Espagne : le gouvernement évite de répondre aux questions de l’opposition sur l’affaire Ghali

22 juin 2021 - 09h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le gouvernement espagnol est resté laconique dans sa réponse écrite aux questions de l’opposition qui demandait des précisions sur l’accueil en Espagne, pour raison humanitaire, de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, et sur la crise diplomatique avec le Maroc.

« La décision d’accueillir Ghali en Espagne a été prise en raison de son état de santé grave et n’a aucune connotation politique. Il est entré avec des documents d’identité à son nom ». C’est la brève réponse donnée par l’Exécutif espagnol aux questions des députés PP, Eloy Lamata, Valentina Martínez Ferro et Marta González Vázquez.

Ces parlementaires voulaient avoir des précisions sur l’entrée du leader du Front Polisario en Espagne, « en secret et avec un faux passeport » et les raisons pour lesquelles le gouvernement « n’a pas informé le Maroc de sa présence sur le territoire espagnol », informe Europa Press. À cette dernière question, l’Exécutif a répondu que « les services diplomatiques de l’Espagne et du Maroc ont abordé cette affaire à de nombreuses reprises », après l’entrée de Ghali.

À lire : Espagne : le PP dénonce la gestion « catastrophique » du dossier Brahim Ghali

De son côté, la porte-parole du PP au Congrès, Cuca Gamarra, a demandé si le gouvernement avait mis à la disposition de Ghali « des moyens de transport après l’atterrissage à l’aéroport de Saragosse ». Elle a aussi demandé à connaître l’autorité « qui a choisi l’hôpital où il devait se rendre » et les critères qui ont permis de prendre cette décision. En réponse, le gouvernement a simplement indiqué que « la décision d’admettre Brahim Ghali à l’hôpital de San Pedro (à Logroño) était fondée sur des raisons de santé », ajoutant sans autre précision que « le transfert depuis Saragosse a été effectué en ambulance ».

À la question du député de Junts de savoir « quelles mesures l’Exécutif entend-il prendre pour rétablir ses relations diplomatiques avec le Maroc », le gouvernement a renvoyé le parlementaire aux interventions de la ministre des Affaires étrangères, Arancha González Laya, au Congrès les 26 mai et 9 juin. Quant à la question du député de Ciudadanos concernant la situation de Ceuta et Melilla après l’afflux massif de migrants en mai, l’Exécutif s’est contenté de remercier les institutions communautaires et les États membres de l’UE pour leur soutien.

Sujets associés : Espagne - Diplomatie - Ceuta (Sebta) - Brahim Ghali

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Un juge cherche désespérément le responsable de l’entrée de Brahim Ghali en Espagne

Un juge a demandé aux autorités de l’armée de l’air à Saragosse de lui révéler l’instance qui a autorisé l’atterrissage de l’avion qui a transporté le leader du Polisario, Brahim Ghali...

L’Espagne confirme l’hospitalisation de Brahim Ghali sous une fausse identité

Le gouvernement Sanchez confirme l’admission du chef du Polisario, Brahim Ghali dans un hôpital espagnol. L’Algérie lui avait adressé une demande dans ce...

Espagne : le PP dénonce la gestion « catastrophique » du dossier Brahim Ghali

Le Parti Populaire (PP) a dénoncé mercredi, la gestion « catastrophique » du dossier Brahim Ghali par le gouvernement de Pedro Sánchez, et appelé à la démission « immédiate » de la...

Le PP exige des explications sur «  l’entrée illégale  » de Brahim Ghali en Espagne

Après les incessantes demandes d’explications du Maroc sur l’accueil en Espagne de Brahim Ghali, chef des séparatistes du Polisario, c’est le tour du Parti populaire (PP,...

Nous vous recommandons

Espagne

Des ennuis judiciaires pour le rappeur marocain Morad

Les Mossos d’Esquadra ont arrêté mercredi le rappeur Morad pour son implication présumée dans l’incendie de deux voitures et deux conteneurs à L’Hospitalet de Llobregat (Barcelone). Le tribunal a ordonné sa mise en liberté...

Soukaina Atanane remporte le semi-marathon de Puente Genil (Cordoue)

La Marocaine Soukaina Atanane vient de remporter le semi-marathon de Puente Genil (Cordoue), avec un temps de 1 h : 15 : 37.

L’Espagne envoie un patrouilleur dans les eaux proches du Maroc

Le patrouilleur Atalaya (P-74) de la marine espagnole entame une mission de surveillance et de sécurité dans les eaux du détroit, près du Maroc. Objectif, s’assurer que « les réglementations internationales sont respectées » dans cette zone maritime objet...

Hachim Mastour atterrit dans un club de deuxième division au Maroc

Sans club depuis la fin de son contrat avec la Reggina à l’été 2021, Hachim Mastour vient de rejoindre l’effectif de la Renaissance Club Athletic Zemamra, un club de deuxième division au Maroc.

