Sahara : le président du Parti populaire promet de faire volte-face

1er juin 2022 - 09h40 - Ecrit par : A.S

Le président du Parti populaire (PP), Alberto Núñez Feijóo, a rencontré le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, à Rotterdam aux Pays-Bas, en marge du Congrès du Parti populaire européen. Le leader espagnol a assuré au responsable marocain qu’il reviendra sur la décision de Pedro Sanchez concernant le Sahara s’il succède à ce dernier.

« Le problème du Sahara ne peut pas être résolu avec une lettre clandestine. Il faut faire la lumière sur cette question. […] La seule chose que le secret peut créer, c’est plus de problèmes, plus de tensions, plus d’incertitude et moins de responsabilité envers le peuple sahraoui, envers le Maroc et envers les Nations Unies », a déclaré Núñez Feijóo à El Mundo.

Pour le leader du Parti populaire (PP), principal parti d’opposition, il est urgent de revoir la politique étrangère de l’Espagne. « La politique étrangère n’est pas un hasard. Un gouvernement ne peut pas introduire illégalement un citoyen sur son territoire », a-t-il soutenu, faisant allusion à l’entrée de Brahim Ghali en Espagne en avril 2021.

À lire : Sahara : le parti socialiste espagnol veut conclure un accord avec l’opposition

Cette position tranchée de Núñez Feijóo, s’il atteignait la Moncloa, pourrait avoir des conséquences dans les relations futures de l’Espagne avec le Maroc. « Ce que je peux assurer au Premier ministre marocain, c’est que je ne vais pas le tromper, et je ne vais pas non plus tromper mon pays… En ce qui concerne les résolutions de l’ONU, nous pouvons nous mettre d’accord sur beaucoup de choses », a-t-il souligné.

Et de conclure : « Je suis convaincu que le chef du gouvernement marocain m’a compris. L’important, c’est qu’il n’y ait pas de tromperies entre nos deux pays, qu’il n’y ait pas de déloyautés et qu’il n’y ait pas de lettres clandestines ». Des sources du PP ont confié qu’au terme de la rencontre, Aziz Akhannouch a invité Feijóo à se rendre au Maroc. Une invitation à laquelle ce dernier compte répondre « avant la fin de l’année ».

Tags : Espagne - Sahara Marocain - Autonomie Sahara - Aziz Akhannouch

Aller plus loin

Sahara : l’Espagne « va payer cher », selon Brahim Ghali

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, a déclaré que l’Espagne finira par payer cher son changement de position sur le Sahara, espérant que le chef du Parti populaire (PP),...

Sahara : le parti socialiste espagnol veut conclure un accord avec l’opposition

Le porte-parole du groupe parlementaire du PSOE, Hector Gomez, a assuré que son parti va chercher à négocier un accord avec l’opposition avant la présentation au Congrès, mardi, de...

Le Sahara à nouveau discuté au parlement espagnol

La porte-parole fédérale de l’Izquierda Unida (IU), Sira Rego, demande au PSOE de saisir l’« occasion en or » que lui offre le Congrès pour revenir au « bon sens » et soutenir le...

A cause du Sahara, la coalition gouvernementale en Espagne risque d’exploser

Malgré son désaccord avec Pedro Sanchez sur le changement de position sur le Sahara, Podemos ne quittera pas le gouvernement de coalition, a assuré son porte-parole, Pablo...

Nous vous recommandons

Au Maroc, la rage tue encore

La rage tue encore au Maroc. Malgré toutes les mesures prises pour éliminer le risque rabique, cette infection mortelle continue de sévir, se désolent les spécialistes qui appellent à un plan d’élimination totale d’ici...

Retour de Ziyech : coup de pression sur le coach Vahid

Fouzi Lekjaa, président de la Fédération marocaine de football (FRMF) fait pression sur le coach Vahid Halilhodzic au sujet du retour de Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui en équipe nationale. Le patron du football affirme avec force que les portes de...

Vahid Halilhodzic : « j’ai reçu une offre de la part d’un autre pays »

Depuis sa désignation comme sélectionneur des Lions de l’Atlas, jamais Vahid Halilhodzic n’a été autant au cœur des rumeurs les unes, les plus folles que les autres. Après son supposé licenciement, le coach de la sélection marocaine de football aurait été...

Maroc : le pass vaccinal n’est pas une autorisation de déplacement entre les villes en soirée

Depuis vendredi dernier, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur au Maroc, suite à l’apparition de nombreux foyers de contamination. Mais les Marocains ne font pas tous une meilleure lecture des nouvelles restrictions. C’est le cas du pass vaccinal...

Maroc : vers un allègement du protocole sanitaire dans les aéroports

À l’heure où les voyants sont au vert et la situation épidémiologique liée au Covid-19 est sous contrôle au Maroc, le gouvernement penserait à desserrer la vis dans les aéroports. Un nouveau protocole sanitaire pourrait être bientôt...

La protection du vaccin Sinopharm insuffisante chez les plus de 60 ans

Le Maroc a réceptionné vendredi, un lot de deux millions de doses du vaccin Sinopharm. Ce nouvel arrivage intervient au moment où une étude hongroise fait part d’une protection insuffisante contre le Covid-19 chez 25% des personnes âgées de plus de 60...

Schaerbeek : les premiers résultats de l’autopsie de Mounir révélés

Les premiers résultats de l’autopsie du corps de Mounir, un jeune homme de 26 ans, décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek ont été dévoilés.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire les dates de début et de la fin du mois de ramadan 2022.

Des passagers ont embarqué pour le Maroc sur les premiers ferries de FRS

La compagnie maritime FRS a repris mardi les liaisons quotidiennes avec Tanger depuis les ports d’Algésiras et Tarifa. Plus d’une centaine de passagers ont embarqué à bord des premiers ferries de la compagnie à destination du...

Suspension des vols avec la France : les agences de voyages débordées (Vidéo)

Suite à la suspension des vols en provenance et à destination de la France par les autorités marocaines, les agences de voyages ont été prises d’assaut par des voyageurs qui craignent d’être bloqués avec toutes les conséquences que cela...