Recherche

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

© Copyright : DR

19 mai 2019 - 15h00 - Société

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre le jeûne, les nutritionnistes recommandent au moins deux à trois dattes en début d’Iftar, suivies d’eau.

Si le jeûne est une obligation pour tout musulman majeur et sain d’esprit, il est toutefois recommandé aux croyants de ne pas observer le jeûne s’ils n’en sont pas capables physiquement.

Le mode de vie en ce mois de Ramadan change complètement, mais si la nutrition est saine, le jeûne n’a aucun impact sur la santé, mais plutôt d’innombrables vertus, affirment les spécialistes, pour qui il est essentiel de boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour.

Pour l’Iftar (rupture du jeûne), on recommande une soupe riche en légumes, mais aussi des fruits, pour leur apport en vitamines.

Le repas principal devrait être servi deux à trois heures après l’Iftar. Parmi les aliments essentiels conseillés pour ce repas, on cite, le riz, les pâtes, les pommes de terre, les viandes peu grasses, ou le poulet et le poisson, en plus de légumes cuits, ces aliments étant nécessaires pour régénérer les cellules.

Les spécialistes privilégient au cours de cette période de Ramadan les recettes faites à base de cuisson à la vapeur ou grillées. Assaisonnez avec des épices et des herbes naturelles, et évitez les sauces grasses.

Il est essentiel pour garder la forme tout au long de la journée du jeûne, de bien manger au shour (repas du petit matin, marquant la fin de la période de rupture du jeûne).

Le shour donne des forces et offre au jeûneur l’énergie nécessaire pour les longues journées de jeûne. Ce repas, si il est correct, empêche la soif et la faim en cours de journée.

La semoule, les céréales et le pain complet, riches en sucres lents sont parmi les aliments que l’on recommande pour le shour. Le lait et le fromage blanc sont aussi privilégiés.

Le jeûneur ne doit pas trop s’exposer au soleil et doit éviter les efforts physiques. Les personnes diabétiques se doivent elles de contrôler régulièrement leur taux de glycémie et s’hydrater abondamment.

Pendant le ramadan, une véritable euphorie gagne les gens. Le mois sacré, censé être une période de recueillement et d’économie, se transforme en un festin quotidien, qui épuise les budgets des familles à faible revenu, mais aussi leur santé.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact