L’annulation de l’Opération Marhaba 2021 est une « catastrophe » pour Algésiras

7 juin 2021 - 20h40 - Ecrit par : A.P

L’annulation de l’Opération Marhaba par le Maroc, pour la deuxième fois consécutive, est « une catastrophe » pour des milliers de personnes, a déploré lundi, José Ignacio Landaluce, le maire d’Algésiras.

« Qu’il n’y ait pas d’OPE (Opération Paso del Estrecho) – Opération Marhaba en espagnol –, est une catastrophe ; des milliers de personnes sont touchés de Hendaye ou de La Junquera à Algésiras », a déploré le maire qui soutient que cette décision du Maroc, prise en pleine crise diplomatique avec l’Espagne, va fortement affecter les entreprises et salariés des zones portuaires espagnoles. « On espère que le Maroc va revenir sur sa décision, car on parle de milliers d’emplois dans des structures comme les compagnies maritimes, les stations-service, les hôtels, les restaurants et les agences de voyages que ces personnes fréquentent au cours leur voyage… », a-t-il ajouté.

A lire : Algésiras presque prête pour l’opération d’accueil des MRE

Landaluce assure aussi ne pas être surpris par la décision marocaine, dans la mesure où malgré la situation épidémiologique stable en Espagne et au Maroc, les réunions préparatoires de l’Opération Marhaba n’ont pas eu lieu dans les délais habituels. « Une seule réunion a eu lieu, il y a des mois. Les années antérieures, à ce stade, nous avions déjà tenu beaucoup de réunions de coordination et les contrats des éventuels personnels liés à l’OPE étaient préparés », explique Landaluce, qui lie cette décision marocaine à la crise diplomatique avec l’Espagne, intervenue après l’accueil par l’Espagne de Brahim Ghali, le chef du Front Polisario pour raison « humanitaire ».

La décision du Maroc d’exclure les ports espagnols de l’Opération Marhaba va obliger plus de 3,3 millions de MRE à rejoindre le royaume via les ports de Sète et de Marseille en France ou de Gênes en Italie. Un détour qui, selon Landaluce, fera perdre du temps et de l’argent aux nombreux Marocains résidant en Espagne. « Ce n’est pas la même chose de traverser le détroit par Algésiras, qui prend un peu plus d’une heure, que de le faire depuis la France », fait observer le maire d’Algésiras qui espère que le Maroc et l’Espagne trouveront très rapidement une sortie de crise.

Tags : Espagne - Algésiras - Opération Marhaba 2022

Aller plus loin

Le port d’Almería attend toujours les MRE

Le président de l’Autorité portuaire d’Almería (APA), Jesús Caicedo, surpris par la décision du gouvernement marocain d’exclure comme l’année dernière les ports espagnols de...

Algésiras presque prête pour l’opération d’accueil des MRE

La prochaine édition de l’opération Marhaba est actuellement en cours de préparation. De quoi espérer un probable retour à la normale aux frontières...

Marhaba 2021 : Algésiras craint la perte de milliers d’emplois

L’annulation de l’Opération Marhaba par le Maroc aura des répercussions économiques sur les compagnies maritimes, les flottes et les agences de voyages, selon Gerardo Landaluce, le...

Marhaba 2021 : le Maroc exclut à nouveau l’Espagne

Visiblement, la colère du Maroc contre l’Espagne ne retombe pas. Le royaume a exclu une fois de plus la péninsule ibérique de l’opération Marhaba, qui marque le retour des Marocains...

Nous vous recommandons

Justin Trudeau adresse un message aux Marocains du Canada

Les Canadiens d’origine marocaine ont reçu un message de félicitations de la part du Premier ministre canadien Justin Trudeau, à l’occasion de la Fête du Trône.

Espagne : un réseau de faux papiers pour des hommes d’affaires marocains démantelé

La police espagnole a démantelé un réseau criminel spécialisé dans la falsification de documents aux hommes d’affaires marocains, les faisant passer pour des entrepreneurs exerçant sur le territoire espagnol. En tout, huit personnes dont une avocate de...

France : du changement dans le recrutement des saisonniers marocains

À l’initiative de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricole (FNSEA), 1200 saisonniers marocains ont été recrutés en 2022 pour Lot-et-Garonne, le Tarn-et-Garonne et la Dordogne.

Ryanair va rapatrier ses voyageurs bloqués au Maroc

À l’instar des autres compagnies aériennes, Ryanair veut effectuer des vols spéciaux pour ses clients bloqués au Maroc. Une demande d’autorisation a été déposée à cet effet.

Prostitution à Tanger : des Saoudiens et des Marocaines arrêtés

Les éléments de la police judiciaire relevant de la préfecture de police de Tanger se sont rendus dans une villa dédiée à la prostitution pour les étrangers, où ils ont arrêté 10 personnes dont cinq...

Grupotec quitte le Maroc à cause « d’obstacles administratifs »

La société d’ingénierie Grupotec a décidé de fermer son bureau au Maroc et de renforcer sa présence en Europe et notamment en Espagne, où elle a d’importants projets en construction et en développement dans le secteur des énergies...

Discriminés, les Français musulmans quittent la France

En France, l’immigration est un sujet central de la campagne présidentielle alors que bon nombre de Français musulmans émigrent à l’étranger à cause des discriminations et des stigmatisations. La « fuite des cerveaux » de ceux qui pourraient servir de modèles...

Gad Elmaleh : « J’ai fait la queue à la préfecture pour avoir un titre de séjour »

L’humoriste maroco-canadien Gad Elmaleh raconte avoir fait la queue à la préfecture pour avoir un titre de séjour pendant des journées entières.

Des jeunes Bruxellois vers le Maroc à vélo (vidéo)

En Belgique, 12 jeunes ont entamé à partir de Bruxelles un voyage vers le Maroc à vélo. Un périple préparé depuis deux ans, qui va durer un mois.

L’Algérie met en garde le Maroc contre toute tentative de déstabilisation

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune met en garde le Maroc, sans le nommer, contre toute tentative de déstabilisation de son pays à travers des « prescriptions édictées en coulisses » ou l’exploitation des...