Tarifa : arrêtés pour avoir tenté de s’échapper avec leur fille au Maroc

13 août 2023 - 09h30 - Espagne - Ecrit par : A.P

La police espagnole a intercepté au port de Tarifa (Cadix) un couple de Marocains qui tentait d’emmener au Maroc sa fille de deux ans, réclamée par le service français de protection des mineurs.

Les parents voulaient traverser avec leur fille la frontière de Tarifa en direction de Tanger, a indiqué la police dans un communiqué. Après vérification de l’identité des trois voyageurs, les agents ont découvert l’existence d’une récente ordonnance de protection du mineur, émise par le tribunal de Bobigny en raison de « soupçons d’abus sur mineur et de violences conjugales envers la mère par le père », relate EFE.

À lire : Un Marocain abandonne ses enfants en Espagne et part en vacances au Maroc

Les deux parents avaient acheté trois billets d’avion aller simple depuis la France, mais ils ont finalement décidé de faire le trajet en bateau puis par voie terrestre pour éviter d’être arrêtés. Ils ont prévu de laisser l’enfant, vu qu’ils n’avaient acheté que deux billets retour.

Sujets associés : France - Espagne - Droits et Justice - Tarifa - Enfant - Arrestation

Aller plus loin

Deux enfants français retrouvés morts à Marrakech, le père accusé

Deux enfants de nationalité française ont été retrouvés morts aujourd’hui dans la chambre d’un hôtel situé dans un quartier huppé de Marrakech. Leur père, d’abord déclaré mort,...

Marrakech : la vérité sur l’enfant enlevé, amputé et abandonné

Des informations et des enregistrements sonores avec des images à l’appui ont été relayés sur les réseaux sociaux sur un présumé kidnapping qui aurait mal tourné à Marrakech....

Un Marocain abandonne ses enfants en Espagne et part en vacances au Maroc

La police a arrêté un Marocain de 43 ans pour avoir abandonné pendant plus de 40 jours ses enfants mineurs, âgés de 16 et 13 ans, dans la maison familiale à Grenade (Sud de...

Comment le Maroc entend mettre fin au phénomène des enfants abandonnés

L’abandon des enfants nés hors mariage est un phénomène social qui prend de l’ampleur au Maroc. Les autorités prévoient d’instaurer une nouvelle mesure pour obliger les parents...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.