Sahara : Brahim Ghali condamne la « trahison » de l’Espagne

4 avril 2022 - 21h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, réagit après la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Il condamne la « trahison » de Pedro Sanchez et insiste sur la nécessité d’aller à un référendum d’autodétermination pour « libérer le peuple sahraoui ».

« Ils nous abandonnent à notre sort, comme ils l’ont fait en 1975 », a dénoncé Brahim Ghali, en réaction au changement de position de l’Espagne sur le Sahara qui, selon lui, constitue une « trahison » et viole les résolutions de l’ONU qui prônent un référendum d’autodétermination. Dans un entretien à El Mundo, le leader sahraoui avoue ne pas comprendre ce « revirement radical » du gouvernement espagnol au sujet du Sahara.

En avril dernier, Ghali a été admis dans un hôpital de Logroño sous une fausse identité, provoquant une grave crise entre l’Espagne et le Maroc, laquelle a fini par emporter la ministre des Affaires étrangères d’alors, Arancha González Laya, qui a été remplacée par José Manuel Albares. À l’époque, l’Espagne défendait encore un référendum d’autodétermination dans le cadre de l’ONU.

À lire : Brahim Ghali : l’Espagne a « abandonné » les Sahraouis

Pour Ghali, ce changement de position de l’Espagne qui reste, au sens du droit international, la « puissance administrante du Sahara Occidental », est une « capitulation » pire que celle de 1975. « Le peuple sahraoui a résisté et continuera de résister jusqu’à ce qu’il impose ses droits légitimes à l’autodétermination et à l’indépendance », a-t-il affirmé.

Le leader sahraoui précise par ailleurs que le Front Polisario a été « forcé » de déclarer à nouveau la guerre au Maroc en 2020 en raison de la rupture du cessez-le-feu par le royaume. Il nie catégoriquement être le président d’une « communauté autonome » du Maroc, rejetant l’existence d’un « Sahara marocain ». « Je suis président d’un État de l’Union africaine et reconnu par plus de 80 pays », a-t-il soutenu, ajoutant que la seule solution possible à ce conflit est le référendum.

Sujets associés : Espagne - Polisario - Autonomie Sahara - Brahim Ghali

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’avocat de Brahim Ghali veut avoir les preuves de l’implication du Maroc dans les poursuites judiciaires

L’avocat de Brahim Ghali, Manuel Ollé, a demandé à la Haute cour nationale de mettre à sa disposition les deux rapports des services de renseignements espagnols (CNI) de mai et...

Sahara : l’Espagne prend la voie de la realpolitik selon Sanchez

Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, s’est exprimé à nouveau sur la nouvelle coopération avec le Maroc, affirmant que les relations avec ce dernier, un « voisin et un...

Sahara : changement de position de l’Espagne, et après ?

Le changement de position de l’Espagne sur le Sahara sonne certes la fin de la crise avec le Maroc, mais pas du conflit au Sahara, encore moins de la crise entre l’Algérie et le...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable »...

Nous vous recommandons

Espagne

Six tonnes de haschisch marocain saisies sur un narco-voilier

La police nationale et le service de surveillance douanière de l’Administration fiscale ont intercepté à 130 miles de la côte de Huelva, un narco-voilier en provenance du Maroc avec environ 6 000 kilos de haschisch. Les trois membres de l’équipage ont...

Affaire Ghali : Gonzalez Laya devant le juge

Cinq mois après avoir été remerciée du gouvernement pour apaiser les tensions avec le Maroc, provoquées par l’arrivée de Brahim Ghali en Espagne, l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, comparaitra ce lundi devant le juge...

Espagne : une Marocaine se jette du troisième étage d’un immeuble

Une jeune femme d’origine marocaine s’est jetée ce lundi du troisième étage d’un immeuble à San Pedro del Pinatar, dans la région de Murcie. Grièvement blessée, elle a été transportée à l’hôpital.

L’Espagne s’accapare le tiers des exportations des fruits et légumes marocains

Malgré la pandémie, les exportations de fruits et légumes du Maroc vers l’Espagne se sont élevées entre janvier et août 2020 à 583 millions d’euros, selon les données du service espagnol des douanes et taxes spéciales, traitées par FEPEX.

L’Espagne souhaite recruter plus de saisonnières marocaines

La sous-délégation du gouvernement à Huelva a annoncé jeudi qu’elle fera appel à 3 000 saisonnières marocaines sur les 11 000 prévues pour la prochaine campagne de fraises et fruits rouges de la province. Ceci, en vue de réduire l’arrivée de...

