Mina El Hammani (Elite) évoque le racisme sur les réseaux sociaux

3 novembre 2022 - 15h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

Invitée de l’émission “El Hormiguero” de Pablo Motos, l’actrice madrilène d’origine marocaine Mina El Hammani, qui a joué le rôle de Nadia dans la série « Elite », a déclaré avoir « reçu des menaces de mort », avouant à quel point il était difficile pour elle de devenir célèbre du jour au lendemain.

Mina El Hammani raconte comment sa vie a radicalement changé il y a quatre ans, après la première diffusion de la série. Depuis lors, elle n’a plus eu de vie privée, elle qui était jalouse de son intimité. Sa nouvelle vie d’actrice et le succès de la série diffusée sur Netflix l’ont portée vers la célébrité. Elle est devenue une personnalité très suivie sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram où elle a une communauté de près de 6 millions d’abonnés, fait savoir Lecturas.

À lire : Mina El Hammani dénonce les discours de haine envers les immigrés en Espagne

L’actrice d’origine marocaine a gardé la tête sur les épaules et ne s’est pas laissé emballer par le succès. Mais sa célébrité lui a fait vivre des moments marquants sur les réseaux sociaux. La jeune femme de 29 ans confie avoir été menacée de mort et fait l’objet d’attaques racistes par des internautes. Au début, elle était « choquée », mais elle a appris à y faire face avec le temps, assure-t-elle, surtout après la mort de son père en 2020. « Depuis que j’ai perdu mon père, tout m’est égal », lance-t-elle sans ambages.

À lire : Mina El Hammani (Elite) s’est fait aider pour « garder la tête sur les épaules »

Dans la série Elite, Mina El Hammani joue le rôle de Nadia, fille d’un ouvrier et d’une femme au foyer qui n’a cessé de transmettre des valeurs de respect et d’amour des autres, sans distinction de race et des origines. L’actrice travaille dur chaque jour pour décrocher de nouveaux rôles. Mina a vécu une enfance et une adolescence difficiles, car elle a été victime de racisme. C’est pourquoi elle est engagée dans la lutte contre ce phénomène et essaie de sensibiliser à travers des interviews ou lors des conférences qu’elle donne dans des centres éducatifs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Cinéma - Racisme - Femme marocaine - Vidéos - Netflix - Mina El Hammani

Aller plus loin

Canada : les jeunes arabes réticents à porter plainte pour des questions de profilage racial

Au Canada, les jeunes arabes victimes de profilage racial sont réticents à porter plainte contre les autorités policières en raison du manque de confiance dans la justice.

Racisme dans le cinéma français : Leïla Bekhti écartée d’un film pour ses origines

Faire ses débuts dans le monde impitoyable du cinéma reste une épreuve de force, une mission difficile. Pour ceux et celles qui sont d’origine étrangère, cela reste encore plus...

Mina El Hammani : « Mon rêve est de terminer la maison de ma mère au Maroc »

L’actrice madrilène d’origine marocaine, Mina El Hammani, révélée dans El Príncipe et Élite, joue le rôle d’Elvira dans la saison 3 de la série « El Internado : Las Cumbres »,...

La chaine CNEWS a nouveau au coeur d’une polémique

Alors que les propos de l’acteur français Omar Sy sur la différence de traitement réservé par la France aux Ukrainiens et aux Africains font polémique, une journaliste de CNews...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas décider de passer leur vie ensemble au Maroc »

Dans son film Le bleu du caftan, la cinéaste marocaine Maryam Touzani aborde plusieurs sujets notamment l’homosexualité au Maroc, où les homosexuels vivent souvent cachés, dans la peur d’être découverts, et parfois dans la honte.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

Des milliers de Marocains privés d’IPTV

Des milliers de Marocains amateurs de films, de séries et de télévision par Internet (IPTV) ont été récemment touchés par une action des forces de l’ordre européennes. Europol et le Service néerlandais d’informations et d’enquêtes fiscales (FIOD) ont...

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Netflix : nouvelles restrictions pour les Marocains

Les utilisateurs de Netflix de la région MENA ne devraient pas payer un supplément pour partager leur code d’accès au service avec des personnes qui ne font pas partie de leur foyer comme c’est le cas des ménages dans les pays comme le Canada, la...

Une série documentaire sur Alexandre le Grand en tournage au Maroc

La plateforme de streaming Netflix prépare une série documentaire sur la vie de l’ancien roi de Macédoine, Alexandre le Grand, dont le tournage se déroule au Maroc.

Maroc : Gladiator 2 dope les recettes de tournage

Le Maroc voit cette année une reprise exceptionnelle des recettes issues des tournages de films étrangers, entretenant l’espoir d’une année record. Parmi ces productions, « Gladiator 2 » de Ridley Scott, une superproduction au budget colossal de 200...