Jeunes et Ramadan : entre conviction, obligation et désobéissance

8 avril 2023 - 14h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Les musulmans du monde entier vivent depuis le 21 mars le mois sacré du Ramadan. Cette période de jeûne (du lever au coucher du soleil) et de prière intense, qui prend fin le 21 avril, est vécue différemment par les jeunes musulmans d’Espagne, et plus particulièrement de la Catalogne.

« Pour moi, c’est un acte très intime d’introspection, le moment de prendre des résolutions pour être une meilleure personne », explique à El Periódico, Saber Lech-hab, 25 ans, qui pratique le jeûne « par conviction et foi » depuis l’âge de 15 ans. Lech-hab confie qu’il était prêt à faire le jeûne du Ramadan déjà à l’âge de 9 ou 10 ans, mais ses parents ne l’y autorisaient pas. Le jeune homme précise qu’il respecte les cinq prières quotidiennes durant ce mois sacré et que chaque soir, il va prier à la mosquée si son emploi du temps le lui permet. C’est sans doute ce que font la plupart des jeunes musulmans nés ou ayant grandi en Catalogne.

À lire : Ramadan : quid du jeûne chez l’enfant ?

Mais il existe aussi des jeunes musulmans qui ne pratiquent pas le jeûne parce qu’ils n’en ont pas envie ou n’y croient pas. « Faire ou non le ramadan, c’est une décision individuelle. J’ai des amis de parents musulmans qui ne le font pas et il ne se passe absolument rien. Et j’ai des amis qui perpétuent la foi de leur famille », poursuit Lech-hab. D’autres jeunes également le pratiquent par obligation. « Il y a beaucoup de jeunes en Catalogne qui doivent faire le Ramadan contre leur gré », déplore Sukaina Fares, 30 ans, une jeune d’origine marocaine et militante antiraciste. « Au début, je le faisais juste comme ça. Mais au fil des années, j’ai commencé à douter et mes parents l’ont remarqué et ont commencé à me contrôler », détaille Fares.

À lire : Ramadan : organiser les repas pour équilibrer son alimentation

La jeune femme raconte que pendant le Ramadan alors qu’elle était au lycée, ses amis « demandaient à leurs parents un autre sandwich, ou un plus gros, pour que je puisse manger. Et ils m’enfermaient dans la salle de bain ou à la bibliothèque pour les manger et boire de l’eau ». « C’est un double problème parce que tu ne peux pas le faire en public : il y a une sorte de police des mœurs dans chaque quartier, dans chaque communauté, qui le découvre même si tes parents ne le voient pas. Ce sont comme des caméras de vidéosurveillance 24h/24 », se plaint-elle, précisant que beaucoup de jeunes vivaient la même situation qu’elle et certains continuent sans doute de la vivre aujourd’hui.

À lire : Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Dans le cas de Fares, la situation s’est compliquée à tel point qu’elle a quitté la maison familiale à l’âge de 16 ans. « Le problème, c’est qu’on ne peut pas choisir d’être musulman : on en hérite », insiste-t-elle. « On ne peut pas avoir en classe des élèves qui ne mangent pas, qui ne boivent pas, qui sont épuisés ou qui s’absentent ces jours-là », ajoute pour sa part l’activiste Mimut Hamido. Lech-hab partage cet avis et soutient qu’aucune famille ne devrait obliger ses enfants à se conformer à cette tradition religieuse. La communauté musulmane de Catalogne est la plus grande d’Espagne, avec 500 000 personnes, selon les données de la commission islamique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Religion - Ramadan 2024 - Jeunesse - Islam

Aller plus loin

Al Aoula : voici les nouveautés du Ramadan 2023

Cette année encore, la chaine de télévision marocaine Al Aoula a concocté un programme riche et varié afin d’accompagner ses téléspectateurs durant le mois de Ramadan. La...

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Ramadan : organiser les repas pour équilibrer son alimentation

La rupture du jeûne est très souvent une occasion de tout manger chez certains ; ce qui ne devrait pas être le cas. Pendant le ramadan, il est important d’organiser les repas...

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Al Aoula : voici les nouveautés du Ramadan 2023

Cette année encore, la chaine de télévision marocaine Al Aoula a concocté un programme riche et varié afin d’accompagner ses téléspectateurs durant le mois de Ramadan. La nouvelle grille a été publiée à quelques jours du début du jeûne au Maroc.

Comment le ramadan impacte la vie de Youssef En-Nesyri

Dans une interview, l’international marocain Youssef En-Nesyri, un des artisans du parcours exceptionnel et incroyable des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde Qatar 2022, s’est confié sur la façon dont le ramadan impacte sa vie.

Ramadan 2024 : le programme très marocain d’Al Aoula

La chaîne de télévision marocaine Al Aoula a concocté un programme alléchant pour ses téléspectateurs à l’occasion du mois sacré de Ramadan.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Ramadan et sport : oui, mais sous conditions

Le sport et le jeûne du Ramadan ne sont pas incompatibles. Bien au contraire, une activité physique modérée durant cette période peut s’avérer bénéfique pour la santé. Mais pour profiter pleinement de ses bienfaits et éviter les risques, il est...

Début du mois de Rajab, il reste deux mois pour le ramadan

Le premier jour du mois de Rajab de l’année 1444 de l’hégire correspond au lundi 23 janvier 2023, a annoncé le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué. Il reste donc deux mois avant le ramadan.