Reconnaissance de la marocanité du Sahara, "le plus grand revers du Polisario"

14 décembre 2020 - 16h20 - Espagne - Ecrit par : G.A

La décision du président Donald Trump de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur l’ensemble du Sahara fait la une de la presse internationale. Le journal espagnol El Pais décrit samedi "le plus grand revers du Polisario" depuis le cessez-le-feu décrété en 1991.

Le journal considère que le Polisario se relèvera difficilement de cette décision américaine qui semble avoir reçu un écho favorable dans de nombreux pays. Le Maroc, à petits pas, s’est tissé de bonnes relations sur le plan commercial et diplomatique. Tout ceci grâce à "de puissantes alliances internationales", affirme ElPais.

Selon le journal, depuis que le Maroc a proposé en 2007, l’octroi de l’autonomie au Sahara, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est montré plus conciliant et intéressé par la position du Maroc sur la question du Sahara.

Sujets associés : Espagne - États-Unis - ONU - Polisario - Sahara Occidental

Aller plus loin

Sahara occidental : le Polisario veut imposer ses conditions au Maroc

La "République arabe sahraouie démocratique (RASD)" a posé ses conditions pour un retour à la table des négociations avec le Maroc dans le cadre du règlement de la question du...

Sahara marocain : la Russie dénonce « une décision unilatérale » des Etats-Unis

La reconnaissance de la marocanité du Sahara par les États-Unis n’est pas du goût de la Russie. Moscou a dénoncé, vendredi, la décision du président américain Donald Trump et...

CHAN 2022 de handball à Laâyoune : le Polisario désapprouve

Le mouvement indépendantiste du Polisario n’approuve pas la décision du Maroc d’organiser la 25ᵉ édition du Championnat d’Afrique des nations/hommes de handball 2022 à Laâyoune....

Sahara : le coup d’avance du Maroc sur l’Algérie

Avec la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, le Maroc a une longueur d’avance sur l’Algérie, principal soutien du Polisario. Le magazine français Le Point...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.