Maroc : les cafés et restaurants en guerre contre les « cafés ambulants »

8 décembre 2023 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La Fédération nationale des propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc exprime une vive inquiétude face à la situation critique du secteur. Entre autres cibles, les « cafés ambulants »

Selon Al Ahdath Al Maghribia, la fédération pointe du doigt une série de décisions prises par les autorités locales et certains établissements publics, jugées « exagérées » et responsables de la fermeture de nombreux établissements. La fédération critique notamment le vide réglementaire permettant l’imposition de ces décisions et met en avant la concurrence déloyale représentée par les « cafés ambulants », souvent ignorés par les autorités locales.

A lire : Des avions importés de la Turquie bientôt transformés en restaurants à Agadir

Par ailleurs, la Fédération s’insurge contre les mesures récentes prises par certaines villes. Il s’agit par exemple de la mairie de Casablanca, qui a autorisé les food-trucks, tandis que la ville de Rabat a augmenté de 700 % les taxes sur l’utilisation temporaire de l’espace public. Ces décisions, selon la Fédération, aggravent les difficultés d’un secteur déjà fragilisé, affectant des milliers d’emplois.

La situation est particulièrement alarmante dans certaines villes comme Fès, où plus de 320 cafés et restaurants ont fait faillite ces derniers mois. La fédération critique également les opérations de contrôle et de recouvrement menées par la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), qui imposent des pénalités financières parfois supérieures à la valeur des fonds de commerce, mettant en péril l’avenir du secteur et de ses nombreux emplois.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Rabat

Aller plus loin

Un restaurant végétarien marocain dans le top mondial

Un restaurant végétarien marocain figure dans le top 5 des meilleurs restaurants végétariens du monde. C’est ce qui ressort du classement d’une plateforme spécialisée.

Marrakech fait la chasse aux cafés à chicha

À Marrakech, les autorités locales mènent une lutte implacable contre la prolifération des cafés à chicha. Déjà de nombreux individus interpellés.

Cafés et restaurants de Rabat en grève contre les nouvelles taxes

En raison de l’augmentation des taxes sur les boissons non alcoolisées, ainsi que de la notification reçue de la mairie de Rabat de s’acquitter des taxes relatives à...

Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Les propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc alertent de nouveau sur leur situation. Ils appellent les autorités à sauver leur secteur sérieusement mis à rude épreuve.

Ces articles devraient vous intéresser :