Sahara : le Maroc appelle l’Algérie à des négociations directes

6 avril 2021 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le ministre marocain des affaires étrangères, Nasser Bourita, dit oui à son homologue algérien Sabri Bokadoum, qui l’a invité à des négociations sur la question du Sahara. C’est à Dakhla, en compagnie de son homologue sénégalaise Aïssata Tall Sall lors de l’inauguration du consulat général de son pays dans cette ville, que le ministre a fait part de sa décision.

« À travers la récente déclaration du ministre algérien, ce dernier a confirmé une nouvelle fois qu’Alger est la vraie partie prenante dans le conflit », a déclaré Nasser Bourita lors d’une conférence de presse.« Seules comptent des négociations avec Alger, car la vraie partie du conflit est l’Algérie », a souligné le ministre marocain. Selon lui, la mobilisation du régime algérien « prouve, chaque jour, qu’il est impliqué directement dans ce conflit, car il abrite, finance et mobilise », les séparatistes contre l’intégrité territoriale du Maroc.

Au cours de la conférence, le ministre a déclaré que le Maroc s’attache au processus de paix onusien et au respect du cessez-le-feu. « Qui entrave et viole le cessez-le-feu ? Qui s’oppose à la nomination d’un envoyé spécial ? Qui viole la mission de la Minurso ? », s’est interrogé Nasser Bourita, affirmant que le « temps n’est plus aux manœuvres, à la désinformation et aux contradictions. La seule solution au conflit repose sur l’initiative de l’autonomie », a rappelé le chef de la diplomatie marocaine.

Nasser Bourita a indiqué que le Maroc est disposé à l’ouverture des pourparlers, et espère que l’Algérie montrera sa bonne foi en cessant les manœuvres qui consistent à mettre en mal le cessez-le-feu et à violer les droits de l’homme. Nasser Bourita fait allusion, entre autres, aux nombreuses arrestations, torture et agressions sexuelles dont font l’objet, en Algérie, les manifestants pacifiques du Hirak.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Dakhla - Nasser Bourita - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Sahara Occidental

Aller plus loin

Le Maroc à nouveau dans le viseur de l’Algérie

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie sont loin de retomber. Salah Goudjil, président du Sénat algérien, a déclaré que les agissements du royaume «   sont connus, et ce, dès...

Figuig : comment comprendre la crise entre le Maroc et l’Algérie

L’ultimatum donné aux agriculteurs et propriétaires privés marocains pour évacuer les exploitations de champs de palmiers-dattiers sises dans la localité d’El Arja, province de...

L’Algérie et le Maroc jouent la carte de la dissuasion militaire

L’Algérie et le Maroc se livrent à une course à l’armement ces dernières années à cause des questions qui continuent de les diviser, notamment celle liée au Sahara. De quoi...

Le Maroc dénonce « la fixation pathologique » de l’Algérie

L’ambassadeur du Maroc à Genève, Omar Zniber, a relevé, vendredi, à la 47ᵉ session du Conseil des droits de l’homme, « la fixation pathologique » de l’Algérie envers le Maroc...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

De nouvelles mesures pour simplifier la vie des MRE

Le Maroc a pris de nouvelles mesures pour simplifier la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il s’agit de la généralisation des systèmes de « Rendez-vous » et du « eTimbre » à l’ensemble des Missions diplomatiques et des Postes consulaires du...

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.