González Laya : l’entrée de Ghali en Espagne était « légale »

5 octobre 2021 - 09h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’ancienne ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha González Laya, a assuré ce lundi lors de sa comparution, que l’entrée en Espagne du leader du Front Polisario, Brahim Ghali, a été faite « conformément à la loi ».

« L’entrée de Brahim Ghali a été faite, de mon point de vue, conformément à la loi. J’espère que bientôt le juge arrivera à la même conclusion », a déclaré l’ancienne ministre des Affaires étrangères à la presse, après sa comparution devant le juge Rafael Lasala du tribunal de Saragosse en charge de l’enquête sur l’arrivée en avril de Ghali en Espagne.

À lire : Affaire Ghali : Gonzalez Laya devant le juge

Le magistrat a cité González Laya à comparaître après que son ancien chef de cabinet, Camilo Villarino, également cité dans cette affaire, a déclaré avoir reçu des instructions de l’ancienne ministre pour faciliter l’entrée de Ghali en Espagne, en « toute discrétion », rappelle EFE.

À lire : Affaire Ghali : Arancha González Laya rattrapée par la justice

Le leader du Front Polisario est arrivé en Espagne le 18 avril dans un avion médicalisé en provenance de l’Algérie. Il a été ensuite transféré dans une ambulance depuis la base aérienne de Saragosse vers un hôpital de Logroño où il a été admis sous une fausse identité. Son entrée en Espagne a provoqué une grave crise diplomatique avec le Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Brahim Ghali

Aller plus loin

Gonzalez Laya voulait éviter la colère du Maroc

L’ancienne ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, a déclaré lors de sa comparution devant le juge que l’entrée en Espagne en avril dernier du leader...

Un « civil » a coordonné l’arrivée de Brahim Ghali en Espagne

Le conducteur de l’ambulance ayant transporté Brahim Ghali à l’hôpital de Logroño, a confirmé à la police qu’un homme en civil a donné « des instructions » dans ce sens aux...

Affaire Ghali : Arancha González Laya rattrapée par la justice

Lors de sa comparution lundi devant le juge Rafael Lasala en charge de l’affaire Ghali, l’ancien chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères, Camilo Villarino, a...

Le Maroc accuse Sánchez d’être le responsable de l’entrée de Ghali en Espagne

Une nouvelle tension couve entre le Maroc et l’Espagne. Rabat ne croit pas en la version d’Arancha González Laya qui, invoquant la raison d’État, a refusé de révéler l’identité...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.