Maroc-Algérie : la guerre serait inévitable, selon un journaliste algérien

30 janvier 2023 - 17h00 - Monde - Ecrit par : P. A

Le renforcement de la coopération militaire entre Israël et le Maroc continue d’irriter l’Algérie dont les autorités militaires au plus niveau ont tenu le 18 janvier une rencontre discrète à ce sujet.

« L’Algérie se sent plus que jamais ciblée par cette alliance militaire naissante. Pour les dirigeants algériens, il n’y a aucun doute. Le Maroc veut faciliter le déploiement sur son territoire de forces armées israéliennes et veut acquérir des équipements israéliens très sophistiqués », a déclaré le journaliste indépendant algérien Abdou Semmar dans l’émission Mag’hreb sur i24NEWS.

Le journaliste ajoute que le renseignement algérien a informé le président Abdelmadjid Tebboune de l’installation éventuelle par le Maroc d’une base logistique de drones israéliens à Oujda, près de la frontière algérienne. « On a du mal à vérifier la véracité de ces informations mais, du côté d’Alger, on est certain que le Maroc et Israël sont plus unis que jamais et que les rapports de force sont en train de changer radicalement au Maghreb. L’implication militaire d’Israël dans la région est en train de favoriser le Maroc », a-t-il développé.

À lire : La coopération militaire Maroc-Israël inquiète l’Algérie

Pour le journaliste algérien, une escalade entre le Maroc et l’Algérie serait inévitable, les dirigeants algériens ayant milité ouvertement contre la normalisation des relations avec Israël qu’ils qualifient de « complot ». « Selon l’Algérie, un Maroc soutenu militairement par Israël pourrait écraser très facilement le Polisario et réaliser les velléités expansionnistes du Maroc dans la région », explique Abdou Semmar.

« L’Algérie avait comme fournisseur officiel la Russie, mais comme les équipements russes ont prouvé leur inefficacité relative sur le front ukrainien, les dirigeants algériens ont pris peur et veulent rééquilibrer les rapports de force avec le Maroc et son allié Israël en cherchant l’aide de la France », indique en outre le journaliste, évoquant le voyage officiel du chef d’état-major de l’armée algérienne, Saïd Chengriha, à Paris la semaine dernière.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Israël - Normalisation Maroc Israël - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

Rapport : alerte sur une possible guerre Maroc-Algérie

L’Institut royal espagnol Elcano, référence en matière de politique étrangère, tire la sonnette d’alarme pour 2024 en raison d’une possible guerre entre le Maroc et l’Algérie.

La coopération militaire Maroc-Israël inquiète l’Algérie

La normalisation en décembre 2020 des relations entre Israël et le Maroc, sous l’égide des États-Unis dans le cadre des accords d’Abraham, et la bonne coopération bilatérale qui...

Maroc-Algérie : la guerre, inévitable ?

Les relations demeurent tendues entre le Maroc et l’Algérie. Partant de plusieurs postulats, un magazine britannique avance que « les deux parties semblent prêtes à entrer en...

L’alliance Maroc-Israël fait peur à l’Algérie

L’Algérie semble craindre de plus en plus le renforcement des liens entre le Maroc et Israël. Elle serait même convaincue que cette coopération entre Rabat et Tel-Aviv est en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.