Entre le Maroc et l’Algérie, la course à l’armement inquiète l’Espagne

1er juillet 2023 - 20h40 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

L’Espagne observe avec crainte la montée en puissance militaire du Maroc et de l’Algérie. Madrid s’inquiète de l’impact que cette course à l’armement pourrait avoir sur l’équilibre des forces dans la région.

Le journal El Plural s’est fait l’écho de cette inquiétude, soulignant la volonté de l’Algérie de moderniser son arsenal avec notamment des sous-marins russes équipés de missiles, une démarche effectuée en réponse à l’amélioration des capacités militaires du Maroc, qui acquiert des armes auprès des États-Unis et d’Israël.

L’Espagne maintient des relations diplomatiques tendues avec les deux pays maghrébins. Bien que les liens avec le Maroc soient globalement bons, ceux avec l’Algérie se sont détériorés suite à la reconnaissance par Madrid de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental. Cette décision a marqué un tournant dans la position espagnole sur cette question sensible, Madrid ayant précédemment adopté une attitude de neutralité, rappelle le journal.

A lire : Course à l’armement : l’Espagne rassure le Maroc

L’Algérie avait vivement réagi au revirement de position de l’Espagne sur la question, le qualifiant d’inacceptable sur les plans moral et historique. Alger a rappelé son ambassadeur à Madrid en mars 2022. Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a déploré ce changement de cap, affirmant que l’Espagne a « échoué dans son devoir de trouver une solution pour le conflit ».

Cette crise a également des répercussions sur la politique intérieure espagnole. De nombreux députés, y compris de l’opposition de gauche et de droite et du parti Unidos Podemos, partenaire du gouvernement socialiste de Sanchez, ont voté contre ce changement de politique étrangère. Madrid demeure préoccupé par la course à l’armement entre le Maroc et l’Algérie, ce qui augmente l’inquiétude des cercles militaires espagnols, craignant que cela ne réduise l’avantage militaire dont dispose encore l’Espagne.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Défense - Armement - Sahara Occidental - Abdelmadjid Tebboune

Aller plus loin

L’Algérie renforce-t-elle son armement de livraison d’armes russes à cause du Maroc ?

Depuis la signature d’un accord militaire entre le Maroc et Israël, l’Algérie, qui se dit menacée, augmente son budget militaire, en vue d’acquérir de nouvelles armes. Elle...

Le réarmement du Maroc inquiète l’Espagne

Le Maroc poursuit la dynamique de modernisation et de renforcement de son armée. Le royaume ne cesse d’acquérir des lance-roquettes, des missiles tactiques, des drones et autres...

Le Maroc reçoit des systèmes d’armement israélien sophistiqués

Le Maroc a reçu des systèmes de défense antimissile israéliens avancés. Cette réception fait suite à un accord signé entre Rabat et Tel Aviv l’année dernière.

La presse espagnole s’inquiète du réarmement du Maroc

Le Maroc a réceptionné récemment ses premiers canons automoteurs Caesar français, après les drones et autres systèmes de défense acquis auprès de la Chine, de la Turquie et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Président algérien : Faudel répond à la polémique

Faudel, chanteur de raï franco-algérien naturalisé marocain en 2011, répond aux internautes algériens qui l’ont critiqué après qu’il s’est moqué du président algérien Abdelmadjid Tebboune.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...