L’Algérie attend un changement de gouvernement en Espagne pour mettre fin à la crise

16 juin 2022 - 17h40 - Ecrit par : A.S

La crise entre l’Algérie et l’Espagne, ouverte après le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie du Sahara, n’est pas près de connaître son épilogue. L’Algérie n’entend plus entretenir de relations avec l’Exécutif de Pedro Sanchez et préfère attendre un changement de gouvernement en Espagne.

« Les déclarations irresponsables du ministre José Manuel Albares et de la vice-présidente Nadia Calviño ruinent définitivement toute possibilité de normalisation des relations avec un gouvernement peu fiable qui pratique le mensonge et la fuite en avant », a déclaré à El Confidencial, Amar Belani, ambassadeur chargé du Sahara occidental au ministère algérien des Affaires étrangères.

L’ambassadeur a déploré les propos de Calviño qui accusait lundi la Russie d’avoir poussé l’Algérie à suspendre les échanges commerciaux avec l’Espagne. Quant au ministre Albares, il n’a pas directement accusé la Russie, mais a souligné, lors de ses entretiens téléphoniques avec des députés vendredi, que ce pays a suscité l’action algérienne contre l’Espagne, rappelant que son homologue russe, Sergueï Lavrov, s’était rendu à Alger le 10 mai.

À lire : Sahara : l’Algérie veut exercer une pression migratoire sur l’Espagne

Pour Amar Belani, l’Algérie « attend un nouveau gouvernement » en Espagne pour « clore la crise », espérant un revirement de position sur le Sahara. Si le leader du Parti populaire (PP), Alberto Núñez Feijóo, arrive à la Moncloa, il est peu probable qu’il remette en cause la décision de Sanchez. « Nous n’allons pas commettre d’actes qui brisent la confiance, comme le gouvernement l’a fait avec le chef du Front Polisario », a-t-il déclaré le 31 mai, lors de sa rencontre à Rotterdam avec le chef de l’Exécutif marocain, Aziz Akhannouch.

Le diplomate algérien estime qu’« une autre situation prévaudra en Europe » en ce qui concerne le Sahara, à la fin de la mandature actuelle en Espagne. « Les accords d’association et de pêche auront été définitivement annulés et une crise éclatera entre l’UE et le Maroc », prédit Belani, rappelant que le tribunal de l’Union européenne (TGUE) a annulé fin septembre ces accords avec Rabat parce qu’ils incluaient le Sahara et que l’Espagne, en choisissant de soutenir le plan marocain d’autonomie, a aussi violé le droit international.

Tags : Algérie - Espagne - Russie - Autonomie Sahara

Aller plus loin

Sahara : l’Algérie continue de punir l’Espagne

L’Algérie n’a toujours pas pardonné à l’Espagne le changement de sa position sur la question du Sahara. Elle a pris une nouvelle mesure punitive envers la péninsule...

Sahara : l’Algérie veut exercer une pression migratoire sur l’Espagne

Le Centre national de renseignement (CNI) a alerté le gouvernement espagnol de l’arrivée massive, les mois à venir, de migrants en provenance d’Algérie. Le pays peut-il exercer une...

L’Algérie demande aux agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne

L’Algérie a ordonné à ses agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne. La décision fait suite à l’annonce de la tenue prochaine à Dakhla du premier forum...

L’Espagne donnera une réponse « ferme » à l’Algérie

Le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a assuré que le gouvernement espagnol donnera une réponse « sereine mais ferme » à l’Algérie qui a décidé de suspendre ses...

Nous vous recommandons

Le Maroc produirait des drones kamikazes en collaboration avec Israël

Le Maroc aurait décidé de se lancer dans le développement de drones kamikazes, en collaboration avec un groupe israélien.

Maroc : comment expliquer la forte hausse du prix de la tomate ?

À l’instar d’autres produits alimentaires, les prix des tomates ont fortement augmenté, suscitant la colère des consommateurs à quelques jours du ramadan.

Forte présence des étudiants marocains à l’étranger

Estimés à près de 45 000, les étudiants marocains forment la première communauté des étudiants en France. Environ 13 % d’entre eux sont inscrits dans les écoles d’ingénieurs où ils excellent.

L’Algérie recule : la pression de l’Europe a payé

L’ambassade d’Algérie près l’Union européenne (UE) a assuré vendredi que les échanges commerciaux avec l’Espagne n’ont pas été suspendus et que l’approvisionnement en gaz du pays n’est pas en danger.

Mariam Hussein a-t-elle demandé que Saad Lamjarred soit emprisonné ?

La chanteuse marocaine, Mariam Hussein aurait souhaité que son compatriote Saâd Lamjarred écope d’une peine de prison pour atteinte à la pudeur. Qu’en est-il réellement ?

Les raisons de la rancœur de l’Algérie contre le Maroc

La crise maroco-algérienne perdure au grand dam des deux peuples frères. Frédéric Encel, maître de conférences à Sciences-Po Paris et professeur à la Paris School of Business, évoque les raisons qui sous-tendent la rancœur de l’Algérie contre le...

Maroc : la quarantaine dans les hôtels inefficace, des clusters enregistrés

La quarantaine imposée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) ou aux touristes étrangers venant des pays classés dans la liste B s’est avérée inefficace. En cause, plusieurs dysfonctionnements enregistrés. Des clusters ont été même découverts dans des...

Entrée au Maroc : le protocole maritime allégé

Tout voyageur en direction du Maroc, préférant les voies maritimes, devra désormais présenter un pass vaccinal ou un test PCR de moins de 72 h.

Le fils de Hamid Chabat, Naoufal, en prison

Le président de la commune de Brarha et fils aîné de l’ancien maire de Fès, Naoufal Chabat, a été placé en détention provisoire pour outrage à un fonctionnaire public et conduite en état d’ivresse.

Le Marocain Jawad Abdelmoula remporte la coupe du monde de triathlon

Jawad Abdelmoula, 27 ans, a remporté sa première coupe du monde de triathlon en Corée du Sud, honorant ainsi les couleurs du drapeau national.