Le Maroc s’attend à un retour massif de MRE

10 juin 2024 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc règle les derniers détails pour l’accueil des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de l’Opération Marhaba 2024. Cette année, les préparatifs ont démarré plus tôt que prévu, la célébration de l’Aïd al-adha oblige.

Les aéroports et ports marocains, notamment ceux de Tanger, Nador et Al Hoceima dans le nord du royaume, s’activent pour la réussite de l’Opération Marhaba. Pour cette 24ᵉ édition, les préparatifs ont démarré le 5 juin afin de réserver un bon accueil aux nombreux MRE qui commenceront à arriver dès le 13 juin.

« Toutes les parties impliquées dans l’organisation sont obligées de se préparer de manière spéciale et exceptionnelle, car c’est la première fois que cette opération commence en même temps que l’Aïd al-Adha », a déclaré à Alayam24, le responsable du pôle médical et humanitaire à la Fondation Mohammed V pour la solidarité, assurant que l’organisation a pris toutes les précautions nécessaires pour faire faire face au flux de MRE et « pour que cette période de pointe se déroule dans les meilleures conditions ».

À lire : MRE : le grand retour au Maroc

« La fondation a mobilisé plus de 1 400 cadres expérimentés, dont des assistants sociaux, ainsi que des équipes médicales et paramédicales » pour mener à bien l’Opération Transit, a ajouté le responsable, saluant la bonne coordination entre le Maroc et l’Espagne. « Nous travaillons désormais dans des conditions favorables et adéquates ».

Il a rassuré que toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement de l’Opération Marhaba, du début jusqu’à la fin. « Nous essayons, que ce soit au niveau des ports marocains ou des aéroports, de redoubler d’efforts pour éviter de commettre des erreurs qui pourraient être quelque peu coûteuses, et les préparatifs se poursuivent à tous les niveaux : médicaux, logistiques et même des ressources humaines ». L’Opération Marhaba se déroule chaque année du 15 juin au 15 septembre. Elle permet aux Marocains du monde de rallier le Maroc via les ports espagnols, italiens et français pour passer leurs vacances d’été.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : MRE - Opération Marhaba 2024 - Fondation Mohammed V - Aïd al-Adha 2024

Aller plus loin

MRE : Du changement pour l’opération Marhaba 2024

Contrairement aux années antérieures, l’opération Marhaba marquant le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc va démarrer deux jours avant la date habituelle....

MRE : le grand retour au Maroc

Le ministère du Transport et de la logistique s’active pour une organisation réussie de l’Opération Marhaba 2024. Près de trois millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE)...

Marhaba 2024 : le port d’Al Hoceima prêt pour gérer le flux de MRE

Le port d’Al Hoceima se prépare activement pour accueillir les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui commenceront à arriver dans le royaume dès le 13 juin dans le cadre de...

Marhaba 2024 : des billets abordables pour les MRE ?

Les députés du groupe Haraki à la Chambre des représentants demandent au ministère des Transports et de la logistique de prendre des mesures pour réduire les prix des billets de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd al Adha au Maroc : l’appel à l’annulation monte sur les réseaux sociaux

Alors que certains Marocains appellent à l’annulation de la célébration de l’Aïd al-Adha sur les réseaux sociaux, d’autres tiennent au respect de cette tradition religieuse.

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Chaos à Tanger Ville : Un seul ferry et des heures d’attente

Le port de Tanger Ville connait une congestion maritime sans précédent ces derniers jours, en raison d’une pénurie de navires de transport maritime entre Tanger Ville et Tarifa en Espagne.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...