Sahara : l’Espagne « va payer cher », selon Brahim Ghali

24 mai 2022 - 22h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, a déclaré que l’Espagne finira par payer cher son changement de position sur le Sahara, espérant que le chef du Parti populaire (PP), Alberto Núñez Feijóo, corrigera le tir s’il accède à la Moncloa en 2023.

Brahim Ghali a dénoncé à nouveau la décision de Pedro Sanchez de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara, soutenant qu’il s’agit d’une « trahison pure et dure », rappelle El Espanol. « Un jour, vous devrez payer pour cela », a-t-il souligné, ajoutant que les arguments avancés par le gouvernement espagnol pour justifier ce revirement, sont loin de convaincre.

À lire : Sahara : Brahim Ghali condamne la « trahison » de l’Espagne

Le leader sahraoui a assuré que le Polisario a « rompu » ses relations avec l’Espagne et serait disposé à les rétablir si elle revient sur sa décision et soutient le référendum d’autodétermination du peuple sahraoui. Il espère par ailleurs que le leader du Parti populaire (PP), Alberto Núñez Feijóo, trouvera une solution à ce conflit s’il parvient à accéder à la Moncloa l’année prochaine.

À lire : Brahim Ghali : l’Espagne a « abandonné » les Sahraouis

Ghali s’est aussi prononcé sur l’espionnage à l’aide du logiciel Pegasus, des téléphones portables de Pedro Sanchez et des ministres de la Défense et de l’Intérieur, Margarita Robles et Fernando Grande-Marlaska. Selon lui, le Maroc serait derrière ces attaques, et pour cette raison, il estime que l’Exécutif espagnol devrait « rompre les relations » avec le Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Polisario - Autonomie Sahara - Brahim Ghali

Aller plus loin

Sahara : Brahim Ghali condamne (encore) le soutien de Pedro Sanchez au Maroc

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, a saisi l’occasion de l’ouverture du congrès du mouvement indépendantiste pour dénoncer « une nouvelle fois la décision illégale de...

Espagne : nouveau rebondissement dans l’affaire Ghali

Le juge en charge de l’affaire Ghali poursuit son enquête sur l’entrée du chef du Polisario en Espagne sous une fausse identité. Il vient de citer à comparaître le numéro deux...

Crise Maroc-Espagne : Brahim Ghali « regrette profondément »

Le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, dit regretter « profondément » la crise générée par son entrée en Espagne en avril dernier pour des raisons sanitaires. Il dénonce...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.