Le Maroc « ne joue pas le jeu » du rapatriement des mineurs

7 juin 2021 - 09h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

« Deux ou trois ordres de rapatriements » de mineurs marocains non accompagnés sont signés chaque jour, a assuré Abderrahim Mohamed Hammú, le vice-conseiller du mineur dans la ville autonome de Melilla, invitant le Maroc à se référer à son ambassade en Espagne pour procéder à leur rapatriement.

Après l’annonce de la décision du roi Mohammed VI de faciliter le retour des mineurs marocains à l’étranger, Abderrahim Mohamed Hammú a indiqué qu’il signait chaque jour, « deux ou trois ordres de rapatriements » de ces mineurs dont les dossiers sont envoyés à l’ambassade du Maroc en Espagne avec les informations sur leurs familles. Mais depuis, il n’a reçu aucune réponse de la part de l’ambassade, a-t-il fait savoir.

A lire : Le roi Mohammed VI prend en charge le dossier des mineurs non accompagnés

« Là où ces enfants vont être le mieux, c’est avec leurs parents, avec leurs familles », a déclaré le vice-conseiller qui a demandé aux ministères marocains des Affaires étrangères et de l’Intérieur, suivant les Hautes instructions du roi Mohammed VI, d’instruire l’ambassadeur du Maroc en Espagne afin qu’elle étudie les dossiers à son niveau et « procède au retour des mineurs qui ont identifié leurs familles au Maroc ».

Depuis la fermeture de la frontière avec le Maroc le 13 mars 2020 pour raison de crise sanitaire, la ville autonome de Melilla enregistre en moyenne l’arrivée de 700 migrants mineurs, un nombre nettement inférieur à celui des autres années.

Sujets associés : Espagne - Melilla - Rapatriement

Aller plus loin

Un eurodéputé espagnol veut que l’Europe fasse pression sur le Maroc

L’eurodéputé espagnol Jordi Cañas demande à l’Union européenne (UE) de faire pression sur le Maroc pour accélérer le retour de plus de 800 migrants mineurs qui sont arrivés en...

Après Ceuta, Melilla est prise d’assaut par des migrants

Les migrants marocains et subsahariens ont jeté leur dévolu sur Melilla, l’autre enclave espagnole située sur la côte marocaine. Plus de 86 personnes ont réussi à traverser la...

Retour des mineurs : le Maroc n’a pas fourni les renseignements demandés par l’Espagne

L’Espagne attend toujours les informations demandées au Maroc sur les 700 mineurs non accompagnés encore à Ceuta, pour lancer la procédure de leur rapatriement.

Le roi Mohammed VI prend en charge le dossier des mineurs non accompagnés

La question des mineurs marocains non accompagnés à l’étranger préoccupe le roi Mohammed VI qui a renouvelé ses instructions aux différents ministres en charge du dossier afin...

Ces articles devraient vous intéresser :