Le Maroc renforce les mesures aux frontières avec Ceuta

7 juin 2021 - 10h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Pour empêcher à l’avenir toute tentative d’entrée massive de migrants à Ceuta, le Maroc a pris des mesures drastiques au niveau de ses frontières.

L’objectif est de rendre impraticable cette voie pour dissuader les éventuels candidats à l’immigration. Les autorités marocaines prévoient de faire de même du côté de Benzú où une barrière infranchissable d’accordéons sera aussi aménagée, rapporte El Faro de Ceuta qui précise que les autorités espagnoles sont déjà informées de ces nouvelles mesures.

Trois semaines après la crise migratoire inédite, survenue après l’arrivée en masse de migrants à Ceuta, le Maroc renforce ainsi les contrôles aux frontières avec la mise en place de ces dispositifs. Le premier sera du côté du Tarajal où il a été déjà constaté ces derniers jours, le renforcement de l’effectif des agents de sécurité.

De son côté, l’Espagne a aussi renforcé l’effectif de son personnel militaire au niveau des frontières, mais n’a pas prévu d’actions spécifiques dans la zone, en dehors des travaux en cours d’exécution au niveau de la frontière du Tarajal et qui se déroulent avec retard.

L’attitude du Maroc qui a laissé entrer des milliers de migrants à Ceuta, a été décriée par l’Union européenne et certains pays comme la France.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Union européenne - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Pedro Sánchez promet de défendre Ceuta

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, dans une lettre adressée au président de Ceuta, Juan Vivas, a rassuré ce dernier que l’intégrité de la ville autonome, « comme...

Crise migratoire : le port de Ceuta en alerte rouge

Après l’entrée massive de migrants marocains dans la ville de Ceuta en mai, l’Autorité portuaire demande à l’État d’engager des actions urgentes et immédiates pour protéger les...

Le Maroc blinde ses frontières avec Ceuta

Afin d’assurer un meilleur contrôle aux frontières avec Ceuta après la crise migratoire de mai, le Maroc a engagé des travaux de renforcement au niveau du Tarajal. Deux...

L’Espagne craint une nouvelle entrée massive de migrants

Après avoir laissé entrer des milliers de migrants à Ceuta en mai, le Maroc envisagerait de fermer à nouveau les yeux sur le contrôle aux frontières pour entraîner une nouvelle...

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.