui a des conditions météorologiques complètement différentes et n’est pas corrélée, donc il fournit d’énormes quantités de résilience au système énergétique britannique », a déclaré Simon Morrish, fondateur et PDG de Xlinks, précisant que ça pourrait alimenter sept millions de foyers britanniques.

« Le projet électrique Xlinks Maroc/Royaume-Uni sera une nouvelle installation de production d’électricité entièrement alimentée par l’énergie solaire et éolienne combinée à une installation de stockage de batteries. Situé dans la région marocaine riche en énergies renouvelables de Guelmim Oued Noun, il couvrira une superficie d’environ 1 500 km ² et sera connecté exclusivement à la Grande-Bretagne via des câbles sous-marins HVDC de 3 800 km », peut-on lire sur le site de l’entreprise.

Sujets associés : Grande-Bretagne - Energie - Eolien - Energie solaire

Aller plus loin

Maroc-Royaume-Uni : les travaux du câble sous-marin démarrent bientôt

La société britannique Xlinks a lancé un appel d’offres pour la réalisation d’études géophysiques et géotechniques en vue de l’installation du câble électrique sous-marin de 3...

Maroc : le secteur des énergies renouvelables créera près de 500 000 emplois les 20 prochaines années

Le passage aux sources d’énergies renouvelables au Maroc créera jusqu’à 482 000 emplois les 20 prochaines années. C’est ce que révèle une étude du Forum euroméditerranéen des...

Le câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni sera construit plus tôt que prévu

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, s’active pour la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni...

Comment le Maroc accélère sa transition énergétique

Le Maroc met les bouchées doubles pour accélérer la transition énergétique. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a publié un avis au Bulletin officiel.

Ces articles devraient vous intéresser :

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Le Maroc, « future centrale » énergétique de l’Europe ?

À l’heure où la résilience face aux défis climatiques doit se renforcer, le Maroc nourrit des ambitions pour les énergies renouvelables, lesquelles font de lui un partenaire de choix de l’Europe. Il ambitionne notamment de produire 52 % de son énergie...

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Du nouveau pour l’usine géante de batteries au Maroc

Le gouvernement marocain vient de signer un mémorandum d’entente avec le groupe sino-européen Gotion High-Tech pour la réalisation d’un projet de mise en place d’un écosystème industriel de production de batteries pour véhicules électriques et de...

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

Le soleil marocain va alimenter en énergie 7 millions de familles britanniques

Le Maroc va fournir de l’énergie solaire et éolienne au Royaume-Uni via un câble sous-marin dans le cadre du projet «  Xlinks  » qui devrait impacter à terme 7 millions de familles britanniques.

L’OCP décroche un gros financement pour ses projets solaires

Le plan ambitieux de l’OCP visant à alimenter l’ensemble de ses installations industrielles en énergie verte d’ici 2027 prend forme. Le géant marocain des engrais a décroché un gros financement.