La justice espagnole maintient l’interdiction d’expulsion des mineurs marocains

31 août 2021 - 22h00 - Ecrit par : A.P

L’enquête judiciaire sur le retour au Maroc de mineurs arrivés en masse à Ceuta en mai dernier, va se poursuivre. Ainsi en a décidé la Chambre administrative de l’Audience nationale.

Dans sa décision rendue lundi, la Cour, après avoir examiné le dossier administratif fourni par l’Intérieur vendredi dernier, « et n’ayant pas apprécié les raisons sur lesquelles pourrait se fonder l’irrecevabilité de la procédure », a estimé que « la procédure doit continuer ».

À lire : La justice espagnole ouvre une enquête sur le retour de mineurs au Maroc

Le département de Fernando Grande-Marlaska a insisté sur le fait qu’il « n’est pas compétent » dans le traitement des dossiers relatifs au retour au Maroc et au regroupement familial de ces mineurs. L’Intérieur a aussi rappelé qu’il avait informé le parquet que c’est bien la ville de Ceuta qui avait demandé les retours de ces mineurs, en application de l’accord avec le Maroc de 2007. L’administration locale étant compétente en matière de tutelle des mineurs, il revenait aux tribunaux de la ville autonome de superviser la procédure, et non la Haute Cour nationale.

À lire : La justice espagnole suspend l’expulsion de certains mineurs vers le Maroc

La Chambre a rejeté les arguments du ministère et a accordé un délai de huit jours au Réseau espagnol d’aide à l’immigration et aux réfugiés pour formaliser la demande. Elle a aussi précisé la possibilité de faire appel de la décision dans un délai de cinq jours.

Tags : Espagne - Droits et Justice - Enquête - Enfant - Rapatriement

Aller plus loin

Ceuta recrute des interprètes parlant darija

Le gouvernement de Ceuta va recruter neuf interprètes pour l’assister lors des entretiens individuels avec les plus de 400 mineurs qui restent dans la ville en vue de leur...

Le ministre de l’Intérieur espagnol nie les retours forcés des mineurs marocains

Le ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, a assuré dimanche qu’il n’y a pas eu de retours immédiats de mineurs après la crise migratoire de mai, mais plutôt des...

L’Espagne s’explique sur les retours de mineurs au Maroc

Les autorités espagnoles ont tenté mardi de justifier leur décision de rapatrier au Maroc les quelque 800 mineurs arrivés en masse à Ceuta en mai dernier. Plusieurs organisations...

La justice espagnole confirme l’illégalité des retours de mineurs au Maroc

Le tribunal supérieur de justice d’Andalousie (TSJA) a confirmé la décision du tribunal de première instance qui a estimé en février que le rapatriement au Maroc de 55 des mineurs...

Nous vous recommandons

L’Espagne éclaboussée par la crise Maroc-Algérie

L’Espagne est directement touchée par la crise entre l’Algérie et le Maroc, laquelle a conduit à la rupture en août des relations diplomatiques entre les deux pays, et au non-renouvellement fin octobre du gazoduc Maghreb-Europe qui dessert...

Maroc : le cri de détresse des loueurs de voitures

La situation ne s’améliore pas pour les loueurs de voitures malgré les mesures mises en place pour la relance du secteur touristique. En difficulté, la fédération des associations d’agences de locations de voitures a lancé un cri de détresse au...

Hamza Hossaini abandonne le Maroc pour les Pays-Bas

L’athlète marocain Hamza Hossaini, champion arabe en 2016 et 2018 et qui a également fini 3ᵉ aux Mondiaux de Paris en 2018, a décidé de concourir pour les Pays-Bas. Il a déclaré que la fédération marocaine de gymnastique ne lui a laissé que le choix de changer...

Démonstration de force de l’Algérie en pleine crise avec le Maroc

À l’occasion de ses 60 ans d’indépendance ce mardi 5 juillet, l’Algérie a affiché sa puissance militaire lors d’un grand défilé, qui intervient dans un contexte de crise diplomatique avec le Maroc.

Le groupe Inetum recrute 400 personnes au Maroc

Inetum, spécialiste des services numériques en Europe vient de lancer le recrutement de 7 000 collaborateurs dans le monde pour le compte de cette année, dont 400 postes destinés aux Marocains.

Pegasus : vers une brouille diplomatique Maroc-France ?

Le Maroc est accusé d’avoir ciblé les numéros de journalistes, de militants et de personnalités françaises, notamment le président Emmanuel Macron à l’aide du logiciel israélien Pegasus. Cette affaire va-t-elle brouiller les relations entre le Maroc et la...

La question du Sahara, source de tensions à Mantes-la-Ville

La venue à Mantes-la-Ville de la militante saharouie Sultana Khaya a provoqué la colère de responsables de plusieurs associations marocaines de la ville. Ces derniers appellent à l’ouverture d’une...

Ana De Armas éblouissante dans une robe inspirée du caftan marocain

L’actrice cubano-espagnole Ana De Armas a fait une apparition remarquée lors de la 48ᵉ édition du Festival du film américain de Deauville qui s’est tenu du 2 au 10 septembre en France. Pour cette occasion, elle a porté une superbe robe inspirée du caftan...

Des recommandations pour améliorer la qualité des services rendus aux MRE

Après avoir présenté un état des lieux, la Cour des comptes a formulé plusieurs recommandations dont la mise en œuvre permettra d’améliorer la qualité des services rendus aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) par le réseau consulaire marocain à l’étranger...

Maroc-Algérie : la situation est « très regrettable » selon la France

L’Ambassadeur de France au Maroc, Hélène Le Gal, a qualifié la situation entre le Maroc et l’Algérie, de « très regrettable ».