Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

28 mars 2023 - 12h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre le jeûne, les nutritionnistes recommandent au moins deux à trois dattes en début d’Iftar, suivies d’eau.

Si le jeûne est une obligation pour tout musulman majeur et sain d’esprit, il est toutefois recommandé aux croyants de ne pas observer le jeûne s’ils n’en sont pas capables physiquement.

Le mode de vie en ce mois de Ramadan change complètement, mais si la nutrition est saine, le jeûne n’a aucun impact sur la santé, mais plutôt d’innombrables vertus, affirment les spécialistes, pour qui il est essentiel de boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour.

Pour l’Iftar (rupture du jeûne), on recommande une soupe riche en légumes, mais aussi des fruits, pour leur apport en vitamines.

Le repas principal devrait être servi deux à trois heures après l’Iftar. Parmi les aliments essentiels conseillés pour ce repas, on cite, le riz, les pâtes, les pommes de terre, les viandes peu grasses, ou le poulet et le poisson, en plus de légumes cuits, ces aliments étant nécessaires pour régénérer les cellules.

Les spécialistes privilégient au cours de cette période de Ramadan les recettes faites à base de cuisson à la vapeur ou grillées. Assaisonnez avec des épices et des herbes naturelles, et évitez les sauces grasses.

Il est essentiel pour garder la forme tout au long de la journée du jeûne, de bien manger au shour (repas du petit matin, marquant la fin de la période de rupture du jeûne).

Le shour donne des forces et offre au jeûneur l’énergie nécessaire pour les longues journées de jeûne. Ce repas, si il est correct, empêche la soif et la faim en cours de journée.

La semoule, les céréales et le pain complet, riches en sucres lents sont parmi les aliments que l’on recommande pour le shour. Le lait et le fromage blanc sont aussi privilégiés.

Le jeûneur ne doit pas trop s’exposer au soleil et doit éviter les efforts physiques. Les personnes diabétiques se doivent elles de contrôler régulièrement leur taux de glycémie et s’hydrater abondamment.

Pendant le ramadan, une véritable euphorie gagne les gens. Le mois sacré, censé être une période de recueillement et d’économie, se transforme en un festin quotidien, qui épuise les budgets des familles à faible revenu, mais aussi leur santé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ramadan 2024 - Santé

Aller plus loin

Les autocollants « Ramadan-friendly » font polémique à Bruxelles

Les autocollants « Ramadan-friendly » posés dans une vingtaine de maisons de la culture à Bruxelles en cette période de jeûne de Ramadan, sont mal perçus par la communauté...

Ramadan : Agadir veut mettre fin au “bazar” des ftours sur la plage

C’est une tradition bien ancrée à Agadir : le partage d’un ftour sur la plage pendant le Ramadan. Mais cette année, l’habitude pourrait être chamboulée.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée...

Jeunes et Ramadan : entre conviction, obligation et désobéissance

Les musulmans du monde entier vivent depuis le 21 mars le mois sacré du Ramadan. Cette période de jeûne (du lever au coucher du soleil) et de prière intense, qui prend fin le 21...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...

La Nuit du destin ou laylat al qadr, qu’est ce que c’est ?

La nuit du destin est citée par le Coran comme étant meilleure que mille mois (83 ans et 4 mois). D’après le prophète Mohammed, cette nuit est l’une des nuits impaires des dix derniers jours du mois de Ramadan, soit celles du 21, 23, 25, 27 ou celle du...

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Aïd al-Fitr au Maroc : les salons de coiffure pris d’assaut

Au Maroc, les salons de coiffure retrouvent une affluence en cette période de fin de ramadan. Les Marocains célèbrent l’Aïd El Fitr ce mercredi 10 avril.

Le ramadan commence le lundi 11 mars 2024 en France

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera lundi 11 mars 2024 en France, a annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Cette date a été déterminée après observation scientifique et calcul astronomique.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Ramadan et heure d’été : le mécontentement des Marocains grandit

Les Marocains continuent d’exprimer leur opposition au changement d’heure pendant le mois sacré de Ramadan, estimant qu’il affecte la santé et le moral. Ils appellent à un retour à l’heure GMT qui selon eux est l’heure normale.