Abdel Haouri, rescapé de l’océan : « Nous étions déjà morts »

27 avril 2023 - 23h10 - Espagne - Ecrit par : A.P

Abdel Haouri, 31 ans, fait partie des nombreux migrants marocains qui ont été secourus en mer par le service de secours maritime (Salvamento Maritimo) le 15 décembre 2020, à près de 150 km au sud de Gran Canaria. Témoignage.

Dans son podcast « Las caras del mar », publié tous les quinze jours à l’occasion de son 30ᵉ anniversaire, Salvamento a partagé l’histoire d’Abdel, un Marocain qui a été secouru par le service, ainsi que les 30 autres passagers à bord du bateau de fortune qui les transportait de Dakhla au Maroc vers les îles Canaries le 15 décembre 2020. Ce jour-là, le service de secours maritime a secouru 133 personnes de trois bateaux. Le bateau de Haouri était le troisième sauvetage de la journée. Lui et ses compagnons d’infortune avaient déjà passé deux jours et demi en mer.

À lire : Mohamed passe 36 heures en mer avant d’être sauvé

« C’était horrible. Vous essayez de dormir pour ne rien ressentir. Vous n’avez aucune idée de ce qui va vous arriver, de l’endroit où vous êtes et de là où vous allez », confie Haouri à EFE, expliquant qu’il a quitté le Maroc où il vivait avec sa famille pour se construire un meilleur avenir en Espagne. Sa mère s’était opposée à ce voyage risqué. « Je ne peux pas te laisser mourir comme ça, m’a-t-elle dit. Je lui ai répondu que nous étions déjà morts, que je voulais donner une nouvelle vie à ma famille, m’aider moi-même », détaille le Marocain.

À lire : Ceuta : un jeune Marocain sauvé in extremis en mer

Haouri a embarqué à bord de ce bateau de fortune, avec une trentaine d’autres migrants dont une femme et son bébé de quatre mois. « Elle nous dit qu’elle voulait sauter en mer avec son enfant, qu’elle n’en pouvait plus, qu’elle préférait mourir. Nous avons commencé à dire non, non, les secours vont arriver ! Un avion de récupération est passé. Puis, 30 ou 40 minutes après, un bateau. Je ne me souviens pas du nom », raconte-t-il.

À lire : Le Maroc a fait baisser drastiquement le flux migratoire vers les Îles Canaries

Il s’agissait du navire Guardamar Concepción Arenal, l’un des quatre patrouilleurs de Salvamento. Haouri se souvient des marins qui leur ont tendu la main pour monter sur ce bateau orange. « Quand vous voyez ces hommes avec leurs gilets, vous vous dites : ce sont des surhommes, des gens qui font un travail très dangereux en aidant des gens qu’ils ne connaissent même pas », déclare-t-il, remerciant les agents pour leur sauvetage. « Je suis réaliste, je suis toujours au point 1. Pas au point 0, mais au point 1 et je vais continuer. Petit à petit je vais réaliser mes rêves ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Iles Canaries - Maritime - Sauvetage

Aller plus loin

Ceuta : un jeune Marocain sauvé in extremis en mer

Un jeune migrant marocain a été sauvé en mer in extremis ce mardi alors qu’il tentait de rejoindre Ceuta à la nage.

Mohamed passe 36 heures en mer avant d’être sauvé

Mohamed Ouskir, 26 ans, a eu plus de chance que son compatriote Badr. Il a été secouru par un bateau de pêche et transféré à l’hôpital de Mdiq. Tous deux étaient portés disparus...

Espagne : un Marocain perd plusieurs membres de sa famille en mer

Zakaria, un jeune Marocain vivant au Pays basque, a perdu plusieurs membres de sa famille en mer. Son frère, sa sœur, son beau-frère et sa petite nièce font partie des 31...

Le Maroc a fait baisser drastiquement le flux migratoire vers les Îles Canaries

Moins de migrants marocains sont arrivés dans les îles Canaries depuis la fin de la crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc. Le flux a augmenté de seulement 15 % à fin...

Ces articles devraient vous intéresser :

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Découverte de fossiles d’un lézard marin (Thalassotitan atrox) au Maroc

Des chercheurs ont découvert au Maroc un lézard marin (mosasaure) géant nommé Thalassotitan atrox, avec d’énormes mâchoires et des dents comme celles des orques, et se nourrissant de tortues et d’autres reptiles marins.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.