Mina El Hammani : « Mon rêve est de terminer la maison de ma mère au Maroc »

18 avril 2023 - 07h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’actrice madrilène d’origine marocaine, Mina El Hammani, révélée dans El Príncipe et Élite, joue le rôle d’Elvira dans la saison 3 de la série « El Internado : Las Cumbres », disponible sur Prime Video depuis le 7 avril. La jeune femme de 30 ans lève un coin de voile sur ses rêves et ses projets.

« El Principe a été mon premier rôle. J’avais 20 ans et je travaillais le matin et étudiais l’après-midi. […] Je me souviens aussi d’Elite. En fait, je suis descendue la dernière fois au débarras pour récupérer des vêtements et j’ai trouvé la veste que je portais dans la série, que j’ai gardée. Nadia, mon personnage, sera toujours avec moi, car elle m’a tout donné », confie Mina El Hammani à Instyle. La jeune madrilène d’origine marocaine rappelle combien elle a eu du mal à assumer sa célébrité. « J’avais besoin d’échanger avec beaucoup de gens, d’être écoutée… Évidemment, j’ai eu mes moments d’angoisse, mais maintenant, à 30 ans, et avec tout ce que j’ai vécu, je me laisse aller. Je sais qui je suis et j’ai grandi en tant que femme », a-t-elle ajouté.

À lire : Mina El Hammani (Elite) évoque le racisme sur les réseaux sociaux

Mina El Hammani aborde également les discriminations racistes subies à l’école et estime que les choses doivent changer. « Je pense qu’il est important qu’il y ait un débat dans les écoles, que les directeurs d’école prennent leur responsabilité. À la maison, les parents ont l’obligation d’éduquer leurs enfants, mais dans les instituts et les écoles, ce sont les enseignants qui doivent agir. Je suis très attristée quand j’apprends que des jeunes tentent de se suicider parce qu’ils ne se sentent pas aimés, protégés ou ne peuvent pas vivre la vie qu’ils souhaitent », déplore-t-elle. La jeune femme raconte qu’à l’instar de « n’importe quelle actrice en herbe », elle a été « serveuse » à ses périodes creuses.

À lire : Mina El Hammani dénonce les discours de haine envers les immigrés en Espagne

« Je pense que tout s’apprend. J’ai adoré être serveuse parce que les gens me racontaient leur vie. De plus, j’ai travaillé sur la Plaza de Santa Ana et de nombreux étrangers y venaient, ce qui m’a permis d’apprendre aussi l’anglais… Ma pire expérience a été chez McDonalds. J’y suis restée quatre mois et les gens sont devenus très hargneux. Je le dis toujours : si vous vous comportez bien avec la personne qui vous sert, elle vous servira sûrement un peu plus de chocolat dans la glace. Gardez cela à l’esprit (rires) », a ajouté El Hammani qui dirige aujourd’hui une société de production, Quiet Productions. « Nous avons déjà produit le court métrage Rubio cobrizo, réalisé par Pablo Quijano. Nous voulons provoquer des changements dans l’industrie, raconter des histoires. Le public est fatigué de toujours voir la même chose », détaille-t-elle.

À lire : Mina El Hammani (Elite) s’est fait aider pour « garder la tête sur les épaules »

Parlant de ses rêves immédiats, Mina El Hammani confie qu’elle prévoit d’« aller à Los Angeles pendant un mois, apprendre l’anglais et voir comment se porte le marché du travail là-bas », puis « achever la construction de la maison de sa mère au Maroc », un projet qu’elle a « commencé à développer depuis l’époque d’El Príncipe ». « Je suis désolée que mon père, décédé il y a deux ans, ne puisse pas la voir, mais voir ma mère heureuse me rend très heureuse. Ce qui compte pour moi maintenant, c’est que je peux manger, je vais bien, mes chats vont bien et ma famille aussi. C’est suffisant ».

Sujets associés : Espagne - Famille - Mina El Hammani - MRE

Aller plus loin

Mina El Hammani (Elite) évoque le racisme sur les réseaux sociaux

Invitée de l’émission “El Hormiguero” de Pablo Motos, l’actrice madrilène d’origine marocaine Mina El Hammani, qui a joué le rôle de Nadia dans la série « Elite », a déclaré...

Mina El Hammani (Elite) s’est fait aider pour « garder la tête sur les épaules »

L’actrice espagnole d’origine marocaine, Mina El Hammani, a déclaré qu’elle a dû avoir recours à un spécialiste pour garder la tête sur les épaules après avoir joué dans la...

Mina El Hammani dénonce les discours de haine envers les immigrés en Espagne

L’actrice marocaine, Mina El Hammani, est devenue célèbre en Espagne à l’âge de 24 ans, après des années d’effort et de sacrifice, deux valeurs que lui ont inculqué ses parents....

Ces articles devraient vous intéresser :

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Le gouvernement « bannit » les MRE d’Internet

L’un des seuls canaux de communication officiel du gouvernement marocain à destination des Marocains du monde n’est plus en ligne, du moins à l’heure où sont écrites ces lignes.

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...