Accueil de Brahim Ghali : l’Espagne continue de payer cher

26 juin 2021 - 14h10 - Ecrit par : S.A

L’accueil en Espagne, pour raison humanitaire, de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario a de lourdes conséquences économiques pour le voisin du Nord exclu de l’opération Marhaba, qui marque le retour de millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc par voie routière.

Chaque année, le Maroc a toujours associé les ports espagnols à l’opération Marhaba, excepté 2020 où elle a été annulée à cause de la pandémie de Covid-19. En pleine crise diplomatique avec son voisin, le Maroc a exclu l’Espagne de cette opération cette année. Ainsi, les Marocains résidant à l’étranger ont pour seuls points de départ possibles les aéroports et des ports en France, en Italie et bientôt au Portugal. Les ports espagnols dont Algésiras sont écartés. Un énorme manque à gagner non seulement pour les ports mais aussi pour les commerçants.

À lire : MRE : l’Espagne perdrait 500 millions d’euros après l’annulation de Marhaba 2021

Dans un long reportage, le gérant d’une station-service raconte à El Confidential « comment il lui arrivait de vendre aux Marocains en transit 150 sandwichs au thon et aux tomates mais qu’aujourd’hui c’est zéro pointé ». Stations-service, commerçants, et entreprises, etc, tous subissent des pertes. Des pertes qui, selon la presse, sont estimées à 500 millions d’euros pour les seules compagnies maritimes et les entreprises associées au transit.

À lire : Marhaba 2021 : Algésiras craint la perte de milliers d’emplois

« Les choses n’ont pas été bien faites diplomatiquement, et des gens qui n’ont aucune idée de ce qu’ils faisaient se sont mis en travers du chemin », a déclaré José Ignacio Landaluce, maire d’Algésiras, faisant ainsi allusion à l’admission d’urgence du leader du Polisario, Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne et à son retour en Algérie.

Pour l’heure, les tensions entre Rabat et Madrid restent fortes.

Tags : Espagne - Polisario - Brahim Ghali - Opération Marhaba 2022

Aller plus loin

Marhaba 2021 : le Maroc exclut à nouveau l’Espagne

Visiblement, la colère du Maroc contre l’Espagne ne retombe pas. Le royaume a exclu une fois de plus la péninsule ibérique de l’opération Marhaba, qui marque le retour des Marocains...

L’annulation de l’Opération Marhaba 2021 est une « catastrophe » pour Algésiras

L’annulation de l’Opération Marhaba par le Maroc, pour la deuxième fois consécutive, est « une catastrophe » pour des milliers de personnes, a déploré lundi, José Ignacio Landaluce,...

Marhaba 2021 : l’Espagne « respecte » la décision du Maroc

Le gouvernement espagnol prend acte de la décision du Maroc d’annuler pour raison de crise sanitaire, et pour la deuxième année consécutive, l’Opération Marhaba, excluant de fait...

La plainte pour génocide contre Brahim Ghali classée

La justice espagnole a décidé ce jeudi de classer la plainte pour « génocide » qui vise Brahim Ghali, le chef des séparatistes du Front Polisario qui a été convoqué par un juge...

Nous vous recommandons

Le vol d’électricité coûte très cher à l’ONEE

Face aux actes de vandalisme des équipements électriques et de vol d’électricité, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) veut renforcer son dispositif à travers une série de mesures.

Réouverture des frontières marocaines : « le téléphone n’arrête pas de sonner »

Fermé depuis le 29 novembre 2021 à cause de l’apparition du variant Omicron, l’espace aérien marocain a rouvert ce lundi 7 février à la grande satisfaction des professionnels du secteur, ainsi que des amoureux de la destination Maroc — les Français sont les...

La société marocaine est responsable de l’ampleur que prend le harcèlement sexuel (vidéo)

La vidéo montrant le harcèlement sexuel dont a été victime une jeune fille à Tanger et qui a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, remet sur le tapis la question sur les ravages du phénomène et les raisons pour lesquelles la rue devient de plus en...

«  Dôme de fer  » : l’accord de vente entre le Maroc et Israël bientôt signé

Annoncé en visite officielle au Maroc dans les tout prochains jours, le ministre israélien de la défense, Benny Gantz, pourrait conclure la vente au royaume du système anti-missile dénommé «  Dôme de fer ...

MRE : une troisième année sans Opération Marhaba serait « mortelle » pour Algésiras

Le Maroc a fermé ses frontières maritimes avec l’Espagne depuis bientôt deux ans, ce qui a empêché l’organisation de l’Opération Marhaba en 2020 et 2021. La non tenue de cette opération en 2022 serait « mortelle » pour le port d’Algésiras par où transitent la...

Le fils de Narjiss Nejjar meurt dans un accident de voiture

La réalisatrice marocaine Narjiss Nejjar passe par des heures douloureuses. Soufiane, son fils unique, âgé d’à peine 17 ans, est décédé dans un accident de la route.

Le Roi Mohammed VI et Pedro Sanchez réunis autour d’un Iftar

Sur invitation du roi Mohammed VI, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez effectuera le jeudi 7 avril, une visite officielle au Maroc, dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre le Maroc et...

La YouTubeuse marocaine Dana Alotaibi tuée par son mari

La YouTubeuse marocaine Dana Alotaibi résidant aux États-Unis a été poignardée à mort par son mari. À l’origine de ce meurtre, une dispute conjugale.

Des dattes algériennes frelatées et toxiques sur le marché marocain ?

À quelques jours du début du ramadan, les dattes algériennes ont inondé le marché marocain. Ces dattes sont-elles frelatées et toxiques, comme l’affirment de nombreux internautes  ?

Maroc : probable prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Le Conseil de gouvernement pourrait décider, lors de sa session du jeudi 8 juillet, de prolonger la durée de l’état d’urgence sanitaire au Maroc. Plusieurs autres dossiers sont inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre...