Le réarmement du Maroc fait-il peur à l’Algérie ?

16 octobre 2022 - 19h45 - Monde - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc a augmenté son budget militaire ces dernières années pour renforcer et moderniser son armée. Le royaume a acquis plusieurs drones et systèmes de défense auprès des États-Unis et d’Israël, ses partenaires militaires privilégiés pour devenir une puissance militaire et contrer toute éventuelle attaque algérienne.

Le Maroc a dépensé des millions de dollars au cours des cinq dernières années pour renforcer son armée avec des drones de surveillance israéliens et d’autres armes étrangères. Cette année, le budget militaire s’est établi à environ 4,8 milliards de dollars, soit 57 % de plus qu’en 2009 (3,5 milliards). En 2017, le Maroc a lancé un ambitieux plan quinquennal (2017-2022), évalué à plus de 20 milliards de dollars, pour moderniser ses troupes afin de devenir la principale puissance militaire du Maghreb et de la Méditerranée, au détriment de l’Algérie.

Dans la mise en œuvre de sa politique de réarmement, le Maroc a deux alliés privilégiés : les États-Unis et Israël auprès de qui il achète des armes, drones et autres matériels militaires pour concurrencer l’Algérie qui était considérée comme la puissance militaire de la région. Le Maroc et l’Algérie se livrent depuis les années 2000 à une course à l’armement. Ces dernières années, le budget militaire de l’Algérie est resté relativement stable, s’établissant à 10,4 milliards de dollars en 2019 contre 3,7 milliards pour le Maroc cette année-là, rappelle Vozpópuli.

À lire : L’Algérie craint le réarmement du Maroc par Israël

Depuis la normalisation de ses relations avec Israël en 2020, dans le cadre des accords d’Abraham sous l’égide des États-Unis, le Maroc a renforcé sa coopération militaire avec ce pays avec l’achat de plusieurs drones. L’armée marocaine dispose aussi de chasseurs-bombardiers américains F-16 Block 50/52, des chars de combat principaux M1A1 Abrams et AH-64, des hélicoptères de combat Apache, des chasseurs F-16 Block 70/72 et d’autres armes antichars et avions de renseignement électronique comme le Gulfstream G550.

Malgré son réarmement, le Maroc n’est pas encore une puissance militaire aérienne. « Dans un conflit armé, sans supériorité aérienne, il vous est très difficile de vous imposer », explique l’expert Mario Guillamó, estimant que l’objectif final du Maroc serait la création d’un système de défense aérienne A2/AD, une zone « d’interdiction aérienne » efficace, mais très complexe à mettre en place. Par ailleurs, le Maroc a rétabli le service militaire obligatoire et envisage d’être un fabricant d’armes.

Sujets associés : Algérie - Défense - Armement - États-Unis - Israël

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les États-Unis renforcent la défense aérienne marocaine

Dans le projet de budget militaire pour l’année 2023, présenté fin juillet au Congrès, les États-Unis prévoient de financer un réseau de défense aérienne dans les pays de la région...

L’Algérie renforce-t-elle son armement de livraison d’armes russes à cause du Maroc ?

Depuis la signature d’un accord militaire entre le Maroc et Israël, l’Algérie, qui se dit menacée, augmente son budget militaire, en vue d’acquérir de nouvelles armes. Elle s’est...

Maroc-Algérie : la course à l’armement continue

Le Maroc et l’Algérie poursuivent leur course à l’armement. L’Algérie prévoit un budget militaire de 22,7 milliards de dollars pour 2023, soit une augmentation de 130 % par rapport à...

L’Algérie veut armer le Polisario pour attaquer le Maroc

L’Algérie s’est lancée dans un réarmement accéléré du Polisario depuis la mort des trois routiers algériens au Sahara dont elle accuse le Maroc.

Nous vous recommandons

Algérie

L’armée algérienne, principale artisane de la rupture des relations avec le Maroc ?

La décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc n’émanerait pas directement du président Abdelmadjid Tebboune, mais aurait été plutôt suscitée par le Haut commandement militaire de l’Armée nationale et populaire...

Gazoduc : l’Algérie veut imposer ses conditions au Maroc

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, assure que son pays n’a pas encore tranché sur le renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Maroc et qui relie l’Algérie à l’Espagne. Toutefois, il entend imposer ses...

Yasmina Khadra s’en prend à Tahar Ben Jelloun (vidéo)

Accusé d’être «  un imposteur  », l’écrivain algérien Yasmina Khadra répond à son confrère, le Marocain Tahar Ben Jelloun. Il lui reproche notamment de s’être servi de ses réseaux dans les institutions littéraires françaises pour lui barrer la voie de...

L’Algérie dans le viseur des États-Unis, le Maroc cueille des lauriers

Le Congrès américain place l’Algérie sur la liste des « régimes qualifiés d’ennemis de l’Amérique » à cause de sa proximité avec la Russie auprès de qui elle acquiert des armes. Le Maroc reçoit, lui, des félicitations pour les avancées « transformatrices »...

