Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

15 janvier 2024 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Ce réfrigérateur en argile, appelé Go Energy Less, permet de conserver les aliments au frais sans électricité, grâce à un système d’évaporation de l’eau. Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine, a créé ce réfrigérateur en 2015, lors d’un voyage dans un village de la région montagneuse de Khénifra au Maroc, dans le cadre de la réalisation de son projet de fin d’études supérieures en ingénierie de l’environnement. La jeune femme a constaté sur place que l’électricité et l’eau courante font défaut dans cette zone enclavée, ce qui rend difficile la conservation de la nourriture et des médicaments par réfrigération.

À lire : Le frigo du désert, invention 100% marocaine et sans électricité (vidéo)

C’est ainsi que l’ingénieure et ses amis ont décidé de créer un réfrigérateur en argile, une vieille technique de conservation, en y ajoutant une nouvelle touche. Le réfrigérateur Go Energy Less est capable de conserver des aliments et des médicaments sans électricité à une température de 6º C dans les zones arides et de 12º C dans les zones humides. L’appareil est composé de deux pots en argile, de petite et grande taille. La nourriture et les médicaments sont placés dans le petit pot tandis que le grand et l’espace vide entre les deux pots sont remplis de sable fin qui doit être arrosé avec un demi-litre d’eau une à deux fois par jour. L’installation doit ensuite être recouverte d’un chiffon humide pour permettre le refroidissement par évaporation.

Pour une fonctionnalité optimale, Go Energy Less doit être installé dans un endroit aéré et isolé, en hauteur et pas près du mur. Si toutes ces conditions sont réunies, ce réfrigérateur en argile peut conserver les produits alimentaires pendant environ 10 à 15 jours, a assuré Rawya Lamhar. Depuis sa création en 2015, ce réfrigérateur a été largement adopté par les populations des zones reculées qui ne sont pas connectées au réseau électrique. Outre les aliments, ce système permet aux personnes souffrant de diabète de conserver leurs médicaments – l’insuline – à bonne température (entre 2 à 8 °C).

À lire : Au Royaume-Uni, des Marocains réinventent le tacos français

Rawya Lamhar et ses collègues ont perfectionné le design de ce réfrigérateur grâce à deux architectes de Marrakech. Ensuite, ils ont créé leur entreprise, Go Energyless Solutions, et installé une usine de production près de Marrakech qui fabrique deux modèles de ce réfrigérateur, lesquels se vendent à 220 dirhams (20 euros) et 500 dirhams (45 euros). Le modèle le plus cher, plus élaboré, est destiné à la clientèle urbaine tandis que l’autre est destiné aux zones rurales. Les inventeurs ont même fait réaliser par un laboratoire spécialisé à Rabat, une étude sur la sécurité du produit, prouvant qu’il n’est pas nuisible à la santé. Depuis, Go Energy Less est très demandée hors du Maroc, notamment en Europe, aux États-Unis et même en Asie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Energie - Environnement

Aller plus loin

Sana Khouja, la Marocaine qui réinvente le vin en Espagne avec Zeena

La Marocaine Sana Khouja est, en Espagne, la promotrice de Zeena, une marque de vin bio conditionné dans une canette en aluminium 100 % recyclable. Créée depuis 2019,...

Au Maroc, des villages privés d’électricité

Plusieurs villages de la province de Chefchaouen sont dans le noir et privés d’eau depuis vendredi où des rafales de vent ont secoué la région, endommageant des lignes et...

Au Royaume-Uni, des Marocains réinventent le tacos français

Passionnés de cuisine, un Marocain et son frère s’investissent dans la restauration rapide (fast food) et proposent plusieurs recettes dont le tacos français qui connait un...

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Ces articles devraient vous intéresser :

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Du nouveau pour l’usine géante de batteries au Maroc

Le gouvernement marocain vient de signer un mémorandum d’entente avec le groupe sino-européen Gotion High-Tech pour la réalisation d’un projet de mise en place d’un écosystème industriel de production de batteries pour véhicules électriques et de...

Le Maroc envahi par les chiens interdits

Alors que la loi relative à « la prévention et la protection des personnes contre les dangers des chiens », interdit la possession, la domestication, l’achat, la vente et l’élevage de chiens classés comme dangereux, nombreux sont les jeunes qui...

Le Maroc va investir 90 milliards de dirhams dans l’hydrogène vert d’ici 2030

Le roi Mohammed VI a donné des instructions pour accélérer la mise en œuvre de la feuille de route nationale de production d’hydrogène vert et de ses dérivés. C’était lors de la réunion de travail sur les énergies renouvelables qu’il a présidée mardi...

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Maroc : les écologistes s’insurgent contre l’invasion des palmiers américains

Au Maroc, des écologistes appellent à mettre fin à la « plantation anarchique » de palmiers d’origine américaine et à adopter une « politique de reboisement réfléchi dans l’aménagement du territoire ».