Voici le plan de Sebta et Melilla pour ne plus dépendre du Maroc

27 juin 2021 - 19h00 - Ecrit par : A.P

Le gouvernement espagnol prévoit de mettre en œuvre en urgence un plan stratégique pour lutter contre le «  blocus économique du Maroc  » sur Ceuta et Melilla.

L’Espagne veut accélérer la mise en œuvre d’un plan stratégique pour contrer le blocus économique imposé par le Maroc aux deux villes autonomes de Ceuta et Melilla, indique un rapport du gouvernement auquel El Pais a eu accès. Le plan serait opérationnel « avant l’été », précisent des sources gouvernementales.

De façon précise, le gouvernement, pour sauver les deux villes qui sont « étouffées » par le Maroc, envisage d’intégrer Ceuta et Melilla dans l’union douanière de l’UE et de revoir leur régime économique et social. Cela passe par des exemptions fiscales « pour stimuler le tourisme et les jeux en ligne », la création d’une zone de « prospérité partagée » avec Gibraltar, et le renforcement de l’activité portuaire à Melilla afin de maîtriser la rude concurrence avec le port de Nador. La nouvelle stratégie intègre aussi l’accueil des gardes de l’Agence européenne des frontières (Frontex) dans les deux villes.

À lire : L’Espagne veut solliciter Frontex pour protéger Ceuta et Melilla

Dans ce document, l’Exécutif souligne aussi le « défi sociodémographique » de Ceuta et Melilla face à un flux migratoire important en provenance du Maroc et une « fracture sociale » croissante du fait du manque d’opportunités et d’espaces de loisirs pour une population jeune. Il alerte aussi sur la naissance des « sentiments xénophobes » et d’un certain « détachement envers l’État », de nombreux citoyens de Ceuta et Melilla estimant que les services publics (santé, éducation et autres services sociaux) sont « de moindre qualité que la moyenne nationale et mis à la disposition des étrangers. », principalement les habitants de Nador et de Tétouan.

La crise diplomatique majeure ouverte entre le Maroc et l’Espagne après l’accueil en avril de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, dans un hôpital de Logrono, et la crise migratoire qui s’en est suivie avec l’entrée massive en mai de migrants à Ceuta, ont amené les deux pays à mettre l’accent sur leurs priorités : autant le Sahara constitue une question sensible pour le Maroc, autant l’Espagne tient à sa souveraineté sur Ceuta et Melilla.

Tags : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

Comment Ceuta cherche à contrer le blocus du Maroc

Le plan stratégique de relance de Ceuta pour contrer le blocus économique imposé par le Maroc, proposé par le président de la ville, Juan Vivas, sera soumis à l’approbation de la...

« Le Maroc a utilisé la pandémie pour exercer une pression accrue sur Ceuta et Melilla »

La chercheuse spécialisée dans la migration à la frontière entre l’Espagne et le Maroc, Keina Espiñeira affirme que « le Maroc a utilisé la pandémie (de Covid-19) pour exercer une...

L’Espagne veut solliciter Frontex pour protéger Ceuta et Melilla

L’Espagne prend des mesures drastiques pour sécuriser Ceuta et Melilla face à la menace du Maroc de récupérer les deux villes autonomes. Le gouvernement de Sanchez envisage entre...

Ceuta veut se développer sans le Maroc

Le développement économique de Ceuta préoccupe le journal El Español-Invertia qui organise, du mardi 28 au mercredi 29 septembre, un Forum économique en vue d’analyser le potentiel...

Nous vous recommandons

La Russie veut imposer son vaccin au Maroc

La Russie multiplie les démarches pour obtenir le feu vert du Maroc pour l’enregistrement et la mise sur le marché marocain du vaccin Sputnik V contre le Covid-19.

La France appelle le Maroc et l’Algérie au dialogue

La décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc continue de susciter des réactions. Après la Ligue arabe, c’est au tour de la France d’appeler les deux pays « au dialogue...

Converti à l’islam, Thomas Partey se marie avec une Marocaine et change de prénom

L’international ghanéen et milieu de terrain d’Arsenal, Thomas Partey s’est marié avec sa petite amie marocaine — qui est à l’origine de sa conversion à l’islam — et change de prénom.

Le roi annule les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 22ᵉ anniversaire d’intronisation du roi Mohammed VI ont été reportées en raison de la pandémie de Covid-19.

Espagne : sept ans de prison pour trois Marocains coupables d’agression sur des néonazis

Le tribunal de Madrid a condamné trois jeunes Marocains à sept ans de prison et à verser une indemnité de 4 100 euros pour avoir agressé en octobre dernier deux jeunes militants d’un groupe d’extrême droite dans le quartier de San Blas à Madrid. Ils seront...

MRE : les plaintes pour arnaque immobilière ont grimpé de 45 % en 2021

En 2021, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont déposé 290 plaintes liées à des spoliations de biens immobiliers au Maroc, contre 200 plaintes recensées l’année dernière par le ministère de l’Intérieur.

Maroc : très cher mouton de l’Aïd

Les Marocains doivent débourser deux fois plus qu’en 2020, pour acheter le mouton de l’Aïd Al-Adha. Dans les souks, vendeurs et acheteurs arrivent difficilement à s’entendre.

Menacé d’expulsion, Amine, handicapé et élève brillant, restera finalement en France

Le tribunal administratif a tranché en faveur d’Amine Hachimy, élève brillant, lourdement handicapé, menacé d’expulsion vers le Maroc. La préfecture de la Gironde qui avait refusé de lui accorder le titre de séjour devra régulariser sa...

Mohammed VI est retourné à Paris

Après une semaine environ au Maroc où il a célébré l’Aïd Al-Adha, le roi Mohammed VI serait retourné à Paris vendredi pour un court séjour. Cette année, le monarque marocain a déjà passé plus de deux mois et demi entre le Gabon et la...

Le Maroc réceptionne le système de missiles VL Mica

Le Maroc a réceptionné ces dernières semaines les deux premières batteries du système de missiles de défense aérienne à courte portée VL MICA.