Polisario

Brahim Ghali demande au juge espagnol de renoncer aux charges contre lui

Après sa comparution le 1ᵉʳ juin devant la Haute cour nationale en Espagne et son retour en Algérie, Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, a demandé au juge Santiago Pedraz de renoncer aux chefs d’accusation contre lui.

En « guerre » contre le Maroc, le Polisario perd un de ses soutiens

Suite au regain de tensions entre le Maroc et le Polisario, la République Coopérative de Guyana a décidé de retirer sa reconnaissance de la «  République arabe sahraouie démocratique (RASD)  ».

La comparution de Brahim Ghali se précise

Le leader du Polisario, Brahim Ghali vient d’être fixé sur l’heure de sa comparution devant le juge d’instruction de Madrid, Santiago Pedraz Gomez. Elle aura lieu le 1ᵉʳ juin à 10:30 min par visioconférence.

L’Espagne hausse le ton face au Maroc

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne provoquée par l’hospitalisation de Brahim Ghali, chef du Polisario à Logroño, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne s’envenime. La première vice-présidente du...

Une actrice marocaine menacée par les milices du Polisario

Accusée de trahison et prise à partie par des sympathisants du mouvement du Polisario, la jeune actrice marocaine Fadila Elhamel, d’origine Sahraouie, a brisé le silence, en déclarant son attachement à ses racines et son dévouement à son pays.

Autonomie Sahara

L’Algérie accuse le Maroc de colporter des rumeurs

L’Algérie dément avoir sollicité le soutien de la Ligue arabe dans sa crise avec l’Espagne, accusant le Maroc d’être derrière ces « allégations ».

Affaire Brahim Ghali : des révélations accablantes pour le PSOE

Cause principale de la brouille diplomatique entre Madrid et Rabat, l’hospitalisation en catimini du leader du Polisario continue de révéler ses secrets. La presse espagnole fait l’écho d’une suite de faits accablants pour le Parti socialiste ouvrier,...

L’Algérie attend un changement de gouvernement en Espagne pour mettre fin à la crise

La crise entre l’Algérie et l’Espagne, ouverte après le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie du Sahara, n’est pas près de connaître son épilogue. L’Algérie n’entend plus entretenir de relations avec l’Exécutif de Pedro Sanchez et préfère...

Le Maroc s’en prend à l’Algérie sur la question du Sahara

Le Maroc a réaffirmé lors de la réunion du haut niveau de la 75è session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, sa détermination à trouver une solution définitive au différend régional autour du Sahara marocain, dans le cadre de l’intégrité...

José Manuel Albares et Pedro Sanchez « bientôt » au Maroc

Après un an de brouille diplomatique, le Maroc et l’Espagne viennent de normaliser leurs relations. Plusieurs responsables espagnols effectueront «  bientôt  » des voyages officiels au royaume.

Brahim Ghali

Brahim Ghali refuse de donner des explications sur son entrée en Espagne

Le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, a refusé de donner des détails sur son entrée et son séjour dans un hôpital en Espagne, demandant aux médias de s’en tenir aux explications fournies par le gouvernement espagnol. C’était lors de la conférence...

Crise Maroc-Espagne : Brahim Ghali « regrette profondément »

Le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, dit regretter « profondément » la crise générée par son entrée en Espagne en avril dernier pour des raisons sanitaires. Il dénonce une « instrumentalisation politique » de la situation par le Maroc.

Sahara : l’Espagne « va payer cher », selon Brahim Ghali

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, a déclaré que l’Espagne finira par payer cher son changement de position sur le Sahara, espérant que le chef du Parti populaire (PP), Alberto Núñez Feijóo, corrigera le tir s’il accède à la Moncloa en 2023.

Affaire Brahim Ghali : l’Espagne défend les intérêts de l’Algérie

La justice espagnole subirait de fortes pressions de la part de l’Exécutif pour rendre une décision en faveur de l’Algérie dans l’affaire Brahim Ghali, poursuivi pour « génocide, torture, viol et crimes de guerre », avec quatre généraux algériens et...

Affaire Ghali : Arancha González Laya rattrapée par la justice

Lors de sa comparution lundi devant le juge Rafael Lasala en charge de l’affaire Ghali, l’ancien chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères, Camilo Villarino, a déclaré que c’est l’ancienne ministre Arancha González Laya qui a ordonné...