Bras fracturé et traumatisme crânien, chute tragique d’un enfant à M’diq

13 août 2023 - 17h30 - Espagne - Ecrit par : A.P

Un enfant de trois ans et demi originaire de Ceuta a été transféré d’urgence samedi à l’hôpital de M’diq après une chute d’un troisième étage. Le mineur a été évacué par la suite à Sebta puis à Cadix.

Le petit garçon est tombé d’un troisième étage à Almina et a été transféré vers l’hôpital le plus proche, à M’diq, avant d’être évacué à Ceuta où il a été admis à la clinique Loma Colmenar puis à Cadix. L’enfant a déjà été opéré une première fois et devrait subir une seconde opération. « Nous espérons qu’elle sera couronnée de succès et que notre petit garçon nous reviendra. Je vous demande de prier Dieu qu’il guérisse », a déclaré sa famille à El Faro de Ceuta.

À lire : Espagne : un enfant marocain dans un état critique après une chute terrible

Le mineur a une fracture du bras gauche et souffre d’un grave traumatisme crânio-encéphalique pour lequel il a reçu un traitement au centre médical de référence de Ceuta, après avoir bénéficié d’un laissez-passer sanitaire pour traverser la frontière de Tarajal depuis M’diq. Après son admission à l’hôpital de Ceuta, un hélicoptère médicalisé a été sollicité pour son transfert vers un centre hospitalier à Cadix.

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Santé - Accident - Cadix - Enfant

Aller plus loin

Tanger : un Norvégien se jette du 6e étage d’un hôtel

Un Norvégien est décédé lundi à Tanger après s’être jeté du sixième étage de l’hôtel où il séjournait. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de son décès.

Espagne : un Marocain décède après une chute du cinquième étage

Un jeune ouvrier d’origine marocaine est décédé mardi après une chute du cinquième étage dans la cage d’ascenseur de l’immeuble où il travaillait à Oviedo (Asturies).

Chute mortelle à Tanger

Un ouvrier âgé d’une quarantaine d’années a perdu la vie samedi après une grave chute sur un chantier de construction dans le quartier Benkirane à Tanger.

Mort d’un enfant à Rabat-Agdal : la justice se saisit du dossier

Le tribunal administratif de Rabat vient de se déclarer compétent pour statuer sur l’affaire de la mort du petit garçon de 4 ans, survenue en novembre dernier à la gare...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

L’implication des MRE attendue dans les réformes du système sanitaire

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) attend des cadres de santé marocains résidant à l’étranger, un engagement citoyen pour la réussite du projet de réforme du système sanitaire national.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?