Maroc : ces cafetiers, ces profiteurs !

26 janvier 2024 - 12h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Bon nombre de Marocains sont mécontents des propriétaires de cafés qui pratiquent des tarifs exorbitants des boissons, et plutôt de la « place » pendant les matchs de l’équipe nationale marocaine à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Côte d’Ivoire 2024).

Les Marocains crient leur indignation face aux prix jugés « irréalistes » et qualifiés de « fantaisistes » dans certains cafés qu’ils fréquentent actuellement pour regarder les matchs des Lions de l’Atlas qui participent à la Coupe d’Afrique des nations. Certains ont vécu une expérience amère lors du match entre le Maroc et la République démocratique du Congo, soldé par un nul (1-1). De leurs témoignages, il ressort que les propriétaires de cafés leur ont imposé des tarifs allant de 30 à 50 dirhams dans les cafés ordinaires, tandis que les tarifs ont dépassé les 70 dirhams pour un simple café dans les cafés huppés du centre de la capitale économique, tels que Maârif et Ain Diab, rapporte Hespress. Autre constat fait : la vente sur Instagram par certains restaurants à Casablanca des billets deux jours avant le match via les réseaux sociaux, en particulier sur Instagram. Ils ont proposé une expérience immersive du match avec animations et chants moyennant des tarifs variant de 100 à 200 dirhams, qui n’inclut pas forcément la consommation.

À lire :Au Maroc, les cafetiers accusés d’empoisonner leurs clients

« Depuis longtemps, je préfère regarder les matchs avec ma famille. Nous avons soutenu les Lions dans tous les matchs de la Coupe du Monde au Qatar, mais nous sommes toujours confrontés à un problème déraisonnable causé par les propriétaires de cafés. Celui des prix élevés », confirme Mouhsine, qui avait choisi de regarder le match avec sa famille dans un café à Hay Chrifa. Pour lui, « regarder le match avec ma femme et mes enfants à la maison n’est pas différent, mais l’atmosphère nationale passionnante dans le café que nous fréquentons a un goût unique ». Les prix exorbitants constituent toutefois un obstacle. Une situation fâcheuse pour Mouhsine qui plaide pour une surveillance accrue des pratiques des propriétaires de cafés lors de telles occasions.

À lire :Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Soulignant que la loi 104.12 sur la liberté des prix et de la concurrence régule les transactions liées aux compétitions libres dans toutes les transactions d’achat et de vente, un militant associatif affirme que le consommateur a le droit de choisir. Toutefois, la question est nationale et requiert la coopération de tous les acteurs, fait-il observer, insistant par ailleurs sur l’importance d’afficher la liste des prix dans tous les établissements.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Lions de l’Atlas - Restauration

Aller plus loin

Maroc : les cafés et restaurants en guerre contre les « cafés ambulants »

La Fédération nationale des propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc exprime une vive inquiétude face à la situation critique du secteur. Entre autres cibles, les «...

À Salé, les parents d’élèves crient haro sur les cafés à chicha

L’implantation des cafés à chicha à proximité d’établissements scolaires à Salé ne sont pas du goût des parents d’élèves. Ces derniers appellent les autorités compétentes à...

Au Maroc, les cafetiers accusés d’empoisonner leurs clients

Alors que les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) persistent, les propriétaires des cafés et restaurants...

L’inquiétante multiplication des cafés à chicha à Casablanca

De nombreux Casablancais se plaignent de la prolifération des cafés à chicha ou narguilé, en particulier ceux à proximité des établissements scolaires.

Ces articles devraient vous intéresser :

Mondial 2022 : le Maroc vise au moins les quarts de finale

Le Maroc se retrouve dans le groupe F avec la Belgique, la Croatie et le Canada à la Coupe du monde Qatar 2022. Un groupe difficile avec des adversaires de taille, mais l’objectif des Lions de l’Atlas est d’atteindre au moins les quarts de finale.

Abdessamad Ezzalzouli : Osasuna fait obstacle au plan de Barcelone

Alors que le FC Barcelone a décidé de récupérer l’international marocain Abdessamad Ezzalzouli prêté à Osasuna jusqu’en juin 2023, il se heurte au refus des dirigeants du club.

Le petit cadeau de la FRMF à Adam Aznou

Alors que les incertitudes planent autour de sa nationalité sportive, Adam Aznou, 17 ans, reste une priorité pour la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Le jeune joueur a supprimé le post dans lequel il avait officiellement annoncé en...

Nayef Aguerd révèle la clé du succès du Maroc

Le défenseur central de l’équipe marocaine, Nayef Aguerd, revient dans une interview sur sa carrière, ses réalisations en sélection sous Walid Regragui et le défi de remporter la prochaine coupe d’Afrique des nations.

Mondial 2022 : un 3ᵉ match amical pour les Lions de l’Atlas  ?

À quelques semaines du mondial, l’équipe marocaine de football pourrait disputer un match amical aux Émirats arabes unis, dans le cadre de sa préparation à la compétition.

Football : le Maroc à la recherche de nouveaux talents

Le Maroc est à la recherche de nouveaux talents pour renforcer son équipe nationale de football, après l’élimination précoce en huitièmes de finale de la coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire.

Coupe d’Afrique des Nations : le Maroc, un favori fragilisé ?

L’équipe du Maroc de football va se lancer dans quelques jours dans la Coupe d’Afrique des Nations, compétition où elle est attendue par de nombreuses équipes, car elle vise tout simplement le trophée. Mais des inconnues subsistent.

Un retour de Ziyech à l’Ajax définitivement écarté

L’entraîneur de l’Ajax Amsterdam, Alfred Schreuder, a écarté l’idée d’un retour de l’international marocain Hakim Ziyech chez les Ajacides en ce mois de janvier.

Hakim Ziyech : son frère donne un indice sur sa prochaine destination

Alors que plusieurs clubs comme l’AC Milan et Manchester United se battent pour s’arracher l’international marocain Hakim Ziyech que Chelsea est prêt à laisser partir cet été, son frère donne un indice sur sa prochaine destination.

Walid Cheddira dans le viseur de deux clubs italiens

Les clubs italiens Lazio et Napoli souhaitent s’offrir, l’été prochain, les services de l’international marocain Walid Cheddira évoluant au poste d’attaquant pointe au SSC Bari.