Espagne : un Marocain travaille gratuitement pendant 6 mois pour avoir ses papiers

29 mars 2023 - 13h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Désespéré de ne pouvoir régulariser sa situation en Espagne, Abdel, un Marocain de 27 ans, était prêt à travailler gratuitement pendant six mois, avant d’être recruté comme serveur dans un bar à Torremolinos, dans le sud de l’Espagne. Un travail qu’il a obtenu moins de 12 heures après le tweet d’une amie.

Abdel a cherché désespérément du travail pendant cinq mois au cours desquels il passait son temps au marché de Marbella avec Lola Cabrillana, son amie qui a réussi en moins de 12 heures à convaincre un entrepreneur de lui donner sa chance comme serveur dans un bar sur la plage de La Carihuela, à Torremolinos. « Je n’ai plus de rage ni d’indignation dans le corps. Tu veux un contrat pour obtenir tes papiers ? Je le fais pour toi, tu n’as qu’à travailler ces six mois gratuitement », a tweeté le 22 mars Lola, enseignante de la maternelle et écrivain, exposant la situation d’Abdel.

Son tweet a été vu plus de 367 000 fois, partagé un millier de fois et a reçu près de 2 000 « j’aime ». Le jeune marocain, originaire de Beni Mellal, a besoin d’un contrat de travail pour régulariser sa situation en Espagne. Lola lui avait proposé de « payer sa sécurité sociale et de le laisser travailler gratuitement ». « Quand il m’en a parlé, je lui ai demandé où c’était, mais il est timide. Il n’aime pas les problèmes et ne veut pas que je m’en mêle. C’est un garçon instruit, qui parle plusieurs langues », a déclaré Lola à Malaga Hoy.

À lire : Les Marocains en tête des travailleurs étrangers légalement installés en Espagne

L’enseignante a décidé de lancer un appel sur les réseaux sociaux, dans l’espoir qu’Abdel, qui « rêve d’étudier », « ne choisisse la seule option qui lui est proposée » et qu’elle, elle ne fasse « une crise cardiaque ». Le tweet a suscité une vague de réactions. « S’il s’appelait Antonio et qu’il était de Barcelone, par exemple, l’auriez-vous aidé de la même manière ? », s’est interrogé un internaute. « Bien sûr. Mais si vous vous appelez Antonio et que vous vivez à Barcelone, on ne vous offre pas de travail sans salaire », a répondu Lola, précisant qu’Abdel « est entré légalement en Espagne ».

Douze heures après ce tweet, Abdel avait une offre d’emploi. « La femme du propriétaire d’un bar sur la plage de La Carihuela m’a écrit en privé et nous a donné rendez-vous pour un entretien. Abdel était très nerveux, il n’arrivait pas à croire ce qui lui arrivait », raconte Lola. Le lendemain, le Marocain a commencé à travailler comme serveur. Benjamin d’une famille de six enfants, Abdel est arrivé en Espagne il y a trois ans, à la recherche d’un meilleur avenir après la mort de son père. Le jeune homme, qui a étudié le droit au Maroc, souhaite poursuivre ses études. Un rêve qu’il espère réaliser avec le salaire décent qu’il gagne désormais.

Sujets associés : Espagne - Emploi - Immigration - Twitter (X) - MRE

Aller plus loin

Conditions de travail déplorables au Maroc : le témoignage d’une infirmière installée au Canada

Depuis quelques années, des dizaines d’infirmiers et de médecins quittent le Maroc pour le Canada en raison des conditions de travail qu’ils qualifient de déplorables.

Une Marocaine d’Italie : « si je portais le voile, je ne trouverais pas de travail »

Amina, une jeune étudiante italienne de 21 ans d’origine marocaine, partage ses expériences en tant que musulmane et marocaine en Italie dans le cadre d’un projet de recherche...

Les Marocains en tête des travailleurs étrangers légalement installés en Espagne

Les Marocains sont les premiers sur la liste des travailleurs étrangers légalement établis en Espagne, selon les chiffres publiés par le ministère espagnol du Travail, des...

Un Marocain victime d’exploitation par le travail en Espagne

Un Marocain a déposé une plainte contre son employeur qui l’aurait agressé à La Carlota, dans la région de Cordoba. Il l’accuse aussi de crime contre les droits des travailleurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Eurovision : triomphe de Loreen, doigt d’honneur pour la Zarra (photo)

La Suédoise Loreen a triomphé au Concours de l’Eurovision de la Chanson avec sa mélodie intitulée “Tattoo”, inscrivant ainsi une nouvelle page dans les annales du concours. La chanteuse d’origine marocaine a remporté la compétition pour la deuxième...

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Twitter sanctionne Saâdeddine El Otmani

L’ancien chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani fait parler de lui, mais en des termes peu reluisants, en faisant sur Twitter le lien entre la variole du singe et l’homosexualité.

Spirit Aerosystems renforce ses effectifs marocains

Après une pause en 2021, les recrutements ont repris au Maroc chez l’Américain Spirit Aerosystems, leader mondial de la fabrication des aérostructures pour l’aviation civile et militaire. Déjà de dizaines de personnes recrutées.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...