Espagne : nouveau rebondissement dans l’affaire Ghali

19 janvier 2022 - 17h00 - Ecrit par : A.P

Le juge en charge de l’affaire Ghali poursuit son enquête sur l’entrée du chef du Polisario en Espagne sous une fausse identité. Il vient de citer à comparaître le numéro deux de la police pour savoir avec précision à quel moment l’Intérieur a eu connaissance de l’arrivée de Brahim Ghali.

Rafael Lasala a convoqué le commissaire José Ángel González, le directeur adjoint des opérations (DAO) de la police, pour savoir à quel moment précis le ministère de l’Intérieur a été informé de l’arrivée en Espagne du leader du Front Polisario, Brahim Ghali. À cette audience qui aura lieu le 7 février, le juge a aussi convoqué comme témoin le numéro deux du commissariat général à l’information pour connaître la raison pour laquelle une enquête n’a pas été ouverte après avoir constaté que Ghali a été admis à l’hôpital de Logroño sous une fausse identité (Mohamed Benbatouche).

À lire : Espagne : l’affaire Brahim Ghali classée « secret défense » ?

Le juge entend aussi demander au témoin pourquoi aucune action n’a été engagée sur la base de ces informations, alors que Ghali est resté en convalescence dans cet hôpital jusqu’au 1ᵉʳ juin, date à laquelle il a comparu par vidéoconférence devant le juge Pedraz, avant de retourner en Algérie quelques heures plus tard depuis l’aéroport de Pampelune. Ce témoignage est important pour déterminer « le degré de connaissance antérieure ou ultérieure que les autorités impliquées dans l’arrivée et le séjour de Ghali en Espagne avaient sur les procédures judiciaires en cours contre ce dernier.

À lire : Brahim Ghali : des révélations sur son départ d’Espagne

Lasala déplore la « faible contribution probante » des autres témoins, à l’exception de Camilo Villarino, l’ancien chef de cabinet du ministre Arancha González Laya, qui soit par « ignorance » ou par « obligation de réserve », n’ont pas permis de faire avancer l’affaire. Le juge veut également faire la lumière sur les documents de voyage des accompagnants de Ghali en Espagne, à savoir son fils et un médecin algérien. Dans ce sens, il va demander un rapport à la brigade d’information de la police de Saragosse sur les accompagnants de Ghali dans l’ambulance qui les a transportés vers l’hôpital, afin de savoir si le médecin est aussi entré en Espagne sans subir les contrôles douaniers requis.

Tags : Droits et Justice - Brahim Ghali - Espagne

Aller plus loin

Un « civil » a coordonné l’arrivée de Brahim Ghali en Espagne

Le conducteur de l’ambulance ayant transporté Brahim Ghali à l’hôpital de Logroño, a confirmé à la police qu’un homme en civil a donné « des instructions » dans ce sens aux militaires...

Brahim Ghali : un passeport express pour rentrer en Espagne

Le passeport présenté par Brahim Ghali lors de son admission à l’hôpital San Pedro de Logroño le 18 avril dernier, porte le nom de Mohamed Benbatouche, « ambassadeur à la retraite...

Espagne : le ministère de l’Intérieur pas informé de l’arrivée de Brahim Ghali

Le directeur adjoint des opérations de la police espagnole a assuré, lors de sa comparution devant le juge en charge de l’affaire Ghali, que le ministère de l’Intérieur n’était...

Espagne : la justice s’intéresse au fils de Brahim Ghali

Le juge du tribunal de Saragosse, Rafael Lasala, en charge de l’affaire Ghali en Espagne, vient d’ouvrir une enquête sur les conditions d’obtention d’un titre de séjour par Luali...

Nous vous recommandons

Possible guerre entre le Maroc et l’Algérie : Ramtane Lamamra répond

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères, réagit à un risque de guerre entre l’Algérie et le Maroc. Il assure que son pays ne fera pas le premier pas.

Le milliardaire marocain Marc Lasry va-t-il s’offrir l’Inter Milan ?

Le milliardaire américain d’origine marocaine, Marc Lasry, serait tenté par un rachat du club de football de l’Inter Milan.

L’Algérie accuse le Maroc de conspirer contre la Palestine

L’Armée nationale populaire (ANP) accuse le Maroc de conspirer contre la Palestine dans le but de la liquider au service d’Israël. Alger n’a toujours pas digéré l’accord de coopération militaire entre Rabat et Tel...

Maroc : course contre la montre pour sauver Rayan

Au Maroc, les secouristes sont mobilisés pour sauver Rayan, un garçonnet de 5 ans, coincé dans un puits profond de 45 cm de diamètre depuis mardi dernier, après une chute accidentelle. Une véritable course contre la...

Jamal Ben Saddik gagne par KO face à Benjamin Adegbuyi (vidéo)

Jamal Ben Saddik est en forme. Le Marocain s’est imposé, samedi face soir lors du Glory 81, par KO face au combattant roumain Benjamin Adegbuyi dès le premier round.

CAN 2022 : Vahid Halilhodzic menace les joueurs marocains

Le sélectionneur national Vahid Halilhodzic affirme qu’il sera intraitable avec les joueurs qui boycotteront la sélection nationale lors de la CAN, parce qu’influencés par leur club en Europe.

Tanger Med : un MRE arrêté avec plus de 46 000 euros

Un Marocain résidant à l’étranger (MRE) a été arrêté mercredi, par les éléments de la douane au port Tanger Med. Il essayait de faire entrer sur le territoire national, une importante somme d’argent non déclarée, des vêtements de luxe et des produits...

Réaction de Mohamed Ihattaren après l’incendie de sa Porsche

Quelques jours après l’annonce de son mariage avec Yasmine Driouech, la Porsche du joueur néerlandais d’origine marocaine Mohamed Ihattaren a été vandalisée à Utrecht aux Pays-Bas.

Sahara : un exploit diplomatique pour le Maroc sous l’administration Biden

Le Maroc vient de réaliser un nouvel exploit diplomatique. La position des États-Unis sur leur reconnaissance de la marocanité du Sahara reste “inchangée”. Cette annonce a été faite par Ned Price, porte-parole du Département...

Le Qatar classe le Maroc dans la liste jaune

Le Qatar a classé les pays comme le Maroc, l’Algérie, l’Égypte, la Turquie dans la liste jaune, et d’autres pays dans les listes verte et rouge. Ce classement s’inscrit dans le cadre de l’allègement des restrictions de voyage et de retour dans ce pays. Le...