Recherche

Espagne : Brahim Ghali a bien été admis à l’hôpital sous une fausse identité

© Copyright : DR

22 janvier 2022 - 17h20 - Monde - Par: A.P

La police espagnole, sur ordre du juge en charge de l’affaire Ghali, a interrogé l’employée qui a vérifié l’identité du leader du Front Polisario avant son admission à l’hôpital de Logroño. Celle-ci a confirmé que Brahim Ghali s’était présenté sous une fausse identité et que son accompagnant ne s’était pas identifié.

L’employée de l’hôpital de Logroño qui était de garde ce 18 avril, date à laquelle Brahim Ghali est arrivé en Espagne, a confirmé le 14 décembre dernier à la police judiciaire que le chef du Front Polisario s’était enregistré sous la fausse identité de Mohammed Benbatouche. Il avait présenté un passeport qui portait ce nom et qui a lui été délivré ce même jour par les autorités algériennes, fait savoir Vozpópuli.

Le juge Rafael Lasala en charge de l’affaire Ghali avait ordonné à la police judiciaire d’identifier l’employée et de prendre sa déclaration comme témoin afin de faire la lumière sur cette affaire. Selon le rapport de police, le passeport présenté n’a pas été scanné, mais simplement photocopié en noir et blanc par le service d’admission de l’hôpital qui n’a pas non plus cherché à identifier l’accompagnant de Ghali qui aurait pu être son fils ou la troisième personne qui a voyagé avec eux depuis l’Algérie.

À lire : Enfin le responsable de l’entrée de Brahim Ghali en Espagne connu

Alberto Lafuente Jiménez, le directeur de l’hôpital, avait déclaré le 21 juillet devant le juge, qu’Eliseo Sastre, chef du bureau de la présidence, lui avait demandé d’admettre un patient, sans lui préciser de qui il s’agissait. Pour le juge Lasala, cette information révèle que ce dernier était au courant de l’arrivée de Ghali qui aurait été coordonnée par le ministère des Affaires étrangères. Pour élucider cette affaire, il a cité à comparaître pour le 7 février prochain, le directeur adjoint des opérations (DAO) de la police nationale, José Ángel González Jiménez, pour confirmer si le ministère de l’Intérieur était aussi informé de l’arrivée de Ghali.

Brahim Ghali est arrivé le 18 avril en Espagne dans un avion médicalisé depuis l’Algérie. Il a atterri à la base aérienne de Saragosse, et sans remplir les formalités douanières, a été transporté dans une ambulance à l’hôpital de Logroño où il a été admis sous une fausse identité. Le lieutenant général de l’armée de l’air avait assuré avoir reçu par message whatsapp les instructions dans ce sens de la part de l’ancien directeur de cabinet de González Laya, Camilo Villarino.

Mots clés: Espagne , Brahim Ghali , Polisario , Droits et Justice

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact