Le Maroc et sa stratégie de dissuasion face à l’Algérie

25 septembre 2023 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’acquisition par le Maroc d’armes israéliennes, turques et chinoises vise, non à attaquer quiconque, mais à dissuader toute agression éventuelle de l’armée algérienne.

Le Maroc a acquis tous les systèmes de défense israéliens et turcs (Harop, missile Barak 8, des drones armés Bayraktar TB2) excepté les missiles quasi-balistiques israéliens LORA, qui ont permis à l’Azerbaïdjan de remporter la deuxième guerre du Haut-Karabakh – peuplé majoritairement d’Arméniens et qui a fait sécession de l’Azerbaïdjan avec le soutien arménien – face aux forces arméniennes, qui s’est déroulée de septembre à novembre 2020, fait savoir le magazine américain Forbes. Lors de combats meurtriers dans la région du Caucase, les armes russes utilisées par l’Arménie n’ont pas résisté à la fureur des armes israéliennes et turques que possèdent les forces azerbaïdjanaises.

À lire : Maroc-Algérie : la guerre serait inévitable, selon un journaliste algérien

Outre ces armes, le Maroc aurait récemment réceptionné le système avancé de défense antimissile Barak MX, dont il a fait la commande auprès d’Israel Aircraft Industries (IAI) dans le cadre d’un accord de 500 millions de dollars conclu en 2022. Le royaume a également acquis des drones chinois. Il compterait également acquérir le drone turc Akinci. Beaucoup plus grand et plus sophistiqué et doté de capteurs avancés, cet engin peut transporter des quantités de munitions bien plus importantes que son prédécesseur TB2.

À lire :D’une guerre à l’autre : Le Maroc s’inspire-t-il de l’Azerbaïdjan face à l’Algérie ?

Avec ses nouvelles et prochaines acquisitions, le Maroc renforce son armement mais modernise aussi son armée face aux défis sécuritaires actuelles. Le royaume tente en outre de dissuader toute agression éventuelle de l’armée algérienne. En août 2021, Alger, protectrice du Polisario, mouvement politique, armée et indépendantiste qui contrôle une partie du Sahara occidental, avait de façon unilatérale rompu les ponts avec Rabat en raison d’« actes hostiles ». Depuis, les tensions sont de plus en plus vives entre les deux pays. Et, l’hypothèse d’une guerre est souvent émise.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Israël - Défense - Armement - Turquie - Acquisition

Aller plus loin

D’une guerre à l’autre : Le Maroc s’inspire-t-il de l’Azerbaïdjan face à l’Algérie ?

Le Maroc acquiert les armes israéliennes et turques qui ont permis à l’Azerbaïdjan de vaincre l’Arménie. Une manière pour le royaume de se préparer à une éventuelle guerre...

L’Algérie renforce-t-elle son armement de livraison d’armes russes à cause du Maroc ?

Depuis la signature d’un accord militaire entre le Maroc et Israël, l’Algérie, qui se dit menacée, augmente son budget militaire, en vue d’acquérir de nouvelles armes. Elle...

Le Maroc dans le viseur d’Abdelmadjid Tebboune

Dans une interview fleuve, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a porté de graves accusations contre le Maroc, « son ennemi qu’il voit partout » et les Emirats arabes unis.

Maroc-Algérie : la course à l’armement continue

Le Maroc et l’Algérie poursuivent leur course à l’armement. L’Algérie prévoit un budget militaire de 22,7 milliards de dollars pour 2023, soit une augmentation de 130 % par...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».