Recherche

Accueil de Brahim Ghali : l’Espagne continue de payer cher

© Copyright : DR

26 juin 2021 - 14h10 - Monde - Par: S.A

L’accueil en Espagne, pour raison humanitaire, de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario a de lourdes conséquences économiques pour le voisin du Nord exclu de l’opération Marhaba, qui marque le retour de millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc par voie routière.

Chaque année, le Maroc a toujours associé les ports espagnols à l’opération Marhaba, excepté 2020 où elle a été annulée à cause de la pandémie de Covid-19. En pleine crise diplomatique avec son voisin, le Maroc a exclu l’Espagne de cette opération cette année. Ainsi, les Marocains résidant à l’étranger ont pour seuls points de départ possibles les aéroports et des ports en France, en Italie et bientôt au Portugal. Les ports espagnols dont Algésiras sont écartés. Un énorme manque à gagner non seulement pour les ports mais aussi pour les commerçants.

À lire : MRE : l’Espagne perdrait 500 millions d’euros après l’annulation de Marhaba 2021

Dans un long reportage, le gérant d’une station-service raconte à El Confidential « comment il lui arrivait de vendre aux Marocains en transit 150 sandwichs au thon et aux tomates mais qu’aujourd’hui c’est zéro pointé ». Stations-service, commerçants, et entreprises, etc, tous subissent des pertes. Des pertes qui, selon la presse, sont estimées à 500 millions d’euros pour les seules compagnies maritimes et les entreprises associées au transit.

À lire : Marhaba 2021 : Algésiras craint la perte de milliers d’emplois

« Les choses n’ont pas été bien faites diplomatiquement, et des gens qui n’ont aucune idée de ce qu’ils faisaient se sont mis en travers du chemin », a déclaré José Ignacio Landaluce, maire d’Algésiras, faisant ainsi allusion à l’admission d’urgence du leader du Polisario, Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne et à son retour en Algérie.

Pour l’heure, les tensions entre Rabat et Madrid restent fortes.

Mots clés: Espagne , Brahim Ghali , Polisario , Opération Marhaba 2021

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact