Recherche

Comment Ceuta cherche à contrer le blocus du Maroc

© Copyright : DR

6 juillet 2021 - 21h00 - Monde - Par: A.P

Le plan stratégique de relance de Ceuta pour contrer le blocus économique imposé par le Maroc, proposé par le président de la ville, Juan Vivas, sera soumis à l’approbation de la plénière avant d’être envoyé au gouvernement espagnol. Entre autres, il prévoit l’intégration de Ceuta dans l’union douanière de l’UE.

Pour faire face au blocus que subissent les villes autonomes de Ceuta et Melilla depuis 2018, avec d’abord la fermeture du bureau de douane de Melilla et ensuite les frontières avec Ceuta, mettant ainsi fin au commerce de contrebande et empêchant la libre circulation des personnes et des biens, le président Vivas demande au gouvernement d’intégrer Ceuta et Melilla dans l’espace Schengen, ce qui permettra de contrôler l’identité des personnes entrant sur le territoire des deux villes autonomes.

À lire : Voici le plan de Sebta et Melilla pour ne plus dépendre du Maroc

Mais avant, le plan de Vivas pose des conditions préalables comme l’accélération du transit des personnes pour des raisons familiales, professionnelles ou touristiques et la « création d’une zone de prospérité partagée de part et d’autre de la frontière, fondée sur la coopération et la complémentarité ». Ces actions « diplomatiques » doivent être conduites par le gouvernement central pour rétablir des relations de bon voisinage avec le Maroc, explique le président de Ceuta dans ce document de quatre pages.

Vivas exige que ce plan de relance économique, valable pour Ceuta et Melilla, soit approuvé et exécuté « immédiatement » afin d’améliorer les infrastructures et les services dans les deux villes, notamment dans les domaines de la sécurité, de la défense, de la justice, de la santé, de l’éducation et des politiques sociales.

Mots clés: Ceuta (Sebta) , Melilla , Espagne

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact