Le Maroc fait plier les géants du web

14 février 2024 - 12h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Les géants du web comme Netflix, Spotify, Amazon prime et d’autres applications de jeux en ligne vont être taxés au Maroc.

La taxation des géants du numérique est désormais une réalité au Maroc. D’après la loi de finances 2024, Netflix, Spotify, Amazon prime et d’autres applications de jeux en ligne ont l’obligation de se déclarer au Maroc, de rendre publics leurs chiffres d’affaires et de s’acquitter des taxes afférentes, fait savoir L’Économiste. Dans le détail, il sera question pour les fournisseurs de services à distance non-résidents sans établissement au Maroc de s’enregistrer sur une plateforme électronique dédiée et d’obtenir un identifiant fiscal s’ils proposent des services dématérialisés à des clients marocains, selon les dispositions du projet de loi. Ils auront également pour obligation de soumettre chaque mois une déclaration de leur chiffre d’affaires réalisé au Maroc et de verser la taxe correspondante, sans possibilité de déduction fiscale. Aussi, devront-ils tenir un registre électronique des prestations fournies, à conserver pendant une période de dix ans.

À lire :Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Les services fournis à distance soumis à la TVA sont entre autres la fourniture et l’hébergement de sites informatiques, la maintenance à distance de programmes et d’équipements. Autres services : la fourniture de logiciels et d’applications et leur mise à jour, la fourniture de contenu numérique (musique, films, jeux en ligne, jeux de hasard, images, vidéos, textes, informations, etc.), l’abonnement aux plateformes cinématographiques et télévisuelles dédiées aux services de Vidéo à la demande (VOD), aux bases de données ou leur mise à disposition, ainsi que la fourniture à distance de services de formation, de conseil ou d’assistance.

À lire :Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

En proposant de nouvelles obligations fiscales pour les entreprises étrangères fournissant des services à distance, le gouvernement marocain s’inscrit dans une tendance mondiale où de nombreux pays travaillent à adapter leurs réglementations fiscales pour tenir compte de l’économie numérique. Ainsi, il régule non seulement les activités des géants du numérique, mais il assure également une contribution fiscale équitable.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Netflix

Aller plus loin

Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Le gouvernement marocain est préoccupé par la réglementation fiscale des géants du numérique. Dans ce sens, il propose de nouvelles obligations fiscales dans le cadre du projet...

Netflix : nouvelles restrictions pour les Marocains

Les utilisateurs de Netflix de la région MENA ne devraient pas payer un supplément pour partager leur code d’accès au service avec des personnes qui ne font pas partie de leur...

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances...

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une série documentaire sur Alexandre le Grand en tournage au Maroc

La plateforme de streaming Netflix prépare une série documentaire sur la vie de l’ancien roi de Macédoine, Alexandre le Grand, dont le tournage se déroule au Maroc.

Coupe du monde : Romain Saïss, vedette d’une série sur Netflix

Le parcours de certaines équipes dont celui du Maroc au mondial 2022, a inspiré une série qui sera diffusée l’été prochain sur Netflix. Romain Saïss est l’un des protagonistes de cette série.

Netflix baisse ses prix au Maroc

Netflix a décidé de se rapprocher davantage de son public marocain en proposant aux nouveaux abonnés des forfaits légèrement à la baisse, actifs depuis le 21 février.

Le Maroc fait plier les géants du web

Les géants du web comme Netflix, Spotify, Amazon prime et d’autres applications de jeux en ligne vont être taxés au Maroc.

Netflix : nouvelles restrictions pour les Marocains

Les utilisateurs de Netflix de la région MENA ne devraient pas payer un supplément pour partager leur code d’accès au service avec des personnes qui ne font pas partie de leur foyer comme c’est le cas des ménages dans les pays comme le Canada, la...

Un documentaire exclusif de Netflix sur l’exploit du Maroc à la Coupe du monde

Netflix va produire un documentaire sur la Coupe du monde Qatar 2022 avec un contenu exclusif. La plateforme de streaming réserve à ses abonnés de nombreux moments inédits et inoubliables de cette compétition, comme la performance du Maroc qui a...

Netflix, Spotify... Le Maroc serre la vis

Selon la loi de finances 2024, les fournisseurs de services non-résidents au Maroc ont désormais l’obligation de s’enregistrer sur la plateforme dédiée et d’obtenir un identifiant fiscal.

Tournage de films : le Maroc et Netflix en discussion

Le ministre marocain de la Culture, Mehdi Bensaïd, a rencontré lundi l’envoyé spécial du président de Netflix. Objectif, négocier l’installation de la plateforme américaine au Maroc pour augmenter le chiffre d’affaires annuel des tournages étrangers...