Le Maroc a fait baisser drastiquement le flux migratoire vers les Îles Canaries

5 septembre 2022 - 07h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Moins de migrants marocains sont arrivés dans les îles Canaries depuis la fin de la crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc. Le flux a augmenté de seulement 15 % à fin août 2022 par rapport à la même période de l’année dernière où une augmentation de 115 % avait été enregistrée par rapport à 2020.

La route migratoire vers les îles Canaries semble avoir changé depuis la fin de la crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc. Les migrants affluent davantage vers Lanzarote et Fuerteventura que Gran Canaria. À fin août, 10 637 migrants sont arrivés sur les îles Canaries, soit une augmentation de 15 % par rapport à août 2021. Par contre, le flux avait augmenté de 115 % entre août 2020 et août 2021, selon les données du ministère de l’Intérieur.

L’essentiel des arrivées a été concentré au cours des trois premiers mois de l’année 2022 et a considérablement chuté à la fin du mois de mars, après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara. Malgré l’augmentation du nombre de migrants cette année, le nombre de bateaux arrivés a connu une légère baisse. Au cours du mois d’août, un pic d’arrivées a été enregistré avec l’entrée de près de 700 migrants en seulement quatre jours, fait savoir Publico.

À lire : Le Maroc fait baisser drastiquement les arrivées de migrants dans les îles Canaries

Aujourd’hui, la majorité des migrants qui se lancent dans l’Atlantique sont des Subsahariens originaires des pays d’Afrique de l’Ouest, indiquent des sources officielles, notant la baisse du nombre de migrants marocains et du nombre de femmes en général. Cette tendance est due au renforcement du contrôle policier par le Maroc, ce qui a permis la diminution des départs de migrants depuis Dakhla. De plus en plus, les départs sont concentrés sur la côte sud du Maroc, dans les zones proches de Tarfaya et Tan-Tan.

La route des Canaries reste la plus meurtrière et l’une des plus dangereuses pour atteindre l’Europe Selon l’ONG Caminando Fronteras, au moins 800 personnes sont mortes ou ont disparu au cours du premier semestre 2022 alors qu’ils tentaient de rejoindre les îles Canaries. L’Union européenne a annoncé récemment l’octroi de 500 millions d’euros d’aide au Maroc pour la gestion des migrations pour la période 2021-2027.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Iles Canaries

Aller plus loin

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que...

Les Canaries sont préparées à « toute menace » venant du Maroc

L’armée de l’air des Îles Canaries considère la tension entre l’Espagne et le Maroc comme « politique » et « ne la voit pas comme une menace », a déclaré Fernando Torres San...

Les îles Canaries et Sebta vont transférer 400 mineurs en Espagne

Les îles Canaries et Sebta sont débordées par les mineurs non accompagnés arrivant du Maroc. Avec le gouvernement, elles ont convenu de transférer cette année 400 mineurs vers...

Nouvel afflux de migrants marocains aux Îles Canaries

Après une brève accalmie, l’immigration clandestine vers les Îles Canaries aurait repris de plus belle. De plus en plus de jeunes marocains empruntent à nouveau cette voie pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.