Recherche

La plainte pour génocide contre Brahim Ghali classée

© Copyright : DR

29 juillet 2021 - 19h40 - Monde - Par: G.A

La justice espagnole a décidé ce jeudi de classer la plainte pour « génocide » qui vise Brahim Ghali, le chef des séparatistes du Front Polisario qui a été convoqué par un juge début juin alors qu’il était hospitalisé. La plainte avait été déposée par l’Association sahraouie pour la défense des droits de l’homme (ASADEDH) pour des délits de génocide en relation avec des faits présumés commis contre des citoyens marocains entre 1975 et 1990 ».

C’est le juge en charge du dossier qui a annoncé que la plainte pour « génocide » contre le leader du Front Polisario était classée. Dans un communiqué, le haut tribunal de l’Audience nationale a indiqué que « les faits sont prescrits, la commission du délit de génocide n’est pas établie, et les témoignages des témoins contredisent les affirmations contenues dans la plainte » qui avait été déposée en 2008.

À lire : Que retenir de la première audition de Brahim Ghali ?

Brahim Ghali faisait l’objet de deux plaintes en Espagne. Une déposée par l’ASADEDH basée en Espagne, et une seconde, toujours en cours, de Fadel Breika, un dissident du Front Polisario naturalisé espagnol.

À lire : Accueil de Brahim Ghali : l’Espagne continue de payer cher

L’accueil et l’hospitalisation de Brahim Ghali en Espagne avait déclenché une crise diplomatique assez sérieuse entre le Maroc et l’Espagne. Une crise qui a connu son pic avec l’arrivée mi-mai de plus de 10 000 migrants dans l’enclave de Sebta suite à une absence de contrôles au niveau de la frontière entre le Maroc et l’enclave.

Mots clés: Polisario , Espagne , Brahim Ghali , Droits et Justice , Plainte

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact