Du changement pour le passeport marocain ?

27 janvier 2024 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La validité du passeport marocain pourrait être bientôt allongée. C’est du moins le souhait d’un député, qui vient d’en faire la demande au gouvernement.

La validité du passeport marocain est aujourd’hui de 5 ans, et cette durée ne semble pas plaire à un député du Parti Authenticité et Modernité (PAM), et sans doute de nombreux Marocains également.

A lire : Voyage au Maroc, attention à la validité du passeport

Dans une question posée au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le député Tarik Hanich a proposé de prolonger la période de validité du passeport marocain à 10 ans, comme c’est déjà le cas pour de nombreux autres documents officiels comme la carte nationale d’identité et le permis de conduire.

Pour le député du PAM, cette démarche s’inscrit dans une réforme plus large visant à simplifier les procédures et moderniser les services publics.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Abdelouafi Laftit - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Passeport marocain

Aller plus loin

Voici le nouveau classement du passeport marocain

Le Maroc a amélioré sa position dans le classement des meilleurs passeports établi par un cabinet de conseil offshore en gagnant six places.

Voyage au Maroc, attention à la validité du passeport

Alors qu’elle faisait sa réservation pour un séjour à Casablanca, Fabiola Santiago, originaire de Miami, a réalisé que son passeport expire en juin. Une échéance qui a failli...

Passeport marocain : Combien de pays sans visa ?

Combien de destinations le passeport marocain permet-il de découvrir sans visa ? Voici sa position dans un nouveau classement des passeports les plus (et moins) puissants pour...

Du changement à prévoir pour les passeports marocains

Du changement est à prévoir pour les passeports marocains, que ce soit pour les demandes ou le renouvellement, vient d’indiquer le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Maroc : ménage au ministère de l’Intérieur ?

Un nouveau redéploiement s’annonce imminent au ministère de l’Intérieur avec, à la clé, la mise à la retraite de bon nombre de walis et gouverneurs et des nominations.

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.