L’Espagne se plaint de la hausse du trafic de cocaïne en provenance du Maroc

Le département espagnol de la Sécurité intérieure alerte dans son rapport annuel, sur la hausse « remarquable » du trafic de cocaïne en provenance du Maroc. Les narco-trafiquants sud-américains ont, disent-ils, fait du royaume la porte d’entrée des drogues...

Diplomatie

Las Palmas : l’extrême droite s’en prend au consulat du Maroc

Le Consulat du Maroc à Las Palmas a été attaqué le week-end dernier par des individus, qui ont vandalisé la plaque située sur le mur du bâtiment.

Relations Maroc - Israël : le PJD dans l’embarras

Contrariété totale au sein du PJD. Entre la gestion de ses bases pas vraiment favorables à la normalisation avec Israël et la visite de la délégation américano-israélienne qu’il est tenu de gérer comme chef de l’exécutif, le PJD est dans...

La France refuse le visa à des médecins marocains

Des médecins marocains se sont vus refuser un visa d’entrée en France, alors qu’ils devaient participer à une activité scientifique tenue du 7 au 9 mai à Paris.

Une délégation officielle marocaine attendue en Israël

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou a déclaré qu’une délégation officielle marocaine se rendra en Israël la semaine prochaine. Une visite qui s’inscrit dans le cadre des étapes de normalisation des relations diplomatiques entre les deux...

Tebboune exclut une nouvelle escalade militaire entre l’Algérie et le Maroc

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a déclaré, samedi, qu’il n’y aurait pas une nouvelle escalade militaire entre son pays et le Maroc.

Ceuta (Sebta)

Ceuta : des ONG dénoncent les retours de mineurs sans assistance juridique

Plusieurs organisations de défense des droits des enfants comme No Name Kitchen, Maakum Ceuta, ELIN, Fondation Racines et Andalucía Acoge sont contre le rapatriement au Maroc, sans garanties légales et assistance juridique, des migrants mineurs arrivés...

Un couple marocain rejoint Ceuta en kayak

Le service maritime de la garde civile a intercepté jeudi, un kayak occupé par quatre candidats à l’immigration clandestine dont un couple marocain. Malgré l’intensité du brouillard matinal, le sauvetage a pu être effectué sans incidents et les mis en cause...

Frontières Espagne-Maroc : un « problème diplomatique et politique »

Le Parti populaire (PP) de Melilla a assuré que le maintien, par le Maroc, de la mesure de fermeture de ses frontières terrestres et maritimes avec Ceuta et Melilla, au-delà de son caractère sanitaire (lutte contre le Covid-19) avancé il y a environ deux...

Sebta : un juge ordonne le retour de mineurs marocains expulsés

Un juge d’instruction de Sebta a ordonné le retour en Espagne d’un groupe de 14 mineurs marocains qui avaient été expulsés de la ville en août dernier. Ils faisaient partie des 2 000 migrants mineurs marocains arrivés à Sebta en mai 2021 et expulsés dans le...

La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

En annonçant la réouverture des postes frontaliers de Sebta et Melilla, les autorités marocaines avaient déclaré qu’elles n’admettront en aucun cas la contrebande. Aujourd’hui, c’est au tour de l’administration générale des douanes (DGI) d’indiquer qu’il n’y...

Brahim Ghali

La RTVE dément avoir interdit à ses journalistes de se rendre à Tindouf

La RTVE apporte un démenti suite aux rumeurs insinuant qu’elle aurait interdit à ses journalistes de couvrir une manifestation organisée samedi par le Front Polisario. Selon la chaine, ses statuts ne l’autorisent pas à « accepter des voyages organisés et...

Maroc-Espagne : déjà cent jours de crise sans issue évidente

Les tensions entre le Maroc et l’Espagne, ouvertes avec l’accueil en avril de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño, durent depuis maintenant cent jours. L’Espagne travaille activement à une reprise des...

Espagne : nouveau non-lieu pour la plainte pour génocide contre Brahim Ghali

L’Audience nationale espagnole vient à nouveau de classer sans suite la plainte pour génocide déposée contre Brahim Ghali. Le dossier avait été rouvert pour « vices de forme ».

Affaire Ghali : la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne risque de perdurer

Santiago Pedraz Gomez, juge d’instruction près de l’Audience nationale espagnole chargé du dossier du leader du Polisario a refusé de diriger des mesures conservatoires contre Brahim Ghali. La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne va certainement...

Le Maroc déçu par le soutien public de Podemos au Polisario

Podemos a été publiquement remercié par le Front Polisario et des médias sahraouis pour le soutien à la cause sahraouie dans le cadre de l’affaire Ghali. C’était à l’occasion de l’assemblée tenue par le parti à Alcorcón...