Le Maroc sera connecté par le câble sous-marin EllaLink

13 mars 2021 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : P. A

Dans le cadre de son déploiement de l’Amérique latine vers l’Europe, le câble sous-marin EllaLink transatlantique va traverser le Maroc. Il connectera les principaux hubs de São Paulo, Rio de Janeiro et Fortaleza à ceux de Lisbonne, Madrid et Marseille.

Le câble maritime, qui sera probablement mis en service au prochain trimestre, supportera un trafic de données de plus de 100 Tbps entre l’Amérique latine et l’Europe, notamment entre le Brésil et le Portugal, de 30 Tbps entre le Portugal et Madère, et de 40 Tbps entre le Portugal et le Maroc très prochainement.

Dans le processus de son extension, EllaLink connectera aussi le Maroc, Madère, le Cap-Vert, la Mauritanie, la Guyane et les Îles Canaries. L’opération d’extension de ce câble sous-marin à fibre optique de dernière génération, d’une longueur de 6 000 kms, a coûté 30 millions de dollars US dont 25 millions de dollars US financés par la Banque européenne d’investissement (BEI).

Selon la société EllaLink, le déploiement du câble permettra d’atteindre « un niveau de connectivité internationale sans précédent » et de réduire de 50 % de moins les latences dans les communications entre les pays bénéficiaires du projet.

Le projet a démarré depuis 2015 avec l’entreprise brésilienne Telebras et l’espagnole IslaLink. Abandonné par la suite, il a été confié en 2017 à Alcatel Submarine Networks, avant d’être repris l’année suivante par EllaLink. Dans l’avenir, le réseau sera connecté aux États-Unis, aux autres pays d’Europe, en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Internet

Aller plus loin

Un nouveau câble sous-marin au départ du Maroc pour les Togolais

Moov-Africa veut se racheter auprès de ses abonnés togolais. Filiale de Maroc Telecom après le changement de son identité, elle compte améliorer ses services en déployant un...

Maroc-Espagne : le câble sous-marin d’interconnexion électrique rétabli

L’Office national d’électricité et de l’eau potable (ONEE) a annoncé, mercredi, la fin des travaux de rétablissement de l’un des câbles de la deuxième liaison de...

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la...

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Ces articles devraient vous intéresser :

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...

Le Maroc accélère sur la 5G en vue de la coupe du monde 2030

Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration aura à charge la gestion des télécommunications lors de la coupe du monde 2030. Ainsi en a décidé le Comité marocain d’organisation du tournoi.

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein)....

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.