Affaire Brahim Ghali : le début d’une longue crise entre l’Espagne et le Maroc

24 mai 2021 - 12h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

La crise entre le Maroc et l’Espagne, née après l’accueil de Brahim Ghali dans un hôpital à Logroño, n’est pas près de connaitre son épilogue. Ce dimanche, Arancha González Laya, la ministre espagnole des Affaires étrangères, a indiqué que le leader du Polisario « retournera dans son pays quand il sera rétabli ».

Arancha González Laya a déclaré à la radio nationale espagnole (RNE) que Brahim Ghali « retournera dans son pays lorsqu’il sera rétabli », rapporte Le360 qui précise que par cette affirmation, la cheffe de la diplomatie espagnole révèle sans le savoir que le prochain pays de destination du leader du Polisario n’est autre que l’Algérie qui lui a délivré un passeport diplomatique avec une fausse d’identité. Car en réalité, aucune solution ne saurait satisfaire à la fois Rabat et Alger, développe le média qui fait observer que l’Espagne est confrontée à un dilemme : soit elle laisse le procès contre Brahim Ghali aller à son terme et ne tient pas sa parole donnée à l’Algérie, soit elle le rapatrie vers l’Algérie et choisit de faire perdurer la crise avec le Maroc.

De son côté, le Maroc est resté ferme sur sa position, soutenant que la raison de la crise est l’accueil, en catimini, sur le sol espagnol de Brahim Ghali sous une fausse identité, et non la crise migratoire de Sebta, comme l’Espagne a tenté de le faire croire pour gagner la solidarité de l’Europe contre le Maroc.

Avec cette déclaration, Arancha González Laya semble minimiser les conséquences de la présence sur son territoire, du leader du Polisario sur les relations entre le Maroc et l’Espagne. Mieux, en choisissant de soustraire Brahim Ghali à la justice, l’Espagne ouvre une nouvelle page de crise entre Rabat et Madrid.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Polisario - Brahim Ghali

Aller plus loin

Brahim Ghali a-t-il quitté l’Espagne ?

Le Polisario semble vouloir faire obstruction à la justice espagnole. Un responsable du mouvement indépendantiste, Salem Lebsir affirme que Brahim Ghali qui devrait comparaître...

L’Espagne transfère les dépouilles enterrées au rocher d’Al Hoceima

L’armée espagnole envisage l’exhumation et le transfert des restes des corps enterrés dans les cimetières des rochers de Vélez la Gomera et d’Al Hoceima vers le cimetière de...

Maroc-Espagne : la reprise des relations après les élections législatives ?

Les tensions entre l’Espagne et le Maroc pourraient reprendre progressivement après les élections législatives au Maroc prévues le 8 septembre. En attendant, l’Espagne poursuit...

Affaire Ghali : le juge appelle un témoin à comparaître le 27 juillet

Le juge d’instruction de l’Audience nationale, Santiago Pedraz, a cité Ahmed Tarouzi à comparaître le 27 juillet comme témoin dans la plainte contre Brahim Ghali, le chef du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...