Le Maroc éliminé par l’Algérie

Très bon match ce soir entre le Maroc et l’Algérie en quart de finale de la Coupe arabe de la Fifa. Malheureusement dans une compétition, il faut toujours un gagnant et c’est l’Algérie qui l’emporte aux...

Défense - Armement

L’Espagne a vendu des armes au Maroc pour 12,5 millions d’euros en 2020

L’Espagne a vendu au Maroc du matériel de défense (grenades, explosifs, détonateurs, etc.) pour une valeur totale de 12,5 millions d’euros en 2020, selon un rapport du secrétaire d’État au Commerce.

L’Algérie dans le viseur des États-Unis, le Maroc cueille des lauriers

Le Congrès américain place l’Algérie sur la liste des « régimes qualifiés d’ennemis de l’Amérique » à cause de sa proximité avec la Russie auprès de qui elle acquiert des armes. Le Maroc reçoit, lui, des félicitations pour les avancées « transformatrices »...

Démonstration de force de l’Algérie en pleine crise avec le Maroc

À l’occasion de ses 60 ans d’indépendance ce mardi 5 juillet, l’Algérie a affiché sa puissance militaire lors d’un grand défilé, qui intervient dans un contexte de crise diplomatique avec le Maroc.

Le Maroc prépare la réception des hélicoptères « AH-64 Apache »

Le Maroc prépare la réception des 24 hélicoptères « AH-64 Apache » qu’il avait commandés auprès du constructeur américain Boeing. Dans ce sens, il envisage de réhabiliter l’aéroport militaire de Khouribga.

Achat de drones turcs et israéliens : le Maroc prêt à contrer toute attaque algérienne

Depuis la normalisation de leurs relations, Israël et le Maroc multiplient les accords militaires et sécuritaires. Israël reste le principal fournisseur du Maroc en drones kamikazes et en missiles, utilisés pour des frappes de longue portée. Dans un...

États-Unis

Joe Biden écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion du 66ᵉ anniversaire de l’Indépendance du Maroc, le président des États-Unis, Joe Biden a adressé un message de félicitations au roi Mohammed VI.

Avortement : la décision des États-Unis va-t-elle impacter au Maroc ?

La Cour suprême des États-Unis a révoqué le 24 juin, l’arrêt « Roe v Wade », qui, depuis près d’un demi-siècle, garantissait le droit à l’avortement pour les Américaines. Cette décision pourrait-elle produire un impact au Maroc...

Un ancien ambassadeur des Etats-Unis au Maroc perd son procès contre Google

L’ancien ambassadeur des États-Unis au Maroc, Marc Ginsberg, également président de l’association Coalition for a Safer Web ne peut pas poursuivre une action en justice visant à forcer Google à supprimer l’application Telegram du Play Store. Telle est la...

Royal Air Maroc relance la ligne Casablanca-Miami

Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison aérienne Casablanca-Miami, suspendue en raison de la pandémie du Covid-19. La réouverture de la route vers Boston, quant à elle, est prévue avant la fin de...

Moncef Slaoui : « la fabrication du vaccin anti-Covid-19 était la tâche la plus difficile de toutes »

L’immunologue marocain Moncef Slaoui, ex–conseiller scientifique en chef de l’Opération Warp Speed aux États-Unis, s’est prononcé sur la campagne de vaccination contre le Covid-19, et sur le processus de développement d’un vaccin efficace contre le virus...

Israël

David Govrin : « les accords entre le Maroc et Israël sont bénéfiques pour les deux peuples »

L’ambassadeur d’Israël au Maroc, David Govrin estime que les accords entre Rabat et Tel Aviv sont bénéfiques pour les deux peuples.

Une série tournée au Maroc diffusée sur une chaîne argentine (vidéo)

La chaîne argentine Unife va commencer à diffuser dès ce lundi à 22 heures, la telenovela « Jezebel », tournée au Maroc et en Israël. La série raconte l’histoire de Jézabel, la femme qui a régné en Israël 900 ans avant...

Ruée des investisseurs israéliens vers le Maroc

Au lendemain de la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, les Israéliens, notamment d’origine marocaine, manifestent leur volonté d’investir au Maroc.

« Les intérêts marocains » avant la question palestinienne

La normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël continue de susciter de vives réaction chez certains Marocains ou islamistes défenseurs de la cause palestinienne. Kader Abderrahim, auteur de Géopolitique du Maroc, martèle qu’«  on...

Forte mobilisation autour de la création d’une Chambre de Commerce Israël-Maroc

Plus de 45 hommes d’affaires, consultants, avocats, diplomates approuvent l’idée de création d’une Chambre de Commerce Israël-Maroc. Ils entendent participer à son lancement.