Recherche

Retour des mineurs au Maroc : le gouvernement espagnol maintient les expulsions

© Copyright : DR

19 août 2021 - 11h00 - Société - Par: S.A

Alors qu’un tribunal espagnol a suspendu temporairement le rapatriement vers le Maroc des mineurs marocains de Sebta, Fernando Marlaska, ministre de l’Intérieur, y tient toujours.

« Je respecte les décisions de justice et espère que l’accord de 2007 signé entre Rabat et Madrid repose sur une coordination optimale dans laquelle il n’y a aucun risque pour les mineurs », a déclaré à Europa Press le ministre espagnol de l’Intérieur. Fernando Marlaska tient toujours au retour assisté des mineurs non accompagnés dans le cadre l’accord signé en 2007 avec le Maroc. Selon lui, ces mineurs marocains veulent retourner dans leurs familles et leur environnement social et culturel, où il n’y a pas de risque.

À lire : La justice espagnole suspend l’expulsion de certains mineurs vers le Maroc

« Cet accord de 2007 n’est pas au-dessus des conventions internationales puisqu’il tient compte du fait que le premier droit est de retourner dans son environnement social et culturel, et le Maroc a donné ‘des garanties’ qu’il respectera les droits des mineurs », a souligné le responsable.

Lundi, un tribunal espagnol a suspendu le rapatriement vers le Maroc d’un groupe de mineurs arrivés dans l’enclave espagnole de Ceuta, lors de la vague migratoire enregistrée en mai dernier. Sur ordre du ministre espagnol de l’Intérieur, 15 mineurs non accompagnés avaient été rapatriés vers le royaume.

Mots clés: Immigration clandestine , Espagne , Ceuta (Sebta)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact