Antonio Guterres a rendu son rapport sur le Sahara

3 octobre 2021 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, se dit préoccupé par la reprise des hostilités entre le Maroc et le Front Polisario, estimant que c’est un «  revers politique vers l’obtention d’une solution politique   ».

Dans son rapport remis ce samedi 2 octobre au Conseil de sécurité de l’ONU, Guterres affirme que la situation sur place s’est fortement «  dégradée  » depuis un an, à cause de la reprise des hostilités entre le Maroc et le Front Polisario et la pandémie du Covid-19, modifiant considérablement « l’environnement opérationnel de la Minurso [et] limitant la capacité de la mission à exécuter son mandat ».

A lire  : Sahara : accord du Maroc à la nomination de Staffan Mistura

Se disant profondément préoccupé, Antonio Guterres considère que la « reprise des hostilités entre le Maroc et le Front Polisario est un revers majeur vers l’obtention d’une solution politique », craignant « un risque évident d’escalade tant que les hostilités persistent » et appelant «  les parties à calmer la situation et cesser immédiatement les hostilités. »

Dans ce rapport cité par l’AFP et qui n’est pas encore rendu public, le Secrétaire général rappelle qu’à la mi-novembre 2020, le Front Polisario avait annoncé qu’il ne se sentait plus engagé par le cessez-le-feu en vigueur depuis 1991, suite à des incidents avec le Maroc.

Sujets associés : ONU - Polisario - Sahara Occidental - Antonio Guterres

Aller plus loin

Maroc-Algérie : nouvel appel de Guterres pour un retour au dialogue

Dans un rapport remis au Conseil de sécurité sur le Sahara marocain, Antonio Guterres s’est dit préoccupé par la crise diplomatique entre le Maroc et l’Algérie. Il a invité les...

Sahara : la Suisse tend la main au Maroc et au Polisario, l’Algérie réagit

La Suisse est préoccupée par la question du Sahara. Elle accepte d’accueillir à nouveau les tables rondes entre le Maroc et le Polisario. De son côté, l’Algérie oppose un refus...

L’Algérie craint une guerre entre le Maroc et le Polisario

Amar Belani, envoyé spécial pour le Maghreb et le Sahara, avertit que « les risques d’escalade » entre le Maroc et le Polisario, protégé de l’Algérie « sont sérieux ». Il...

Sahara : l’Algérie attaque le Maroc à l’ONU

Lors de son intervention à la 76ᵉ session de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Amar Belani porte de nouvelles accusations contre le Maroc

Le Maroc est une fois de plus dans le viseur d’Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb qui l’accuse de « ruiner » les efforts de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.