Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

16 février 2024 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des droits de l’homme.

Les travaux de remblai du garage de la maison du président de la commune ont été supervisés par le commandant et les agents d’autorité du district, des policiers, des forces publiques et des responsables de l’urbanisme de la préfecture, rapporte Al Youm 24.

À lire : Urbanisme au Maroc : des sanctions en perspective pour des présidents de communes

Les résidents et les défenseurs des droits de l’homme ont déposé plusieurs plaintes au sujet de cette construction, ce qui a poussé le gouverneur de la province à dépêcher sur le site une commission mixte composée de représentants de la préfecture, de l’agence urbaine, de l’agence indépendante de distribution d’eau et d’électricité, de la commune et des autorités locales.

À lire : Urbanisme au Maroc : vers le renforcement des opérations d’inspection

Dans son rapport, la commission a confirmé que le garage a été construit sans autorisation, en violation de la réglementation en vigueur en matière d’urbanisme et d’aménagement. Pour sa part, l’Association marocaine des droits de l’homme a demandé au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, d’engager des poursuites contre le président de la commune pour ce manquement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Environnement - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Urbanisme au Maroc : vers le renforcement des opérations d’inspection

Les ministères de l’Intérieur et de l’habitat veulent renforcer les opérations d’inspection menées dans le domaine d’urbanisme. De nouveaux contrôleurs seront nommés.

Urbanisme au Maroc : des sanctions en perspective pour des présidents de communes

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a instruit les walis et les gouverneurs à l’effet de sanctionner sévèrement toutes les violations qui entachent le secteur de...

Maroc : un député-maire poursuivi pour infraction à l’urbanisme

Le parlementaire et président de la municipalité de Dchira-Jihadia, Ramadan Bouachra est poursuivi pour infraction à l’urbanisme. Ainsi en a décidé le wali de la région...

Maroc : les défis à relever pour relancer l’habitat et l’urbanisme

De nombreux défis doivent être relevés pour favoriser la relance du secteur de l’habitat et de l’urbanisme, a indiqué samedi, Nezha Bouchareb, la ministre de l’Aménagement du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

La prolifération des méduses préoccupe le Maroc

Le Maroc va lancer des recherches pour comprendre la prolifération des méduses qui envahissent ses côtes. Une résolution a été prise dans ce sens, visant à assurer la conservation et l’utilisation durable des ressources marines en Méditerranée et en...

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Maroc : les écologistes s’insurgent contre l’invasion des palmiers américains

Au Maroc, des écologistes appellent à mettre fin à la « plantation anarchique » de palmiers d’origine américaine et à adopter une « politique de reboisement réfléchi dans l’aménagement du territoire ».

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.