Affaire Ghali : l’enquête reste ouverte encore pour six mois

7 juin 2022 - 23h20 - Ecrit par : A.S

L’enquête judiciaire sur l’affaire Ghali restera ouverte pendant encore au moins six mois. Ainsi en a décidé le juge d’instruction du tribunal de Saragosse, Rafael Lasala, après le non-lieu provisoire prononcé en ce qui concerne l’ancienne ministre, Arancha González Laya.

Compte tenu de la complexité de cette affaire judiciaire, et comme le prévoit le système juridique espagnol, la procédure sera prolongée de six mois, après le délai normal d’une instruction qui est d’un an. La procédure pénale a été ouverte par le juge Lasala le 31 mai 2021, un mois et demi après l’entrée en Espagne de Brahim Ghali, le chef du Front Polisario, rappelle La Voz de Cadiz.

Dans l’ordonnance en date du 31 mai à laquelle ABC a eu accès, le juge « souligne que deux procédures d’enquête sont en cours : les informations demandées à la délégation du Front Polisario en Espagne d’une part, et la déclaration attendue de Luali Brahim, le fils de Ghali, qui l’a accompagné en Espagne et qui a présenté le faux passeport enregistré à l’hôpital de Logroño, sous la fausse identité de Mohamed Benbatouche, un prétendu ambassadeur algérien à la retraite ».

À lire : Espagne : fin de l’affaire Brahim Ghali

Deux accusations étaient soulevées : dissimulation et falsification de documents. Le juge Lasala avait accentué ses efforts sur la première accusation, cherchant à connaître le responsable qui a autorisé l’entrée du leader sahraoui en Espagne. Les prochains mois seront consacrés à la recherche de nouvelles données pour prouver s’il y a eu falsification ou non de documents officiels dans le cadre de cette affaire et établir des liens éventuels avec un crime de prévarication dont est également accusée Arancha Gonzales Laya.

L’accueil de Ghali en Espagne, négocié par les autorités algériennes et autorisé par les autorités espagnoles, a provoqué une grave et longue crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc, laquelle a pris fin en avril dernier après le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie du Sahara.

Tags : Brahim Ghali - Droits et Justice - Espagne

Aller plus loin

Espagne : Brahim Ghali a bien été admis à l’hôpital sous une fausse identité

La police espagnole, sur ordre du juge en charge de l’affaire Ghali, a interrogé l’employée qui a vérifié l’identité du leader du Front Polisario avant son admission à l’hôpital de...

Espagne : le ministère de l’Intérieur pas informé de l’arrivée de Brahim Ghali

Le directeur adjoint des opérations de la police espagnole a assuré, lors de sa comparution devant le juge en charge de l’affaire Ghali, que le ministère de l’Intérieur n’était...

La justice espagnole s’intéresse au fils de Brahim Ghali

Une employée de l’hôpital San Pedro de Logroño où a été admis Brahim Ghali, a assuré lundi lors de sa comparution par visioconférence devant le juge du tribunal de Saragosse, que le...

Affaire Ghali : le parquet ne veut pas des rapports du service de renseignement espagnol

Le parquet de la Haute cour nationale ne souhaite pas que le Centre national de renseignement (CNI) transmette à la cour une copie des rapports confidentiels sur le Maroc et...

Nous vous recommandons

Une influenceuse droguée et violée lors d’un voyage au Maroc

Dounia, une influenceuse belge dit avoir vécu les pires jours de sa vie lors d’un voyage au Maroc où elle affirme avoir été droguée et violée dans une villa. Elle a porté plainte contre les présumés violeurs et une enquête est en...

Mehdi Zerkane dit pourquoi il a choisi l’Algérie au lieu du Maroc

Le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Mehdi Zerkane, explique les raisons qui l’ont poussé à choisir l’Algérie comme nationalité sportive au lieu du Maroc ou de la France.

Benjamin Pavard moqué par les fans d’Achraf Hakimi

Le joueur du Bayern Munich, Benjamin Pavard, estime être un meilleur défenseur qu’Achraf Hakimi. Cette comparaison avec l’international marocain a suscité une avalanche de critiques des internautes.

« Vous êtes racistes », lance un Marocain à un député de Vox

Un jeune « d’apparence marocaine » a qualifié de « racistes » des membres du parti d’extrême droite Vox dont son porte-parole au Congrès, Iván Espinosa de los Monteros. C’était lors d’une séance d’information organisée par la formation dans une rue à...

Dakhla fait les yeux doux aux MRE

Le Consulat général du Maroc à Strasbourg a organisé un webinaire à l’intention de la diaspora marocaine basée dans la région. Le but est de présenter à ces potentiels investisseurs, les opportunités d’investissements à Dakhla, cette région qui de par sa...

Marocains du monde : combien d’argent puis-je introduire au Maroc ?

Chaque année, plusieurs personnes sont arrêtées par les services des douanes et la police au niveau des frontières pour « export » ou « import » illégal de devises. L’Office des changes est catégorique, si le MRE dépasse un certain montant, il doit absolument...

Une étudiante arrêtée à Salé pour prostitution et proxénétisme

Accusée d’avoir livré des filles qu’elle a fait venir au Maroc pour se prostituer, une étudiante en master a été arrêtée puis placée en détention préventive à la prison d’Al Arjat à Salé. Elle serait membre d’un réseau international de proxénétisme...

Relations Russie-Maroc : la Russie recadre un journal algérien

La Russie a apporté un démenti formel aux allégations du journal algérien Al Shorouk selon lesquelles ses relations avec le Maroc se sont refroidies.

Gazoduc Maghreb-Europe : l’Algérie ne veut pas se soumettre au « chantage » du Maroc

L’Algérie a pris ses précautions en cas de non-renouvellement par le Maroc du contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe dont l’expiration arrive en novembre, assure Toufik Hakkar, le PDG de la compagnie algérienne de gaz...

La voie de contournement de Béni Mellal mise en service

La voie de contournement de la ville Béni Mellal, qui fait partie des axes routiers stratégiques de la région Béni Mellal-Khenifra, a été inaugurée jeudi dernier. Elle vise à faciliter les activités économiques dans la...