Au Royaume-Uni, des Marocains réinventent le tacos français

6 décembre 2023 - 08h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Passionnés de cuisine, un Marocain et son frère s’investissent dans la restauration rapide (fast food) et proposent plusieurs recettes dont le tacos français qui connait un énorme succès au Royaume-Uni, surtout à Londres.

À Londres, les frères Zack et Momo Nasro, se taillent une part du marché de la restauration rapide. Ils dirigent Moozak’s dans la très fréquentée High Street Kensington. Les Marocains offrent le tacos français inventé pour la première fois dans la banlieue lyonnaise et devenu populaire dans certaines régions du Royaume-Uni. Ce plat se distingue du taco mexicain. « La meilleure façon de l’expliquer est que c’est un mélange entre un hamburger et un shawarma », a déclaré à MailOnline Zack, 27 ans, derrière un comptoir à Medz Corner.

À lire : Hélène Darroze veut révolutionner la cuisine marocaine au Royal Mansour

Celui qui a fait ses premières armes dans la cuisine au Maroc à l’âge de 19 ans a apporté une touche particulière au tacos français : moins de sauce car « personne ne veut manger couvert de dégâts ». « C’est ce qui nous différencie des autres. La façon dont ils le font en France est de surcharger de fromage et de mayonnaise. Chez nous, nous essayons de réduire la quantité de fromage et de sauces. Une personne ne veut pas que ce soit en désordre », explique-t-il, avant de décrire le goût du repas.

À lire : La cuisine marocaine parmi les préférées des Britanniques

« C’est comme une explosion de saveurs et au début, vous êtes un peu sous le choc, puis toutes les saveurs commencent à apparaître une par une et vous ressentez chacune d’elles », s’émerveille Zack. Son souhait, c’est d’ouvrir un nouveau point de vente tous les six mois. Une fois qu’il a conquis Londres et le Royaume-Uni, il envisage de se lancer dans le monde entier. Outre Moozak’s, d’autres restaurants commencent à ouvrir leurs portes dans la capitale londonienne.

Sujets associés : Grande-Bretagne - Londres - Restauration - France - MRE

Aller plus loin

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une...

Hélène Darroze veut révolutionner la cuisine marocaine au Royal Mansour

Hélène Darroze est la nouvelle cheffe du Royal Mansour, propriété du roi Mohammed VI. Elle remplace Yannick Alléno qui a dirigé pendant douze ans les cuisines du prestigieux...

La cuisine marocaine parmi les préférées des Britanniques

La cuisine marocaine figure dans le top 20 des préférées des Britanniques. Ces derniers essaient de reproduire des plats marocains et d’autres nationalités chez eux.

Le parcours international d’Ahmed Wahbi et de son fils, des pizzaïolos marocains en France

En France, Ahmed Wahbi, un homme d’origine marocaine et son fils, Youssef, consacrent leur vie à la pizza. Et leurs efforts quotidiens sont couronnés de succès.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

Maroc : ces cafetiers, ces profiteurs !

Bon nombre de Marocains sont mécontents des propriétaires de cafés qui pratiquent des tarifs exorbitants des boissons, et plutôt de la « place » pendant les matchs de l’équipe nationale marocaine à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Côte d’Ivoire 2024).

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Le gouvernement « bannit » les MRE d’Internet

L’un des seuls canaux de communication officiel du gouvernement marocain à destination des Marocains du monde n’est plus en ligne, du moins à l’heure où sont écrites ces lignes.