Le Maroc fait baisser drastiquement les arrivées de migrants dans les îles Canaries

11 mai 2022 - 10h40 - Monde - Ecrit par : A.P

Le chef de la police des îles Canaries, Rafael Martinez, a assuré mardi que le Maroc a commencé à contrôler « beaucoup plus » le départ des bateaux de fortune qui transportent les migrants vers l’archipel.

« Le Maroc contrôle très bien la côte avec des patrouilleurs. Si ce n’était pas le cas, le flux migratoire vers les îles Canaries aurait sensiblement augmenté », a déclaré Martinez lors de la « Conférence sur l’immigration » organisée par le CGPJ et le gouvernement canarien. Selon les chiffres de la police, le nombre de migrants arrivant par bateau aux îles Canaries cette année, est passé de 3 194 en janvier à 375 en mars, fait savoir Confilegal, rappelant que c’est au cours de ce dernier mois que l’Espagne a normalisé ses relations avec le Maroc.

Selon Martinez, l’expulsion rapide des migrants, en seulement 72 heures, est un message fort lancé aux réseaux criminels dédiés au trafic de migrants par bateau. De nombreux migrants paient entre 1 000 et 2 000 euros à ces organisations pour faire le voyage vers les îles Canaries, a précisé Martinez qui se dit peiné de voir des migrants se faire expulser, car ils voient leurs rêves ainsi brisés. Mieux, l’expulsion est une opération « compliquée » et onéreuse parce que chaque migrant doit être accompagné par deux agents sur des vols à destination et en provenance de son pays d’origine, souligne-t-il.

À lire : Îles Canaries : le rapatriement des migrants au Maroc reprend ce mardi

« Les gens parlent très facilement de l’immigration, mais ne peuvent pas « imaginer » ce qu’endurent les migrants lors de ces périples en mer qui durent plus de dix jours sur des bateaux de fortune surchargés, avec 100 personnes à bord, et sans possibilité de faire le moindre mouvement, à part jeter un corps en mer », a déploré Martinez, ajoutant que « la traversée de l’Atlantique est la plus dure ».

Le chef de la police des îles Canaries a aussi dénoncé les conditions de vie « déplorables » dans les centres de migrants, notant que les gardes civils, les agents de la police nationale et les travailleurs de la Croix-Rouge souffrent également de cette situation « difficile ». Pour ces raisons, Martinez a appelé à investir pour le développement de l’Afrique afin que les Africains restent heureux chez eux et arrêtent de dépenser de l’argent pour venir sur les îles au péril de leurs vies. Une protection des frontières par Frontex et une « politique commune des visas » devraient aussi contribuer à lutter contre l’immigration clandestine, a-t-il conclu.

Sujets associés : Immigration clandestine - Iles Canaries

Aller plus loin

Îles Canaries : le rapatriement des Marocains reprend le 7 février

Le ministère espagnol de l’Intérieur a ordonné la reprise des vols de rapatriement des migrants marocains des îles Canaries dès la réouverture, le 7 février prochain, de...

Un trafic de migrants et de drogue actif au Maroc démantelé aux Îles Canaries

Les agents de police aux Îles Canaries ont réussi à démanteler une bande criminelle dédiée au trafic de migrants et de drogue. L’opération s’est soldée par l’arrestation de 20...

Le Maroc a fait baisser drastiquement le flux migratoire vers les Îles Canaries

Moins de migrants marocains sont arrivés dans les îles Canaries depuis la fin de la crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc. Le flux a augmenté de seulement 15 % à fin...

Bientôt une ligne maritime entre les îles Canaries et le Maroc ?

Le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a souligné mercredi les avantages pour les îles Canaries de la reprise des relations avec le Maroc, notamment la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.