L’Algérie renforce-t-elle son armement de livraison d’armes russes à cause du Maroc ?

1er novembre 2022 - 22h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Depuis la signature d’un accord militaire entre le Maroc et Israël, l’Algérie, qui se dit menacée, augmente son budget militaire, en vue d’acquérir de nouvelles armes. Elle s’est une fois de plus tournée vers la Russie pour renforcer son armement.

L’Algérie est-elle en passe de signer un accord-cadre de fourniture militaire avec la Russie pour les dix prochaines années ? Des discussions entre les deux parties ont été engagées dans ce sens. Pour les phases de contractualisation, « l’accord-cadre devrait être officialisé lors de la visite d’Abdelmadjid Tebboune à Moscou, programmée au mois de décembre. », précise Africa Intelligence. Dans le cadre de ce contrat record, il serait question d’acquérir des « chasseurs, sous-marins, systèmes antiaériens… », de sous-marins, d’avions furtifs Su-57 (Sukhoi), de bombardiers Su-34 et des chasseurs Su-30 et d’assurer l’autonomie de l’Armée nationale populaire (ANP) pour la maintenance, les pièces de rechange et les munitions, avec un grand projet de transfert de production sur les trois prochaines années.

A lire : Le réarmement du Maroc fait-il peur à l’Algérie ?

L’éventuelle signature de ce contrat serait consignée dans le budget du ministère algérien de la Défense. Ce budget passera d’environ 10 milliards de dollars, « chiffre stable depuis au moins 2012 », à 22,6 milliards de dollars dont 8,8 milliards de dollars pour « l’administration générale », 8,5 milliards pour la « défense nationale ». Enfin, une somme de 5 milliards de dollars pour un chapitre distinct intitulé « Appui logistique et multiforme », laquelle servira, selon Menadefense, à financer des opérations hors des frontières algériennes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - Algérie - Défense - Armement

Aller plus loin

Le Maroc et sa stratégie de dissuasion face à l’Algérie

L’acquisition par le Maroc d’armes israéliennes, turques et chinoises vise, non à attaquer quiconque, mais à dissuader toute agression éventuelle de l’armée algérienne.

Entre le Maroc et l’Algérie, la course à l’armement inquiète l’Espagne

L’Espagne observe avec crainte la montée en puissance militaire du Maroc et de l’Algérie. Madrid s’inquiète de l’impact que cette course à l’armement pourrait avoir sur...

Dépenses militaires : Le Maroc freine, l’Algérie accélère

Les dépenses militaires du Maroc ont connu une légère baisse l’année dernière, tandis que celle de l’Algérie a enregistré une forte hausse. Les États-Unis, la Chine, la Russie,...

« L’Algérie perçoit le Maroc comme un potentiel ennemi »

Luis Martinez, chercheur et spécialiste du Maghreb, par ailleurs directeur de recherche au CERI-Sciences Po affirme que « l’Algérie ne perçoit plus le Maroc comme un rival, mais...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...