Espagne : décès tragique d’un Marocain après une chute, sa famille dévastée

23 avril 2023 - 22h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

Adnan Saadounie est décédé en février à Donostia après une chute lors de l’installation de fibre optique dans une maison. « Un coup très dur » pour sa famille qui a du mal à accepter cette douloureuse perte.

Adnan était le seul garçon de ses parents. « Il avait une sœur, mais ses parents comptaient beaucoup plus sur lui », confie à El Diario Vasco, son cousin Hicham, résidant à Zarautz depuis l’âge de onze ans. En tant que musulman, il dit accepter « la mort comme elle vient, elle peut être naturelle ou survenir suite à un accident » comme c’est le cas d’Adnan. Mais contrairement à lui, les parents du jeune homme n’ont pas encore accepté la mort de leur seul fils, ajoute le cousin, précisant qu’Adnan laisse derrière lui un fils de dix mois.

Hicham raconte qu’il a également travaillé pendant plusieurs années dans un emploi similaire et qu’il a laissé tomber dès qu’il a trouvé une meilleure opportunité. « C’est l’un des pires métiers que je connaisse », déclare-t-il, expliquant que le rythme de travail est effréné et vous oblige à travailler plus pour gagner plus. Adnan travaillait pour Ficotel, une coopérative sous-traitant de Cotronic et de Movistar, indique le cousin qui explique que « les conditions sont généralement différentes si vous travaillez directement pour l’entreprise principale ».

À lire : Maroc : plusieurs morts dans une chute près du Toubkal

Adnan était « très sportif », poursuit Hicham qui montre sur son téléphone portable des photos d’Adnan jouant au football sur la plage. Il avait aussi pratiqué le kickboxing et était membre du club Kuraia Zarautz. « C’était un compétiteur né. Il s’est entraîné avec nous pendant trois ou quatre ans, jusqu’en 2019. Il a dû y renoncer pour des raisons professionnelles et a commencé à jouer au football de plage avec une équipe d’amis », renseigne Asier Garayalde, son ancien entraîneur de kickboxing qui a été marqué par l’humanisme du jeune homme.

Sa mort a été un coup dur pour l’entraîneur. « Un coéquipier m’a appelé pour m’annoncer la triste nouvelle et je ne m’en revenais pas. L’année dernière, il m’a écrit pour me dire « qu’il voulait reprendre les entrainements… C’est une personne qui m’a marqué par sa façon d’être. Beaucoup de gens passent par le club, mais lui était toujours prêt à vous aider », témoigne Asier qui estime qu’avec ses talents sportifs, Adnan « aurait pu aller très loin » dans la discipline, car « il était habile, rapide, prêt à s’entraîner et se donnait à fond ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Famille - Accident - Décès - MRE

Aller plus loin

Maroc : plusieurs morts dans une chute près du Toubkal

Trois touristes marocains ont trouvé la mort après avoir chuté de plusieurs dizaines de mètres dans la région d’Al Haouz, sur la route du Toubkal.

Espagne : un Marocain décède après une chute du cinquième étage

Un jeune ouvrier d’origine marocaine est décédé mardi après une chute du cinquième étage dans la cage d’ascenseur de l’immeuble où il travaillait à Oviedo (Asturies).

Un ouvrier marocain grièvement blessé après une chute d’un mur aux îles Canaries

Un Marocain a été grièvement blessé mercredi à l’hôtel Puerto Azul de Porto Rico (Îles Canaries) où il effectuait des travaux de réfection. Un mur est tombé sur lui et son...

Mort tragique d’un ouvrier marocain dans le nord de l’Espagne

Un Marocain de Huesca (Aragon) est décédé mercredi après une chute de deux mètres de hauteur, alors qu’il effectuait des travaux de réhabilitation sur le toit d’une vieille...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.