Arancha Gonzales Laya évoque « des écoutes téléphoniques » en pleine crise avec le Maroc

7 juin 2022 - 22h40 - Ecrit par : A.P

Emportée en juillet dernier par l’affaire Ghali qui a provoqué une grave crise diplomatique avec le Maroc, l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzales Laya, évoque des « écoutes téléphoniques, plaintes, campagnes, y compris des campagnes de presse » qui ont « servi à brouiller cette aide humanitaire » apportée au chef du Polisario, Brahim Ghali.

Sacrifiée par son gouvernement pour tenter d’apaiser le Maroc après l’accueil de Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño, Arancha González Laya dit ne rien regretter. Selon elle, il s’agissait d’une décision « humanitaire envers un citoyen espagnol qui avait besoin d’une aide immédiate ». « L’aide humanitaire a une longue tradition dans notre politique étrangère… Cela fait partie de notre identité… », a-t-elle déclaré dans un entretien à El Periodico de España.

L’ancienne ministre des Affaires étrangères a toutefois déploré la manière dont cette « aide humanitaire » a été perçue ou accueillie. « Tout a servi dans cette crise à brouiller cette aide humanitaire. Et quand je dis tout, c’est tout : écoutes téléphoniques, plaintes, campagnes, y compris des campagnes de presse. C’est assez évident. Pour moi, c’est un chapitre qui appartient au passé », a affirmé Gonzales Laya.

À lire : Arancha Gonzales Laya aurait été espionnée en pleine crise avec le Maroc

La responsable insiste néanmoins sur la « capacité » de l’Espagne à mener de façon « autonome » sa politique étrangère, « en cherchant toujours à entretenir les meilleures relations avec ses voisins : le Maroc, l’Algérie, la Libye, le Sénégal, la Mauritanie et bien d’autres. Nous avons tous besoin les uns des autres ». Elle dénonce par ailleurs « la judiciarisation de la politique et la politisation croissante de la justice » en Espagne.

Arancha Gonzales Laya n’a pas de doute sur l’« espagnolité » de Sebta et Melilla. Pour elle, il « est très clair » que les deux villes autonomes « ont été et font partie de l’Espagne ». Concernant la crise avec l’Algérie, elle espère qu’elle n’aura pas d’impact sur l’approvisionnement en gaz de l’Espagne. Sur le Sahara, elle a rappelé qu’au cours de « ces deux dernières années, plusieurs pays comme les États-Unis, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, se sont prononcés en faveur du plan marocain ».

Tags : Espagne - Brahim Ghali - Diplomatie - Ceuta (Sebta) - Melilla - Autonomie Sahara

Aller plus loin

Arancha González Laya emportée par la crise avec le Maroc

Arancha González Laya n’est plus, depuis ce samedi, la ministre espagnole des Affaires étrangères. Le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, vient de la remercier à l’occasion du...

Gonzalez Laya « sacrifiée » pour calmer la colère du Maroc

La ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, a été éjectée samedi du gouvernement à l’occasion du dernier remaniement opéré par Pedro Sanchez. L’Exécutif espagnol a...

Arancha Gonzalez Laya : « L’Espagne a besoin d’une relation stable avec le Maroc »

L’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, a soutenu que « l’Espagne a besoin d’une relation stable à long terme avec le Maroc », avec une plus grande...

González Laya : l’entrée de Ghali en Espagne était « légale »

L’ancienne ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha González Laya, a assuré ce lundi lors de sa comparution, que l’entrée en Espagne du leader du Front Polisario, Brahim...

Nous vous recommandons

Insultes envers les Marocains : la condamnation de Geert Wilders confirmée

La condamnation du député d’extrême droite néerlandais, Geert Wilders, qui avait promis en 2014 « moins de Marocains » aux Pays-Bas a été confirmée par la Cour suprême néerlandaise.

Air Arabia : les vols spéciaux prolongés jusqu’au 13 décembre

La compagnie aérienne Air Arabia a annoncé que les vols spéciaux à sens unique au départ du Maroc dureront jusqu’au 13 décembre.

Vers l’explosion du potentiel d’exportation d’Israël vers le Maroc

Le potentiel d’exportation d’Israël vers le Maroc pourrait atteindre 250 millions de dollars par an. C’est ce qu’indique le rapport du ministère de la Coopération régionale et de l’Institut israélien des...

Tanger : deux jeunes filment l’agression sexuelle d’une fille

Deux jeunes ayant agressé une jeune fille à Tanger , ont partagé la vidéo de leur forfait sur Facebook, suscitant la colère des internautes qui réclament des autorités leur arrestation immédiate.

L’Algérie a du mal à satisfaire l’Espagne en gaz

L’Algérie n’a pas pu satisfaire pleinement la demande en gaz de l’Espagne après la fermeture, fin octobre, du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc. Avec la faible capacité du Medgaz, les importations de gaz de l’Espagne depuis l’Algérie ont chuté de...

Le Roi Mohammed VI et Pedro Sanchez réunis autour d’un Iftar

Sur invitation du roi Mohammed VI, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez effectuera le jeudi 7 avril, une visite officielle au Maroc, dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre le Maroc et...

Après 13 ans de prison, Hassan Iasir, meurtrier d’une policière, est libre

Le tribunal d’application des peines de Bruxelles a accordé la liberté complète à Hassan Iasir, l’un des trois hommes condamnés en 2011 pour home-jacking avec circonstance aggravante de meurtre sur la jeune policière, Kitty Van...

Plus d’obligation de masques pour les Marocains en route vers l’Europe

À compter de lundi prochain, les Marocains en déplacement dans les pays européens ne seront plus obligés de mettre le masque dans les aéroports et à bord des avions. L’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne (AESA) a annoncé un assouplissement des...

Jusqu’à 49 degrés prévus au Maroc

Plusieurs régions marocaines vont connaître une vague de chaleur avec chergui d’un niveau de vigilance rouge et orange jusqu’au lundi 16 août 2021, selon la Direction générale de la météorologie (DMN).

Hiba Abouk et Achraf Hakimi se sont mariés en secret

Hiba Abouk, 33 ans, et Achraf Hakimi, 21 ans, se sont mariés, loin des caméras et des regards indiscrets, avant d’annoncer en février dernier, la venue au monde de leur premier enfant, Amin.